livres actu Livres Actu

Accueil > Honoré De Balzac > La recherche de l'absolu

Acheter ce livre - 6.9 €



Honoré De Balzac

0 abonné

La recherche de l'absolu (1999)

De Honoré De Balzac chez Le Livre De Poche
(48 votes, note moyenne : 4.2)

« Assez, Balthazar ; tu m'épouvantes, tu commets des sacrilèges. Quoi ! mon amour serait...
– De la matière éthérée qui se dégage, dit Claës, et qui sans doute est le mot de l'Absolu. Songe donc que si moi, moi le premier ! si je trouve, si je trouve, si je trouve ! » En disant ces mots sur trois tons différents, son visage monta par degrés à l'expression de l'inspiré. « Je fais les métaux, je fais les diamants, je répète la nature, s'écria-t-il.
– En seras-tu plus heureux ? cria-t-elle avec désespoir. Maudite Science, maudit démon ! tu oublies, Claës, que tu commets le péché d'orgueil dont fut coupable Satan. Tu entreprends sur Dieu. »
Scène de la vie privée lorsqu'il paraît en 1834, Etude philosophique quand Balzac le republie en 1846, le livre superpose les deux dimensions car cette histoire d'une famille où le génie dévore tout jusqu'à la folie, où la passion provoque les plus grands malheurs domestiques, est aussi le roman de
l'aventure scientifique et de la rêverie métaphysique d'un Grand Tout. Parce que l'Absolu, pour Claës, est la « substance commune à toutes les créations », il n'est pas l'alchimiste qu'a voulu voir Sainte-Beuve, mais ce savant solitaire qui, de l'alchimie, précisément, à la chimie, entend bien opérer le passage des temps anciens aux temps nouveaux – et la science moderne devient balzacienne.
Edition présentée et annotée par Eric Bordas.

Paru le 03-02-1999 - Format : Poche - 383 pages - 18 x 11 x 1 cm - 200 g - ISBN 10 : 2253096377 - ISBN 13 : 9782253096375

Collection : Classiques

Tags : roman, classique, saga historique, drame, tristesse, démons, traditions, passion, alchimie, raymond abellio, scientisme, Monomanie, sorciers, théorie, science, philosophie, france, français, littérature française, 19ème siècle, roman, classique, saga historique, drogue, portraits, indépendance, savants, passion, alchimie, douai, Monomanie, commune de paris, peintre, histoire d'amour, science, philosophie, france, français, littérature française, 19ème siècle.

Citations de La recherche de l'absolu (10)

Peut-être l'homme vit-il plus par le sentiment que par le plaisir? peut-être le charme tout physique d'une belle femme a-t-il des bornes, tandis que le charme essentiellement moral d'une femme de beauté médiocre est infini?

Les grand calculateurs seuls, pensent qu'il ne faut jamais dépasser le but, et n'ont de respect que pour la virtualité empreinte d'un parfait accomplissement qui met en toute oeuvre ce calme profond dont le charme saisit les hommes supérieurs.

Trop souvent le vice et le génie produisent des effets semblables, auxquels se trompe le vulgaire. Le Génie n'est-il pas un constant excès qui dévore le temps, l'argent, le corps, et qui mène à l'hôpital plus rapidement encore que les passions mauvaises? Les hommes paraissent même avoir plus de respect pour les vices que pour le Génie, car ils refusent de lui faire crédit.

Sentir est le rival de Comprendre comme Agir est l'antagonisme de Penser.*Phrase d'introduction du livre

L'espérance est le fleur du Désir, la foi est le fruit de la Certitude.

Les événements de la vie humaine, soit publique, soit privée, sont si intimement liés à l'architecture, que le plupart des observateurs peuvent reconstruire les nations ou les individus dans toute la vérité de leurs habitudes, d'après les restes de leurs monuments publics ou par l'examen de leurs reliques domestiques.

Ne conservez plus aucun nuage sur votre front, ni la moindre pensée triste dans votre coeur (...) et vous m'aurez récompensée au-delà de mes espérances.

