livres actu Livres Actu

Accueil > James Hadley Chase > Pas d'orchidées pour Miss Blandish

Acheter ce livre - 8.0 €


5334ème dans les ventes


James Hadley Chase

0 abonné

La légende raconte que René Brabazon Raymond, alias James Hadley Chase, courtier en librairie né le 24 décembre 1906, écrivit son premier roman, en six week-ends à l’aide d’un dictionnaire d’argot américain. Consciencieux, ayant l’habitude de lire ... Plus >

Pas d'orchidées pour Miss Blandish (2007)

De James Hadley Chase chez Gallimard
(30 votes, note moyenne : 4.0)

Le bonheur, ni plus ni moins, est ce qui attendait la très riche et très jolie Miss Blandish. Le bonheur sans tâche, complet, à l'ombre d'un père milliardaire, pour une vie faite de beauté. C'était compter sans les innombrables petites frappes en manque d'argent. C'était faire abstraction de la bande de M'man Grisson et de son psychopathe de fils, mélange de débile léger et de sadique malsain. Kidnappée la veille de ses noces, son fiancé abattu sous ses yeux, Miss Blandish va basculer en enfer. Quotidiennement. Sans une seconde de répit. En proie à l'amour brutal d'un demi-fou, à ne souhaiter plus qu'une seule chose : qu'on lui donne la mort… Écrit en l'espace de six week-ends, Pas d'orchidées pour Miss Blandish est devenu, dès sa publication, un immense classique.
Écrit en l'espace de six week-ends, Pas d'orchidées pour Miss Blandish est devenu, dès sa publication, un immense classique.

Paru le 20-04-2007 - Format : Poche - 304 pages - 1 x 1 x 1 cm - 163 g - ISBN 10 : 2070342581 - ISBN 13 : 9782070342587

Collection : Folio Policier

Tags : roman, classique, roman noir, romans policiers et polars, adapté au cinéma, violence, enlèvement, séquéstration, dave fenner, viol, rapt, psychopathe, série noire, états-unis, policier américain, littérature britannique, littérature anglaise, roman anglais, policier anglais, 20ème siècle.

Citations de Pas d'orchidées pour Miss Blandish (7)

Les premières phrases : L'affaire débuta un après-midi du mois de juillet, par une chaleur torride, sous un ciel implacablement bleu et de brûlantes rafales de vent et de poussière. Au carrefour de la route qui va de Fort Scott au Nevada et de la nationale 54, qui relie Pittsburg à Kansas City, se trouvent une gargote et un poste d'essence. La baraque en bois a pauvre apparence et ne possède qu'une seule pompe, exploitée par un veuf d'un certain âge et sa fille, une blonde bien en chair.

« Les gangs qui font faillite, c'est plus souvent à cause d'une greluche que de la flicaille. »

Un adolescent sortit du bureau; il bâilla et se frotta les yeux. Il se mit à remplir le réservoir. Riley s'était penché pour dissimuler Miss Blandish, mais il n'avait pas besoin de se tracasser: le gamin était abruti de sommeil et ne regarda pas une seule fois à l'intérieur de la voiture.

Sa vue lui coupa le souffle. Jamais il n'avait vu une fille aussi belle. Elle ne ressemblait à aucune de celles qu'il connaissait. Elle avait tout ce qu'elles avaient, et un tas de choses en plus.

Après une longue discussion, ils se décidèrent pour du melon glacé, suivi d'un canard aux olives.-On pourra toujours manger les olives, soupira Paula. Le cuisinier du Cosmos Club ne peut tout de même pas gâcher les olives.

-Quand est-ce qu'on se marie, Dave?-Fais-moi donc penser à consulter mon agenda, un de ces jours, répondit précipitamment Fenner.

M'man détestait parler autant qu'elle détestait les bavards. Un mot lui suffisait où la plupart des gens en auraient prononcé dix, mais elle estima que cette occasion exceptionnelle justifiait bien un petit discours.

