livres actu Livres Actu

Accueil > Ian Mcewan > Délire d'amour

Acheter ce livre - 23.3 €



Ian Mcewan

0 abonné

Ian McEwan a passé une grande partie de sa jeunesse en Extrême-Orient, en Afrique du Nord (en Libye), et en Allemagne, où son père, officier dans l'armée britannique, était envoyé. Il a fait ses études à l'université du Sussex et l'université d'East ... Plus >

Délire d'amour (1999)

De Ian Mcewan chez Gallimard
(56 votes, note moyenne : 4.1)

La vie tranquille de Joe Rose, faite de bonheur conjugal et de certitudes scientifiques, bascule le jour où il est impliqué dans un accident mortel. Parce qu'il se sent coupable, mais surtout parce qu'il fait ainsi la connaissance d'un jeune homme, Jed, qui lui voue sur-le-champ un amour aussi total qu'inexplicable, aussi chaste que dévorant. Car Jed, qui veut guérir Joe de son athéisme, est convaincu que leur rencontre a été voulue par Dieu, et que cet amour est forcément réciproque. Débute alors un harcèlement terrifiant, qui bouleverse l'existence de Joe et le confronte à ses propres démons...Délire d'amour, sommet d'humour noir et de cruauté, constitue un nouveau tour de force de Ian McEwan, qui nous plonge au cœur d'une obsession destructrice et contagieuse, où l'amour est plus dangereux que la haine.

Paru le 14-06-1999 - Format : Broché - 324 pages - 20 x 14 x 2 cm - 325 g - ISBN 10 : 2070749754 - ISBN 13 : 9782070749751

Collection : Du Monde Entier

Tags : roman, correspondance, thriller, culpabilité, angoisse, papillons, drame, folie, harcèlement, érotomanie, psychiatrie, psychologie, littérature sentimentale, amour, couple, royaume-uni, littérature anglaise, littérature britannique, britannique, 20ème siècle.

Citations de Délire d'amour (10)

Il est des moments où la fatigue est le plus grand aphrodisiaque, elle annihile toute autre pensée, donne aux membres pesants la lenteur sensuelle du mouvement, pousse à la générosité, à l'acceptation, à l'abandon infini.

L'embarras est ennemi du plaisir érotique.

C'est notre éternel conflit : qu'est-ce qu'on donne à autrui, et qu'est-ce qu'on garde pour soi ? Cet exercice de corde raide, les limites qu'on impose aux autres et celles que les autres vous imposent constituent ce qu'on nomme la morale.

... le passage des ans nous endurcit en nous révélant à nous-mêmes ...

En général nous sommes bons quand cela a un sens. Une société est bonne quand elle donne un sens au fait d'être bons.

Je n'ai jamais résisté à cette douce fierté d'être accepté que peuvent vous procurer les enfants en vous prenant la main.

J'ai songé que le cerveau était un organe d'une sensibilité si délicate qu'il ne pouvait même pas feindre un changement de son état affectif sans modifier le branchement d'innombrables circuits du subconscient.

... on pouvait supposer que la religion assurait un statut, surtout à la caste des prêtres — toutes sortes d'avantages sociaux de ce côté-là. Qu'elle apportait la consolation, de l'énergie face à l'adversIté, une chance de survivre au désastre qui aurait écrasé un impie. Que les croyants y puisaient la ténacité, la force brute de la conviction.

Il existe des réflexes affectifs qui échappent à toute censure de la raison et qui nous forcent à jouer notre rôle, si superficiellement que ce soit ...

On voit ce qu'on croit. C'est la raison des divorces, des différends frontaliers et des guerres, et c'est aussi pourquoi telle statue de la Vierge pleure des larmes de sang et telle autre, de Ganesh boit du lait. Voilà pourquoi la métaphysique et la science sont des entreprises si courageuses, des inventions si saisissantes, plus cruciales que la roue, que l'agriculture, des créations de l'homme qui vont à l'encontre de la fibre même de la nature humaine. La vérité désintéressée. Mais elle ne peut nous sauver, les ornières sont trop profondes. Il ne peut y avoir de salut individuel dans l'objectivité

< Voir moins de citations
Voir plus de citations >

Critiques de Délire d'amour : avis de lecteurs (38)


  • Critique de Délire d'amour par Rhodopsine (Babelio)

    Un McEwan grand cru encore une fois! Tout commence par un pique-nique dans la campagne anglaise, un accident de montgolfière: le ballon s'échappe, un des sauveteurs improvisés s'écrase au sol. Et lo...