Nous voici déjà près du grand Ternaire [le mercure, le soufre et le sel] des anciens et des alchimistes du Moyen Âge dont nous nous moquons à tort. La chimie moderne n'est encore que cela. C'est beaucoup et c'est peu. C'est beaucoup car la chimie s'est habituée à ne reculer devant aucune difficulté. C'est peu, en comparaison de ce qui reste à faire. Le hasard l'a bien servie, cette belle science!

"Pour l'homme, le passé ressemble singulièrement à l'avenir.Lui raconter ce qui fut, n'est-ce pas presque toujours lui dire ce qui sera ?"

L'amour n'est pas seulement un sentiment, il est un art aussi. Quelque mot simple, une précaution, un rien révèlent à une femme le grand et sublime artiste qui peut toucher son cœur sans le flétrir.

< Voir moins de citations
Voir plus de citations >

Critiques de La recherche de l'absolu : avis de lecteurs (21)


  • Critique de La recherche de l'absolu par vibrelivre (Babelio)

    La recherche de l'absolu Balzac roman « philosophique », ou étude de moeurs, 1834, 302 p, Livre de Poche Ce livre-là, dans cette collection, se vend 90 centimes en ligne. C'est dire si les clas...

    Lire la critique complète >
    Par vibrelivre - publiée le 31/12/2019

  • Critique de La recherche de l'absolu par bfauriaux (Babelio)

    L'histoire ici d'un scientifique qui en avance su son temps fait des decouvertes fabuleuses mais est freine par les savants de l'epoque qui remettent en cause ses deouvertes: Un hef d'oeuvre en tant q...

    Lire la critique complète >
    Par bfauriaux - publiée le 26/11/2019

  • Critique de La recherche de l'absolu par Dartemis (Babelio)

    Ce livre est tout simplement époustouflant. Après "Le curé de village", c'est la deuxième oeuvre de Balzac à laquelle je me suis attaquée. La densité du texte est largement effacée derrière la fluid...

    Lire la critique complète >
    Par Dartemis - publiée le 13/04/2019

  • Critique de La recherche de l'absolu par papillon_livres30 (Babelio)

    Un roman qui porte sur une passion aveugle pour une science, la chimie, qui fait sombrer le personnage principal, Balthasar Claës, dans la folie et dans la misère. La science passe avant tout, avant l...

    Lire la critique complète >
    Par papillon_livres30 - publiée le 08/04/2018

  • Critique de La recherche de l'absolu par Chasto (Babelio)

    Chimères et spéculations, recherche d'un Graal en perpétuel mouvement. Pierre philosophale d'une vie de quêtes et d'interrogations. Où se trouvent ces limites de la perfection de la matière et d...

    Lire la critique complète >
    Par Chasto - publiée le 11/03/2017

  • Critique de La recherche de l'absolu par Souri7 (Babelio)

    J'ai découvert après avoir lu le père Goriot conseillé à l'époque par la documentaliste de la bibliothèque. Et là, cela a été la révélation. La Recherche de l'absolu est un livre que j'ai déjà dû l...

    Lire la critique complète >
    Par Souri7 - publiée le 27/09/2016

  • Critique de La recherche de l'absolu par DidierLarepe (Babelio)

    Une magnifique histoire comme Balzac les aime et les écrit que cette vieille famille aristocratique et riche qui se voit ruiné par le chef de famille qui décide de se lancer dans la science à la reche...

    Lire la critique complète >
    Par DidierLarepe - publiée le 05/09/2016

  • Critique de La recherche de l'absolu par odileep (Babelio)

    Mon premier livre de coeur. L'amour, l'affection comme l'attention que l'on porte aux humains comme aux passions donnent une envie incompressible de lecture - qui ne m'a jamais quittée !

    Lire la critique complète >
    Par odileep - publiée le 28/03/2016

  • Critique de La recherche de l'absolu par coincescheznous (Babelio)

    Balzac est, parmi les auteurs classiques, l'un de ceux qui suscite le plus de commentaires contrastés. Les uns crient au génie, tandis que les autres baillent aux corneilles. J'ai longtemps fait parti...

    Lire la critique complète >
    Par coincescheznous - publiée le 13/03/2016

  • Critique de La recherche de l'absolu par bucephale (Babelio)

    C'est le livre de Balzac que lit JP Léaud/ François Truffaut dans les "400 coups", emporté par la fervente ferveur de Balzac, il retiendra mot à mot le texte qu'il reproduira dans une rédaction à 14 a...