< Voir moins de citations
Voir plus de citations >

Critiques de Pas d'orchidées pour Miss Blandish : avis de lecteurs (30)


  • Critique de Pas d'orchidées pour Miss Blandish par Boblinux (Babelio)

    Impossible de le lâcher avant la fin! Comme promis par Marcel Duhamel ! Le but de m'empêcher de dormir est atteint !

    Lire la critique complète >
    Par Boblinux - publiée le 14/06/2020

  • Critique de Pas d'orchidées pour Miss Blandish par HORUSFONCK (Babelio)

    Marcel Duhamel le publia, en français, sous le numéro 3 de la célèbre Série Noire en 1946: Pas d'orchidées pour Miss Blandish. Ce roman noir de violence et de folie reste, encore aujourd'hui, le symb...

    Lire la critique complète >
    Par HORUSFONCK - publiée le 10/05/2020

  • Critique de Pas d'orchidées pour Miss Blandish par frandj (Babelio)

    Moi qui suis ordinairement un grand lecteur devant l'Eternel, j'ai en cette période de confinement la surprise de lire très peu; pourtant mon emploi du temps est allégé ! Je n'ai plus la tête à me con...

    Lire la critique complète >
    Par frandj - publiée le 18/04/2020

  • Critique de Pas d'orchidées pour Miss Blandish par meknes56 (Babelio)

    Décidément , il n'y a pas d'amour entre Hadley Chase et moi..Je trouve son écriture vraiment terne et son histoire sans prétention. Je me suis ennuyé tout au long de ce roman.

    Lire la critique complète >
    Par meknes56 - publiée le 24/09/2019

  • Critique de Pas d'orchidées pour Miss Blandish par JCLDLGR (Babelio)

    Ecriture sans fioritures, personnages presque tous psychopathes, scénario speedé, noir de chez noir : on est presque plus dans un film que dans un livre ; ça cogne très dur, on n'a pas le temps de rep...

    Lire la critique complète >
    Par JCLDLGR - publiée le 20/02/2019

  • Critique de Pas d'orchidées pour Miss Blandish par beauscoop (Babelio)

    Pour une deuxième lecture la satisfaction est tout autant excellente. Un livre culte dans le genre hard boiled, l'écriture est concentrée et non diluée comme les romans policiers actuels qui auraient ...

    Lire la critique complète >
    Par beauscoop - publiée le 09/10/2018

  • Critique de Pas d'orchidées pour Miss Blandish par MagEv (Babelio)

    La bande de malfrats de Riley kidnappe Miss Blandish, une jeune et belle riche héritière avec au cou un collier qui vaut un paquet d'argent, tue son petit-ami et veut demander une rançon à son père po...

    Lire la critique complète >
    Par MagEv - publiée le 27/10/2017

  • Critique de Pas d'orchidées pour Miss Blandish par Jackydu85 (Babelio)

    Premier livre de James Hadley Chase - dans les deux sens. Ce n'est pas de la grande littérature mais il se lit facilement et on passe un bon moment.

    Lire la critique complète >
    Par Jackydu85 - publiée le 23/07/2017

  • Critique de Pas d'orchidées pour Miss Blandish par Allantvers (Babelio)

    Eteignez les lumières, c'est Cinéclub ce soir : Gangsters en chapeau noir méchants comme des teignes et bêtes à manger du foin, jolies pépés, buick déglinguée, cabarets et hôtels glauques à Kansas...

    Lire la critique complète >
    Par Allantvers - publiée le 04/07/2016

  • Critique de Pas d'orchidées pour Miss Blandish par sylvaine (Babelio)

    Depuis le temps que Miss Blandish m'attendait .... Voilà je ne suis ni spécialiste de Faulkner -à ma grande honte- ni spécialiste des polars série noire , mais oserais-je dire que je me suis régalée ...