    Lire la critique complète >
    Par Rhodopsine - publiée le 28/04/2020

  • Critique de Délire d'amour par mieuxvautlirequejamais (Babelio)

    Vraiment bon mais, pas autant que SAMEDI auquel il tend à ressembler.

    Lire la critique complète >
    Par mieuxvautlirequejamais - publiée le 12/03/2020

  • Critique de Délire d'amour par Givry (Babelio)

    Cette histoire, tirée de faits réels, est terrible. Des évenements s'enchainent et finissent par déstabiliser un couple à première vue uni. Ce livre décrit la folie qui désagrège tranquillement le ré...

    Lire la critique complète >
    Par Givry - publiée le 19/08/2019

  • Critique de Délire d'amour par evelynepapillard (Babelio)

    encore une superbe analyse des sentiments de Ian Mac Ewan!Suite à un accident mortel le héros est persécuté par un homme qui lui voue un amour sans borne;son couple va voler en éclat,il lui sera extrê...

    Lire la critique complète >
    Par evelynepapillard - publiée le 10/10/2018

  • Critique de Délire d'amour par lailasamburu (Babelio)

    Une atmosphère lourde tout au long de ce roman, sur fond d'une psychose dont il est tant soit peu difficile de cerner l'origine… mais bien construit et qui entraine le lecteur dans un seul souffle ju...

    Lire la critique complète >
    Par lailasamburu - publiée le 29/06/2018

  • Critique de Délire d'amour par jmb33320 (Babelio)

    L'argument n'est pas si éloigné de celui de "Samedi" : un journaliste scientifique de renom, Joe Rose, est harcelé par un homme rencontré par hasard lors d'un drame dans lequel Joe se sent une respons...

    Lire la critique complète >
    Par jmb33320 - publiée le 25/05/2018

  • Critique de Délire d'amour par palamede (Babelio)

    Lors d'un banal pique-nique en amoureux avec son amie, Joe Rose, aidé de quatre promeneurs, vole au secours d'un enfant. Le grand-père de celui-ci ayant mis imprudemment pied à terre, il est seul à bo...

    Lire la critique complète >
    Par palamede - publiée le 05/02/2018

  • Critique de Délire d'amour par nameless (Babelio)

    Quelques 70 pages pour décrire minutieusement un accident de montgolfière brutalement hors de contrôle à bord de laquelle se trouvent un homme et un enfant, prêts à s'écraser, inaugurent le roman. En ...

    Lire la critique complète >
    Par nameless - publiée le 18/01/2018

  • Critique de Délire d'amour par (Babelio)

    L'effet papillon... comment un évènement dramatique peut être le déclencheur et la révélation d'un autre drame à venir... être aimé à la folie malgré soi.

    Lire la critique complète >
    Par Babelio - publiée le 13/05/2017

  • Critique de Délire d'amour par Gerard17200 (Babelio)

    On dit que la réalité dépasse souvent la fiction, même la plus délirante. C'est le cas de cette histoire, largement inspirée de faits réels. Les personnes atteintes du syndrome de Clérambaut abordent...

    Lire la critique complète >
    Par Gerard17200 - publiée le 29/05/2016

  • Critique de Délire d'amour par LesHeures (Babelio)

    La densité et l'intelligence des romans de Iann Mcewan sont époustouflantes. A lire d'une traite !

    Lire la critique complète >
    Par LesHeures - publiée le 28/03/2016

  • Critique de Délire d'amour par Bouboule15 (Babelio)

    Mis à part que j'étais déjà conquise par l'auteur, j'ai aimé ce livre. Durant toute la lecture je me suis demandé qui était le plus paranoïaque de Jed et Joe, qui délirait le plus. Le début du livre n...

    Lire la critique complète >
    Par Bouboule15 - publiée le 24/02/2016

  • Critique de Délire d'amour par fabbahia (Babelio)

    Une histoire qui démarre sur un fait divers, une situation peu banale dans un monde normal, et puis tout bascule, sur un regard, sur une impression. Et puis une suite de non-dits, de malentendus, qui ...

    Lire la critique complète >
    Par fabbahia - publiée le 20/02/2016

  • Critique de Délire d'amour par beneligne (Babelio)

    L'érotomanie... Quelque chose qui intrigue, qu'est-ce donc que ce phénomène? Une personne s'éprend d'une autre, qu'elle ne connaît pas, et la poursuit de ses assiduités. Lettres, coups de téléph...

