livres actu Livres Actu

Accueil > James Patrick Donleavy > La Dame qui aimait les toilettes propres

Acheter ce livre - 13.2 €


130609ème dans les ventes


James Patrick Donleavy

0 abonné

James Alan Patrick (né le 14 juin 1963 à Winnipeg, dans la province du Manitoba au Canada) est un joueur professionnel canadien de hockey sur glace devenu entraîneur. Il évoluait au poste de défenseur.

La Dame qui aimait les toilettes propres (1998)

De James Patrick Donleavy chez Calmann Lévy
(28 votes, note moyenne : 2.8)

Jocelyn Guenevere Marchantière Jones, quarante-deux ans, milieu huppé, résidence superbe près de New York, est plaquée par son mari, ignorée par ses enfants et ruinée par son homme d'affaires, qui dilapide la coquette pension du divorce. C'est le début d'une implacable spirale. Brièvement serveuse, elle envisage de devenir prostituée ou nonne, puis caresse l'idée du suicide. Elevée par sa grand-mère pour demeurer une " dame " en toutes circonstances, elle est obsédée par l'idée de se soulager uniquement dans des toilettes immaculées. Par une extraordinaire ironie du destin, c'est dans un établissement funéraire aux toilettes divines que sa vie bascule J.P. Donleavy, né à New York en 1926, vit aujourd'hui en Irlande. Parmi les romans de cet auteur-culte traduits en français, on rappellera L'Homme de gingembre, Un homme singulier et Les Béatitudes bestiales de Balthazar B. " Les fans de Donleavy - et ceux qui découvriront ses bouffonneries - peuvent se réjouir de l'arrivée de cette dernière création hilarante, à la fois licencieuse et émouvante. " The New York Times Book Review

Paru le 14-01-1998 - 168 pages - 21 x 12 x 1 cm - 154 g - ISBN 10 : 270212819X - ISBN 13 : 9782702128190

Collection : Interstices

Tags : littérature, novellas, roman, comédie, déjanté, loufoque, bourgeoisie, toilettes, fées, ironie, absurde, humour, décalé, humour britannique, new york, social, littérature américaine, roman américain, littérature irlandaise, angleterre.

Citations de La Dame qui aimait les toilettes propres (2)

Mais les meilleures de toutes se révélèrent être celles de deux entreprises de pompes funèbres de Luxe, situées de chaque coté de Central Park et qu'elle allait visiter, au prix d'une petite marche. Ces deux endroits étaient, trouva-t-elle, merveilleux, curieusement réconfortants et propices à la réflexion. Faiblement éclairés. Couverts de moquettes douces et profondes, avec partout des boites de mouchoirs en papier pour essuyer les larmes et des toilettes d'une propreté absolument immaculée.

J'ai beaucoup aimé ce roman. Très drôle et parfois très tendre. Le destin de l'héroïne ne manque pas d'intérêt et j'ai trouvé l'humour grinçant de D.P Donleavy, traçant le portrait d'une certaine bourgeoisie américaine est désopilant.


Critiques de La Dame qui aimait les toilettes propres : avis de lecteurs (14)


  • Critique de La Dame qui aimait les toilettes propres par lebelelbe87 (Babelio)

    "La dame qui aimait les toilettes propres" de J.P.Donleavy pourrait être considéré comme une leçon de vie sur les hauts et bas de l'être vis à vis de l'argent et du relationnel stérile qu'il nourrit; ...

    Lire la critique complète >
    Par lebelelbe87 - publiée le 12/04/2020

  • Critique de La Dame qui aimait les toilettes propres par Fantasio (Babelio)

    C'est un très bon petit livre que celui-ci. Sous titré : « Chronique d'une des plus étranges histoires colportées dans les environs de New York » ce récit dénonce sur un mode léger et souvent comique,...

    Lire la critique complète >
    Par Fantasio - publiée le 25/01/2019

  • Critique de La Dame qui aimait les toilettes propres par LadyDoubleH (Babelio)

    Un court roman de 150 pages, tout à fait dans le style de Donleavy, cru, original, des personnages épouvantables. La chute est carrément excellente !