    Lire la critique complète >
    Par sylvaine - publiée le 22/06/2016

  • Critique de Pas d'orchidées pour Miss Blandish par Woland (Babelio)

    No Orchids For Miss Blandish / Pas d'Orchidées Pour Miss Blandish Pour quiconque a vu le film éponyme de Robert Aldrich ou encore l'adaptation théâtrale qu'en fit Robert Hossein, il est évident que...

    Lire la critique complète >
    Par Woland - publiée le 06/06/2016

  • Critique de Pas d'orchidées pour Miss Blandish par TheSerialReader (Babelio)

    Un style ciselé, percutant; une intrigue qui se déroule efficacement à la manière d"un film noir. On ne décroche pas jusqu'à la fin !

    Lire la critique complète >
    Par TheSerialReader - publiée le 21/01/2016

  • Critique de Pas d'orchidées pour Miss Blandish par brochot (Babelio)

    L'auteur a écrit ce roman en l'espace de six week-ends, je l'ai lu en une journée. On rentre directement dans le vif du sujet sans perdre de temps avec des descriptifs superflus. Le rythme est soute...

    Lire la critique complète >
    Par brochot - publiée le 26/11/2015

  • Critique de Pas d'orchidées pour Miss Blandish par carnet-de-voyage (Babelio)

    Miss Blandish est kidnappée. Non pas parce qu'elle n'aime pas les orchidées mais parce qu'elle est la fille unique d'une grosse fortune du Kansas... Ceux qui la kidnappent sont Slim et sa bande... ...

    Lire la critique complète >
    Par carnet-de-voyage - publiée le 25/10/2015

  • Critique de Pas d'orchidées pour Miss Blandish par Patmarob (Babelio)

    « Pas d'orchidée pour Miss Blandish » est le premier roman policier de J.H. Chase, auteur prolifique. L'intérêt du livre, écrit en 1939, réside dans son cadre quelque peu désuet : les Etats-Unis de...

    Lire la critique complète >
    Par Patmarob - publiée le 16/12/2014

  • Critique de Pas d'orchidées pour Miss Blandish par djanine_linda (Babelio)

    romans DE JHC qui ont acoompagne nos annees de lycee;peut'etre les relira t'on toujours avec le meme plaisir

    Lire la critique complète >
    Par djanine_linda - publiée le 15/10/2014

  • Critique de Pas d'orchidées pour Miss Blandish par polarKP (Babelio)

    Pas d'orchidées pour Miss Blandish est le premier polar de James Hadley Chase, paru en 1939. A ce titre, il est intéressant de constater qu'il surclasse la plupart des polars et autres romans policier...

    Lire la critique complète >
    Par polarKP - publiée le 24/02/2014

  • Critique de Pas d'orchidées pour Miss Blandish par Crefan01 (Babelio)

    Ce livre m'est tombé dans les mains complètement par hasard. regardant sur l'étagère "nouveautés" à la bibliothèque, n'ayant rien à lire, j'ai pris le livre le plus petit. Je l'ai donc emprunté et dès...

    Lire la critique complète >
    Par Crefan01 - publiée le 04/02/2013

  • Critique de Pas d'orchidées pour Miss Blandish par sofy74 (Babelio)

    En lectrice curieuse, cela faisait un moment que je me disais qu'il me fallait tenter cet auteur, maître du genre .... Me voici donc armée d'une liste de ses titres, face à la section policière de mon...

    Lire la critique complète >
    Par sofy74 - publiée le 17/05/2012

  • Critique de Pas d'orchidées pour Miss Blandish par DanielGauthier (Babelio)

    Remake de "Sanctuaire" de William Faulkner, ce premier roman contient tous les ingrédients qui feront de cet auteur un des plus populaires de la fameuse "Série Noire", version Marcel Duhamel...

    Lire la critique complète >
    Par DanielGauthier - publiée le 10/03/2010

  • Critique de Pas d'orchidées pour Miss Blandish par Bellone (Amazon)

    Bonne acquisition pour un livre qui n'est plus édité. En tant qu'objet matériel le livre est en très bon état et en tant que contenu, j'ai lu il y a très longtemps "Pas d'orchidées.." qui est un chef-d'œuvre d...

