livres actu Livres Actu

Accueil > Jean Anglade > La fille aux orages

Acheter ce livre - 21.5 €


93497ème dans les ventes


Jean Anglade

0 abonné

Jean Anglade, né le 18 mars 1915 au hameau des Bonnets, village d' Escoutoux, près de Thiers (Puy-de-Dôme) et mort le 22 novembre 2017 à la Résidence des 9 Soleils de Clermont-Ferrand[1], est un écrivain français.

La fille aux orages (1999)

De Jean Anglade chez Presses De La Cité
(11 votes, note moyenne : 4.1)

Roman.

Paru le 26-08-1999 - Format : Broché - 300 pages - 23 x 15 x 2 cm - 435 g - ISBN 10 : 2258050499 - ISBN 13 : 9782258050495

Collection : Terres De France

Tags : littérature, roman, roman d'amour, fiction, traditions, femme rebelle, régions, Marine marchande, catholique, marine, mer, roman du terroir, france, littérature française, français, Auvergne (France), littérature contemporaine.

Citations de La fille aux orages (6)

Montesquieu affirmait que la vertu doit être le premier ressort d'un « Etat populaire », c'est à dire démocratique. C'est malheureusement, me semble-t-il, une fleur rarissime dans ce jardin. Aussi bien que dans l'autre. La seule différence : en démocratie, les tricheries finissent par se savoir, grâce à une presse libre ; en autocratie, elles restent ignorées.- Pas toujours, dis-je. Rappelez-vous le collier de la reine. 

Mon philosophe évoque l'engouement forcené que les peuples manifestent envers le foot.- Ce n'est qu'un jeu. Comme les quilles. Comme la pétanque. Mais les fanatiques y voient une petite guerre. Chaque succès devient pour eux une victoire nationale aussi importante que Waterloo ou Verdun. Afin de combattre ce chauvinisme imbécile, j'ai une troisième proposition : qu'on ne joue jamais les hymnes patriotiques au moment de la présentation des équipes. La Marseillaise serait remplacée par un petit air folklorique comme Cadet Rousselle.

Pendant ce temps, l'armée française s'enlisait depuis 1946 dans la guerre des rizières. Contre un ennemi insaisissable, innombrable, armé de bambous aiguisés, mais aussi d'armes modernes fournies par les Chinois et les Soviétiques. Les opérations militaires portaient des noms poétiques : Mandarine, Lotus, Petit-Jour. Et même Terminaison. On en était au dernier quart d'heure.

"L'amour n'a point d'âge. Il est toujours naissant". En fait, il veut dire tout autre chose : un amour déjà vieux de trente, quarante, cinquante ans a la même fraicheur que s'il venait de naître ; il procure autant de plaisirs que de chagrins ; le temps n'a pas de prise sur lui.

C'est au cours de ces bavardages, que se déroula, dans une cuvette du Tonkin, la bataille de Dien Bien Phu. Elle opposa quarante mille Viêts renouvelables à douze mille assiégés. Après cent soixante neuf jours d'un combat inégal, ayant brûlé leurs dernières cartouches, les défenseurs de l'Occident capitaliste, libéral et chrétien succombèrent sous les coups de l'Orient marxiste, despotique et athée. 

Elle ne portait aucun ruban décoratif. Elle aussi avait été persécutée par la guerre, le communisme, le catholicisme, le fascisme.


Critiques de La fille aux orages : avis de lecteurs (8)


  • Critique de La fille aux orages par Moccha (Babelio)

    Histoire touchante. Je m'attendais à une adaptation difficile pour Béatrice qui n'est pas tout à fait française, et plus du tout indochinoise. Mais le parcours actuel du couple est entrecoupé de lo...

    Lire la critique complète >
    Par Moccha - publiée le 21/06/2018

  • Critique de La fille aux orages par Mamiechou21 (Babelio)

    Toujours aussi passionnant, bien documenté. On croirait qu'il a tout vu, tout parcouru ce Jean Anglade !! Un régal !

    Lire la critique complète >
    Par Mamiechou21 - publiée le 24/01/2016

  • Critique de La fille aux orages par BVIALLET (Babelio)

    Raoul Mercier, mécanicien auvergnat de la marine marchande (si si, ça existe !), est tout heureux de rentrer chez lui à Riom après une longue mission dans le Pacifique. Il compte bien retrouver sa fem...

    Lire la critique complète >
    Par BVIALLET - publiée le 16/06/2012

  • Critique de La fille aux orages par jigé 38 (Amazon)

    Article tout à fait conforme à l'offre, arrivé le lendemain de la commande, comme prévu, et offert à une lectrice qui aime beaucoup les romans de J.Anglade. A priori elle a beaucoup apprécié ce livre qu'elle ne...

    Lire la critique complète >
    Par jigé 38 - publiée le 16/10/2015

  • Critique de La fille aux orages par Client d'Amazon (Amazon)

    Je n'ai pas vraiment accroché, même si l'histoire est sympathique . Beaucoup de passages qui trainent un peu en longueur . J'ai eu du mal à le terminer.

    Lire la critique complète >
    Par Client d'Amazon - publiée le 23/03/2017

  • Critique de La fille aux orages par Beysson Norbert (Amazon)

    Une fois encore Jean Anglade nous entraine dans une belle histoire auvergnate ais qui dépasse largement les frontières de la région et de la France. Ce livre st encore une fois un hymne à l'amour aux émotions ,...

    Lire la critique complète >
    Par Beysson Norbert - publiée le 16/10/2014

  • Critique de La fille aux orages par Francky (Amazon)

    Au delà de l'histoire (extraordinaire) de l'héroïne, ce roman très documenté est une parfaite illustration du dilemme perpétuel des marins au long cours: abandonner sa famille pendant de longs mois ou renoncer ...

    Lire la critique complète >
    Par Francky - publiée le 09/06/2015

  • Critique de La fille aux orages par Ludwig Jean Sébastien (Amazon)

    Raoul Mercier, mécanicien auvergnat de la marine marchande (si si, ça existe !), est tout heureux de rentrer chez lui à Riom après une longue mission dans le Pacifique. Il compte bien retrouver sa femme Béatric...

    Lire la critique complète >
    Par Ludwig Jean Sébastien - publiée le 16/06/2012
< Voir moins de critiques
Voir plus de critiques >

Du même auteur

Commentaires

Connexion




S'inscrire

Inscription à Livres Actu




Se connecter