livres actu Livres Actu

Accueil > Hubert Monteilhet > De plume et d'épée

Acheter ce livre - 19.0 €



Hubert Monteilhet

0 abonné

Hubert Monteilhet, né le 10 juillet 1928 à Paris, mort le 12 mai 2019, est un écrivain français. Il s'impose d'abord comme auteur de romans policiers (Les Mantes religieuses), puis comme auteur de romans historiques (Les Derniers Feux, Néropolis, La ... Plus >

De plume et d'épée (1999)

De Hubert Monteilhet chez Ed. De Fallois
(2 votes, note moyenne : 3.0)

Roman Louis XIII.

Paru le 18-08-1999 - 443 pages - 23 x 0 x 0 cm - 506 g - ISBN 10 : 2877063631 - ISBN 13 : 9782877063630

Collection : Fall.Litt. 1an

Tags : roman d'aventure, aventure, de capes et d'épées, roman, historique, roman historique, histoire, espion, ancien régime, louis xiii, mousquetaires, duel, catholique, littérature française, espagnol, 20ème siècle, 18ème siecle, 17ème siècle.

Citations de De plume et d'épée (10)

Mais Monsieur, les rois n'ont pas besoin d'être intelligents. que feraient-ils de cette qualité qui s'achète si aisément partout à bas prix ?

Si nous sommes pires que ce que pensons, nous ne sommes jamais aussi mauvais que ce que les autres peuvent le croire.

On est catholique tout à fait ou pas du tout, et chaque virgule a son prix. C'est seulement sur de rares points-virgules, et tu n'en trouveras point dans ton acte d'abjuration, que le débat reste ouvert.

J'avais lu dans des romans qu'il arrivait que l'amour naquît d'un coup d'œil, je n'y avais pas cru, je commençai à le croire. Peut-être portons-nous en notre âme une image idéale mais floue, tel un archétype platonicien de beauté, que nous savons reconnaître dès qu'elle se précise à nos sens éblouis.

le péché originel, qui n'était autre qu'une solidarité des générations dans le péché, faisant que les péchés des pères pussent porter préjudice aux enfants.

Le roi incarne la France, qui peut s'agrandir ou se rétrécir sans qu'il y perde un poil, un giton ou un souper, et il jouit – du moins en principe – d'un emploi stable. Alors qu'un premier ministre risque sa place, et parfois sa tête.

La tyrannie des rois n'est rien à côté de celle de leurs ministres.

Page de citations, citation de Richelieu :Tous les politiques sont d'accord que si les peuples étaient trop à l'aise, il serait impossible de les contenir dans les règles de leur devoir. (...) S'ils étaient libres de tribut, ils penseraient l'être de l'obéissance. Il faut les comparer aux mulets qui, étant accoutumés à la charge, se gâtent par un long repos plus que par le travail.

... à l'automne 1620, dans une crise d'autorité, le roi Louis XIII, un frêle jeune homme bégayant, était descendu en personne avec des troupes imposantes pour annexer officiellement à la Couronne un Béarn très attaché à son indépendance de fait.Afin de respecter la transition, le roi avait respecté les "forts", coutumes et libertés du pays, les privilèges des "états", qui réunissaient clercs, nobles, représentants des villes et des communautés dans un même souci de bonne administration, mais il avait créé un Parlement à Pau et s'était sérieusement soucié de faire appliquer l'Edit de Nantes, demeuré jusqu'alors théorique par la négligence d'Henri IV, qui avait eu d'autres chats à fouetter.De la sorte, les calvinistes avaient du rétrocéder, la mort dans l'âme, les biens de l'Eglise en leur possession depuis un demi-siècle.

Si le roi mourait sans héritier mâle, Gaston était sacré à Reims, le Cardinal était massacré par ses gardes, le Père Joseph jeté à l'eau par ses capucins, la reine poussait à la paix, les protestants étaient déconfits en Hollande et dans les Allemagnes, et c'était la fin de la grande politique française de conquête et de suprématie en Europe. Jamais le sort du monde n'avait tenu à si peu de chose : une goutte de semence dans un océan d'incertitudes.

< Voir moins de citations
Voir plus de citations >

Critiques de De plume et d'épée : avis de lecteurs (2)


  • Critique de De plume et d'épée par mamzelleoups (Babelio)

    De plume et d'épée raconte le parcours d'un jeune noble protestant et désargenté devenu catholique et embauché par la couronne, futur mousquetaire. Ce roman, rédigé à la 1ere personne comme des mémoir...

    Lire la critique complète >
    Par mamzelleoups - publiée le 13/11/2016

  • Critique de De plume et d'épée par Folfaerie (Babelio)

    Arnaud d'Espalungue, jeune Béarnais, quitte le domaine familial et se retrouve très vite à Paris, au service de Richelieu, à la suite d'extravagantes aventures. De duels en chevauchées ébouriffantes, ...

    Lire la critique complète >
    Par Folfaerie - publiée le 30/03/2010

Du même auteur

Commentaires

Connexion




S'inscrire

Inscription à Livres Actu




Se connecter