livres actu Livres Actu

Accueil > Jean Bertrand Pontalis > Fenêtres

Acheter ce livre - 14.9 €



Jean Bertrand Pontalis

0 abonné

Fenêtres (2000)

De Jean Bertrand Pontalis chez Gallimard
(10 votes, note moyenne : 4.0)

Oublions un instant que J.-B. Pontalis est le coauteur du célèbre Vocabulaire de la psychanalyse. Ce qu'il nous propose aujourd'hui est un vocabulaire privé, un lexique à usage personnel, une invitation à en fabriquer un pour soi, le plus intime.Ici, il fait davantage confiance à la rêverie qu'au discours maîtrisé. Il commence par un éloge des fenêtres et conclut par celui des clairières. Des pensées, des moments, des rencontres sont évoqués sous la forme d'images venues du rêve, de mots venus du divan et souvent de brèves histoires qui sont autant de petits romans : vieille dame qui a perdu sa mémoire, l'homme fâché avec ses organes, le nom d'une fleur, une dormeuse, un livre dont une phrase vous a saisi. C'est la saveur de l'enfance, le souvenir et l'oubli, le goût de vivre et le chagrin, des larmes aux sanglots.À chaque page, on s'étonne d'une telle précision pour rester au plus près du sens, sans sacrifier l'émotion, la sensibilité, la nostalgie d'un «pays natal» à jamais introuvable.
Des pensées, des moments, des rencontres... Un lexique personnel des émotions, une invitation pour chaque lecteur à composer le sien.

Paru le 04-01-2000 - Format : Broché - 180 pages - 18 x 11 x 1 cm - 189 g - ISBN 10 : 2070757188 - ISBN 13 : 9782070757183

Collection : Blanche

Tags : littérature, roman, essai, poèmes, poésie, peur, langage, recueil, isolement, lexique, brèves, ouverture, philosophe, psychanalyse, psychologie, psychanalyste, peintre, philosophie, littérature française, grec.

Citations de Fenêtres (10)

Le rêve rend visible l'invisible, fait voir de tout prêt le lointain, l'oublié. Les grandes « lois » de l'inconscient ont été découvertes par l'analyse microscopique du rêve. Le rêve : ce télescope de nos nuits.

Le peuple n'existe comme peuple que lorsque toutes ses composantes ensemble ne se reconnaissent plus dans ceux à qui il a confié - comment faire autrement ? - le soin de le représenter; alors, il proteste, il manifeste;

Le rêve : un rébus, une écriture en images.

D'où vient que nous élisions certains mots ? Qu'il y en ait à nos yeux d'aimables ou de détestables alors que d'autres ne nous disent rien, et qu'il en existe de si lourds qu'il nous paraisse urgent de nous en délivrer ?

L'oubli est nécessaire pour donner de l'épaisseur au temps, pour accéder au temps sensible.

Douceur des larmes qui consolent et parviennent à émouvoir ceux qui en sont témoins et pour un peu les partageraient.

L'enfance...c'était le temps où, le plus souvent silencieux, nous ressentions, observions sans l'écran du savoir et des mots, où tous nos sens étaient en éveil, où nous étions sensuels et visionnaires, où nous inventions le monde.

Un enfant s'ennuie: c'est qu'il a cessé de croire aux pouvoirs de l'illusion. Subitement il cesse de jouer. Il n'ira pas pour autant faire les devoirs qu'exige l'école. Non, rien nez l'attire. Il préfigure l'homme désœuvré.

Chacun de nous a son idée pour expliquer et même pour justifier qu'il est fait comme il es fait.

Le rêve est une hallucination qui ne rend pas fou.

< Voir moins de citations
Voir plus de citations >

Critiques de Fenêtres : avis de lecteurs (6)


  • Critique de Fenêtres par Pixis (Babelio)

    Ne sachant pas qui était l'auteur, j'ai cru que le livre était un écrit littéraire ayant pour thème les fenêtres. Puis j'ai découvert l'auteur, psychanalyste, philosophe et écrivain. Je ne peux ...

    Lire la critique complète >
    Par Pixis - publiée le 17/04/2018

  • Critique de Fenêtres par oiseaulire (Babelio)

    Très joli essai d'un praticien de la psychanalyse un peu poète et beaucoup philosophe. Jean-Bertrand Pontalis au soir de sa vie nous propose de courtes réflexions sur le rêve, l'abandon, l'enfance, le...

    Lire la critique complète >
    Par oiseaulire - publiée le 19/03/2018

  • Critique de Fenêtres par lecassin (Babelio)

    « Aujourd'hui mes écrits psychanalytiques sont tenus par certains pour plus littéraires que scientifiques » peut-on lire page 115, immédiatement suivi de «J'accepte cette critique » … Pour avoir dé...

    Lire la critique complète >
    Par lecassin - publiée le 07/08/2015

  • Critique de Fenêtres par jfponge (Babelio)

    Dans ce vocabulaire écrit "au petit bonheur", Jean-Bertrand Pontalis se livre à un devoir de mémoire. Secrets sortis du passé, nostalgies, regrets, espoirs sont autant d'ouvertures (vers le passé, ver...

    Lire la critique complète >
    Par jfponge - publiée le 22/03/2015

  • Critique de Fenêtres par lecteur84 (Babelio)

    Fenêtres, un ouvrage qui s'ouvre sur l'auteur autant que sur ses patients. Par le regard et l'écoute qu'il porte sur eux, il dénoue aussi son propre mystère et nous invite, d'une certaine façon à en f...

    Lire la critique complète >
    Par lecteur84 - publiée le 17/12/2014

  • Critique de Fenêtres par (Babelio)

    Quelle belle écriture qui donne envie d'ouvrir ses propres fenêtres pour y décrire ce qu'on perçoit. A garder pour soi, pour relire ou écrire pour soi-même ET à faire partager en offrant un exemplaire...

    Lire la critique complète >
    Par Babelio - publiée le 13/01/2014

Ils parlent de Fenêtres

Du même auteur

Commentaires

Connexion




S'inscrire

Inscription à Livres Actu




Se connecter