    Lire la critique complète >
    Par Bellone - publiée le 25/09/2017

  • Critique de Pas d'orchidées pour Miss Blandish par jantitou (Amazon)

    les histoires sont parfaites , mai la colle de la jaquette a fondue au soleilles pages de cette collection sont colle a la néoprène.

    Lire la critique complète >
    Par jantitou - publiée le 07/10/2019

  • Critique de Pas d'orchidées pour Miss Blandish par Goupil (Amazon)

    M'man Grisson a un rejeton complètement taré. Le Slim est un véritable psychopathe, les yeux jaunes, la lèvre molle, le visage maigre. Il n'éprouve rien pour les autres, pas même pour les filles. Pourtant, lors...

    Lire la critique complète >
    Par Goupil - publiée le 27/04/2013

  • Critique de Pas d'orchidées pour Miss Blandish par DAHLIA (Amazon)

    Ca m'a pris il y a une semaine de relire les PETER CHEYNEY, JAMES HADLEY CHASEou CHANDLER des premières SERIE NOIRE.Par chance, FOLIO réédite JAMES HADLEY CHASE.Je craignais que ce livre, dont je n'avais jamais...

    Lire la critique complète >
    Par DAHLIA - publiée le 28/01/2012

  • Critique de Pas d'orchidées pour Miss Blandish par JOEBER (Amazon)

    Nous sommes là dans de l'excellent Hadley alors bien sûr ça se laisse lire. Il est certain que les polars évolues et il y a peu d'écrivains du genre de l'époque qui peuvent rivaliser avec les auteurs d'aujourd'...

    Lire la critique complète >
    Par JOEBER - publiée le 03/11/2015

  • Critique de Pas d'orchidées pour Miss Blandish par Gwen (Amazon)

    Né à Londres en 1906, mort en Suisse en 1985, il s'appelait pour l'Etat-Civil René Raymond, mais la Postérité, dans sa grande sagesse, l'a immortalisé sous le pseudonyme qu'il s'était choisi, dans les années 30...

    Lire la critique complète >
    Par Gwen - publiée le 02/01/2012

  • Critique de Pas d'orchidées pour Miss Blandish par Daniel Gauthier (Amazon)

    Remake de "Sanctuaire" de William Faulkner, ce premier roman contient tous les ingrédients qui feront de cet auteur un des plus populaires de la fameuse "Série Noire", version Marcel Duhamel : criminels cruels ...

    Lire la critique complète >
    Par Daniel Gauthier - publiée le 09/02/2010

  • Critique de Pas d'orchidées pour Miss Blandish par Tortue Géniale (Amazon)

    Nous sommes dans les années 30 aux Etats-Unis.Une bande de voyous imaginent pouvoir réussir un bon coup : dérober un collier de diamant de grande valeur à la fille du richissime M. Blandish. Pas de chance pour ...

    Lire la critique complète >
    Par Tortue Géniale - publiée le 02/04/2010

  • Critique de Pas d'orchidées pour Miss Blandish par Eve.R (Amazon)

    Toutes les œuvres de cet auteur sont depuis longtemps devenues des classiques du genre. Bien que l’intrigue soit compréhensible, la tension dure jusqu’à la fin du livre! .. un auteur très doué ..

    Lire la critique complète >
    Par Eve.R - publiée le 08/01/2019

  • Critique de Pas d'orchidées pour Miss Blandish par Passionlire (Amazon)

    Une plongée dans le grand banditisme des années 20, saisissante du début à la fin. Aucune longueur n'est perceptible et tout s'enchaîne adroitement. Ici, l'auteur s'attache à l'essentiel, il ne relate pas le pa...

    Lire la critique complète >
    Par Passionlire - publiée le 18/06/2010
< Voir moins de critiques
Voir plus de critiques >

Ils parlent de Pas d'orchidées pour Miss Blandish

Du même auteur

Commentaires

Connexion




S'inscrire

Inscription à Livres Actu




Se connecter