    Lire la critique complète >
    Par beneligne - publiée le 01/02/2016

  • Critique de Délire d'amour par stcyr04 (Babelio)

    À la suite de la tentative désastreuse de sauvetage d'un aérostat en détresse, un scientifique contrarié se voit importuné sans relâche par un illuminé. Ce dernier, rentier et désoeuvré, poursuis litté...

    Lire la critique complète >
    Par stcyr04 - publiée le 07/01/2016

  • Critique de Délire d'amour par motspourmots (Babelio)

    Il y avait donc un roman de Ian McEwan que je n'avais pas lu. Et pas n'importe lequel. Un roman qui rassemble déjà toutes les qualités qui m'ont rendue inconditionnelle des écrits du Monsieur. N'en dé...

    Lire la critique complète >
    Par motspourmots - publiée le 26/12/2015

  • Critique de Délire d'amour par bdelhausse (Babelio)

    Ian McEwan nous démontre l'effet papillon dans toute sa splendeur. D'un tout petit événement, insignifiant, il monte toute une machination machiavélique pour nous montrer à quel point nous ne contr...

    Lire la critique complète >
    Par bdelhausse - publiée le 22/12/2015

  • Critique de Délire d'amour par veroherion (Babelio)

    Un livre vraiment troublant sur la folie, le délire, le mensonge, la confiance. Plus on avance dans le récit, moins l'on sait chez qui est la folie. Une histoire magnifiquement montée. Une écriture fr...

    Lire la critique complète >
    Par veroherion - publiée le 10/09/2014

  • Critique de Délire d'amour par isabiblio (Babelio)

    Ian Mc Ewan s'est inspiré d'un article paru dans une revue de psychiatrie pour écrire ce roman. L'affaire commence par une scène étourdissante ou un certain Jed Parry tombe amoureux de Joe Rose le nar...

    Lire la critique complète >
    Par isabiblio - publiée le 19/04/2013

  • Critique de Délire d'amour par absolu (Babelio)

    J'ai lu entre vos lignes, Ian, et j'ai compris que c'était la seule façon que vous aviez trouvé pour entrer en contact avec moi sans éveiller aucun soupçon. Quelle habileté, quel tact, quelle délicate...

    Lire la critique complète >
    Par absolu - publiée le 01/08/2012

  • Critique de Délire d'amour par Ziliz (Babelio)

    Ensemble depuis sept ans et très amoureux, Joe et Clarissa coulent des jours paisibles. Un événement vient bousculer cette quiétude : Joe se retrouve impliqué dans un accident tragique avec quelques a...

    Lire la critique complète >
    Par Ziliz - publiée le 16/06/2011

  • Critique de Délire d'amour par (Babelio)

    J'ai vraiment aimée ce roman, que j'ai trouvé très addictif. Le roman traite une psychose, mêlé à la religion ce qui donne un mélange détonant et inquiétant. Délire d'Amour suit l'aventure de Joe, un ...

    Lire la critique complète >
    Par Babelio - publiée le 15/01/2011

  • Critique de Délire d'amour par enibas nossuh (Amazon)

    J'adore Ian Mcewan ce n'est pas le meilleur mais comme chaque fois chapeau. On se laisse mener par le bout du nez

    Lire la critique complète >
    Par enibas nossuh - publiée le 23/06/2017

  • Critique de Délire d'amour par Palamede (Amazon)

    Lors d'un banal pique-nique en amoureux avec son amie, Joe Rose, aidé de quatre promeneurs, vole au secours d'un enfant. le grand-père de celui-ci ayant mis imprudemment pied à terre, il est seul à bord d'une m...

    Lire la critique complète >
    Par Palamede - publiée le 14/02/2018

  • Critique de Délire d'amour par RAS (Amazon)

    Ian McEwan décrit avec minutie un cas d'érotomanie qui montre comment l'amour suffoquant et bientôt dangereux que voue à notre héros un certain Parry, qui bouleverse son existence et le confronte à ses propres ...

    Lire la critique complète >
    Par RAS - publiée le 17/05/2018

  • Critique de Délire d'amour par Emmanuelle (Amazon)

    L’auteur ne va pas assez dans le sujet on dirait qu’il craint soit de ne pas savoir soit pour toute autre raison. Quant à ses explications scientifiques sur je ne sais quoi ça fait hors sujet.