    Lire la critique complète >
    Par bucephale - publiée le 13/06/2014

  • Critique de La recherche de l'absolu par njussien (Babelio)

    Balthazar Cla??s, habitant Douai, en terre Flamande, est richissime et passionn?? de chimie. Apr??s une rencontre avec un soldat polonais, il se lance ?? corps perdu ?? la recherche de l'Absolu, princ...

    Lire la critique complète >
    Par njussien - publiée le 09/06/2014

  • Critique de La recherche de l'absolu par (Babelio)

    Un des premiers Balzac que j'ai vraiment adoré

    Lire la critique complète >
    Par Babelio - publiée le 25/01/2014

  • Critique de La recherche de l'absolu par isajulia (Babelio)

    La maison Claës à toujours joui d'une réputation honorable en Flandre. Famille puissante et riche , les descendants de la lignée ont toujours perpétré la respectabilité de leurs aïeux au fil du temps....

    Lire la critique complète >
    Par isajulia - publiée le 23/07/2013

  • Critique de La recherche de l'absolu par cogd (Babelio)

    Beau mais... vite, vite, où sont les anti-dépresseurs?

    Lire la critique complète >
    Par cogd - publiée le 30/01/2013

  • Critique de La recherche de l'absolu par MarieBlanco (Babelio)

    Balzac nous offre ici un chef-d'oeuvre, son style est magnifique, envoûtant. L'écriture est limpide, les descriptions égales à l'auteur, Balzac démontre une fois de plus son génie artistique. Nous som...

    Lire la critique complète >
    Par MarieBlanco - publiée le 29/09/2012

  • Critique de La recherche de l'absolu par MutusLiber (Amazon)

    Ce livre est discret dans l'oeuvre de Balzac. Il nous fait découvrir les avancées scientifiques de l'époque. Ouvrage assez documenté car Balzac a passé du temps pour s'informer sur la chimie afin de rendre son ...

    Lire la critique complète >
    Par MutusLiber - publiée le 09/03/2017

  • Critique de La recherche de l'absolu par Etatcritique (Amazon)

    À Douai, Balthazar Claës, riche et savant, mène, au sein de l’aristocratie flamande, une vie heureuse adorant sa femme boiteuse et d’origine espagnole.En 1810, ils sont amenés à héberger un soldat polonais lequ...

    Lire la critique complète >
    Par Etatcritique - publiée le 20/02/2015

  • Critique de La recherche de l'absolu par Marie George de P. (Amazon)

    Lecture imposée aux élèves de 3ème... Quelle idée idiote de la part du prof ! J'ai constaté les efforts désespérés (et infructueux) de mon petit-fils pour s'intéresser à ce lourd pensum. Je sais maintenant com...

    Lire la critique complète >
    Par Marie George de P. - publiée le 02/05/2019

  • Critique de La recherche de l'absolu par Geoffrey Excoffon (Amazon)

    Un livre peu connu de Balzac et qui pourtant vaut le détour. J'ai bien aimé . Je le recommande !

    Lire la critique complète >
    Par Geoffrey Excoffon - publiée le 04/05/2018

  • Critique de La recherche de l'absolu par zebulon (Amazon)

    L'Absolu, on comprend vite qu'il ne s'agit pas de l'amour absolu, mais d'un Absolu que Balthazar, chimiste (sur- ?) passionné, tente de découvrir. L'amour a tout de même une grande place dans le roman, l'épouse...

    Lire la critique complète >
    Par zebulon - publiée le 17/07/2004

  • Critique de La recherche de l'absolu par Helpop (Amazon)

    Grande lectrice de Balzac, La recherche de l'Absolu se démarque des autres romans par le thème abordé : Balzac évoque ici l'alchimie, thème peu abordé en général à cette époque. Une description toujours aussi f...

    Lire la critique complète >
    Par Helpop - publiée le 31/10/2010
< Voir moins de critiques
Voir plus de critiques >

Du même auteur

Commentaires

Connexion




S'inscrire

Inscription à Livres Actu




Se connecter