    Lire la critique complète >
    Par LadyDoubleH - publiée le 14/08/2018

  • Critique de La Dame qui aimait les toilettes propres par RosesAuParc (Babelio)

    Le titre interpelle et attire. Le contenu aussi. Drôle, loufoque et absurde, tout en portant un fond social et une poétique de la misère, ce livre est vraiment à conseiller.

    Lire la critique complète >
    Par RosesAuParc - publiée le 14/02/2018

  • Critique de La Dame qui aimait les toilettes propres par granzangar (Babelio)

    Notre pauvre condition de fragile mortel découpée au scalpel de l'inattendu quelques soient naissance, atouts et attentes… Donleavy ironise en cavalier expérimenté (voir Le Destin de Darcy Dancer) s...

    Lire la critique complète >
    Par granzangar - publiée le 25/11/2016

  • Critique de La Dame qui aimait les toilettes propres par kikinama (Babelio)

    Histoire sympa et quelques passages drôles mais trop peu pour accrocher le lecteur. Pas énormément de suprprise sur la fin... Bouquin sympa, léger mais un peu trop...

    Lire la critique complète >
    Par kikinama - publiée le 09/10/2016

  • Critique de La Dame qui aimait les toilettes propres par ertiammot (Babelio)

    e n'ai pas vraiment aimé ce roman... Le déclin d'une bourgeoise qui essaie de sauver les apparences malgré les nombreuses déconvenues qu'elle rencontre... L'histoire peine à accrocher le lecteur...

    Lire la critique complète >
    Par ertiammot - publiée le 28/08/2016

  • Critique de La Dame qui aimait les toilettes propres par coquecigrue (Babelio)

    Bref et léger, ce livre de poche semblait parfait pour un long aller-retour en métro. Une des critiques babéliennes le propose pour la plage. Que ne l'ai-je lue avant de l'embarquer dans le glauque de...

    Lire la critique complète >
    Par coquecigrue - publiée le 18/06/2015

  • Critique de La Dame qui aimait les toilettes propres par Dreamer_Guy (Babelio)

    Moi j'ai beaucoup aimé ce livre. Mais je pense que pour pouvoir l'apprécier, il faut le lire entre deux gros classiques. L'histoire est très drôle, avec beaucoup de rebondissements. L'écrivain a réu...

    Lire la critique complète >
    Par Dreamer_Guy - publiée le 03/05/2013

  • Critique de La Dame qui aimait les toilettes propres par Metaphore (Babelio)

    J'ai été attirée par le titre et la couverture. Ne sachant pas de quoi il retournait comme à mon habitude. L'auteur nous présente une femme qui va divorcer suite à au départ de son mari qui en a trou...

    Lire la critique complète >
    Par Metaphore - publiée le 07/08/2012

  • Critique de La Dame qui aimait les toilettes propres par sourire (Babelio)

    petit livre surprenant : avec la couverture et le titre, on pense qu'on va bien se marrer .... et .... on se marre beaucoup certes, on sourit aussi parfois et puis arrivent les moments ou on sourit ja...

    Lire la critique complète >
    Par sourire - publiée le 12/03/2012

  • Critique de La Dame qui aimait les toilettes propres par cellaine (Babelio)

    J'ai pensé faire une note brève pour parler de ce livre. Son titre est intéressant, drôle, surprenant. C'est tout. Mais c'est peut-être vraiment trop bref.

    Lire la critique complète >
    Par cellaine - publiée le 27/09/2010

  • Critique de La Dame qui aimait les toilettes propres par tulisquoi (Babelio)

    Ce livre aurait pu être drôle, cynique, un brin déjanté avec ce destin qui allait emmener Jocelyn jusqu'à ce fameux salon mortuaire. Mais comme l'auteur ne fait que survoler les différents thèmes on ...

    Lire la critique complète >
    Par tulisquoi - publiée le 10/12/2009

  • Critique de La Dame qui aimait les toilettes propres par Giwago (Babelio)

    Un livre à la fois drôle, émouvant, grinçant… Une belle critique de la société américaine et notamment de ses classes aisées. C'est bien écrit et c'est très court… A lire.

    Lire la critique complète >
    Par Giwago - publiée le 28/04/2008
< Voir moins de critiques
Voir plus de critiques >

Du même auteur

Commentaires

Connexion




S'inscrire

Inscription à Livres Actu




Se connecter