    Lire la critique complète >
    Par Emmanuelle - publiée le 12/02/2020

  • Critique de Délire d'amour par lemoing (Amazon)

    Stupéfiant, avec une analyse clinique et psychologique imparable.le suspens est très bien étali avec un sentiment fort de la qualité de l'écriture de Ian Mc Ewan

    Lire la critique complète >
    Par lemoing - publiée le 30/08/2017

  • Critique de Délire d'amour par ouard jac (Amazon)

    formidable lecture

    Lire la critique complète >
    Par ouard jac - publiée le 13/02/2020

  • Critique de Délire d'amour par HAMSIOU (Amazon)

    Jusqu' au bout, le doute est là... Qui délire, qui embrasse la folie? Un livre jonché de références littéraires, artistiques et scientifiques.ian mc ewan est un virtuose.

    Lire la critique complète >
    Par HAMSIOU - publiée le 11/08/2013

  • Critique de Délire d'amour par Barbalala (Amazon)

    J'ai adoré ce livre, comme Expiation, tous deux extrêmement bien écrits. On est pris par l'histoire dès les premières pages, qui sont sublimes. La scène de l'accident est particulièrement réussie, de sorte qu'e...

    Lire la critique complète >
    Par Barbalala - publiée le 04/09/2008

  • Critique de Délire d'amour par Siir13 (Amazon)

    Voici un livre captivant sur l'érotomanie. On se prend au jeu des personnages et les sentiments sont justement décrits. Malheureusement parfois l'auteur s'attarde trop sur des discours métaphysiques qui pourrai...

    Lire la critique complète >
    Par Siir13 - publiée le 06/10/2009

  • Critique de Délire d'amour par lisa (Amazon)

    Par Fred,Un bon Ian MacEwan qui nous embarque dans une " drôle" de situation avec son héros Joe Rose harcelé par un homme qui croit voir en lui l'homme de sa vie envoyé par dieu (syndrome de Clerambault pour ce...

    Lire la critique complète >
    Par lisa - publiée le 28/12/2011

  • Critique de Délire d'amour par laura (Amazon)

    Très prenant, un exemple de délire érotomane tellement angoissant et réaliste à la fois! Je le recommande, si vous êtes intéressés par le sujet, vous ne risquez pas d'être déçu

    Lire la critique complète >
    Par laura - publiée le 09/12/2012

  • Critique de Délire d'amour par BertrandGio (Amazon)

    Il y a trois scènes absolument extraordinaires dans ce livre, trois scènes inoubliables : celle de l'accident de l’aérostat (probablement l'une des scènes d'ouverture de roman les plus marquantes), celle du res...

    Lire la critique complète >
    Par BertrandGio - publiée le 24/11/2012

  • Critique de Délire d'amour par nemo (Amazon)

    Second Ian McEwan que j'ai lu, après le sublime "Expiation"... Un livre très différent, mais toujours empreint de cette subtile distance ironique, qui donne au lecteur l'impression d'être aussi brillant que l'a...

    Lire la critique complète >
    Par nemo - publiée le 28/10/2003

  • Critique de Délire d'amour par caroline (Amazon)

    Désolée pour tous les fans de cet auteur mais personnellement je n ai pas accroché. Certes, il décrit très bien les sentiments humains, amoureux, "atmosphérique" et son ecriture est quasi parfaite mais c est to...

    Lire la critique complète >
    Par caroline - publiée le 29/09/2013

  • Critique de Délire d'amour par ACG (Amazon)

    Même si le sujet de Délire d'amour est original et bien mené, je n'ai pas été totalement convaincue. Certes, le roman comporte de nombreux points forts. Le harcèlement que subit Joe et l'angoisse qu'il suscite ...

    Lire la critique complète >
    Par ACG - publiée le 11/02/2007

  • Critique de Délire d'amour par leaven (Amazon)

    C'est le premier McEwan que j'ai lu. L'écriture est splendide (excellente traduction) et l'ambiance est formidable. Un livre a ne pas manquer pour tous les amoureux des beaux textes.

    Lire la critique complète >
    Par leaven - publiée le 20/05/2002
< Voir moins de critiques
Voir plus de critiques >

Ils parlent de Délire d'amour

Du même auteur

Commentaires

Connexion




S'inscrire

Inscription à Livres Actu




Se connecter