livres actu Livres Actu

Accueil > Hersh Mendel > Mémoires d'un révolutionnaire juif

Acheter ce livre - 25.5 €


85434ème dans les ventes


Hersh Mendel

0 abonné

Hersh Mendel, de son vrai nom Sztokfisz (Varsovie, 1890 - Tel-Aviv, 1969) était un révolutionnaire juif polonais.

Mémoires d'un révolutionnaire juif (2011)

De Hersh Mendel chez Syllepse

"Après la révolution, la vie est devenue un bivouac" écrivait Léon Trotsky en 1924. Comment qualifier plus éloquemment la vie d'Hersh Mendel Sztokfisz, né à Varsovie en 1890 et éveillé à la conscience sociale par la révolution russe de 1905 ? Hersh Mendel passe son enfance dans les quartiers juifs populaires de Varsovie dont les habitants souffrent à la fois de la misère et de l'antisémitisme. Dès son plus jeune âge, il travaille de longues heures dans l'atelier misérable de son père. Bundiste à Varsovie, anarchiste à Paris, soldat de l'Armée rouge en Ukraine, communiste puis trotskiste en Pologne et à Paris et sioniste prolétarien à Tel-Aviv, l'auteur incarne une génération d'ouvriers juifs qui s'est lancée "à l'assaut du ciel" durant près d'un demi-siècle. Les pages qu'Hersh Mendel consacre à son passage dans l'Armée rouge font écho aux nouvelles d'Isaac Babel. Ses souvenirs sur la pègre juive de Varsovie, sur le combat et la popularité du Bund, sur l'aventurisme du Parti communiste de Pologne et sur l'opposition des trotskistes polonais sont autant de découvertes. Ce récit contribue à réhabiliter un inconnu, le prolétaire juif d'Europe orientale et centrale, que la mythologie juive contemporaine rejette à sa périphérie et travestit soigneusement. Quant au mouvement ouvrier, si friand de symboles et de commémorations, il n'entretient nulle part le souvenir de ce prolétariat juif qui n'a pas seulement été battu mais purement et simplement rayé de la carte avant de l'être de l'histoire.

Paru le 04-11-2011 - Format : Broché - 397 pages - 22 x 15 x 2 cm - 525 g - ISBN 10 : 2849503126 - ISBN 13 : 9782849503126

Collection : Yiddishland

Tags : russie, polonais, crime, mythologie, anarchisme, judaisme, marxisme, révolution russe, révolution, génocide, yiddishland, cauchemars, juive, holocauste, stalinisme, antisémitisme, juif, romantisme, drame, autobiographie.

Citations de Mémoires d'un révolutionnaire juif (5)

Qu'on réfléchisse un instant aux représentations actuelles de la vie et de l'histoire juives et à ce qu'elles omettent d'arracher à l'oubli. Dire et montrer la tentative d'extermination des populations juives par les nazis, par exemple, ne s'est pas fait sans méprises. Combien de représentations littéraires et cinématographiques du génocide n'ont-elles pas été piégées par le trop plein de drame qu'elles s'efforçaient de capter ?

Israël, avec sa panoplie de pionniers et de déserts en fleurs, a également sa part de responsabilité dans ce filtrage du passé. Tournant le dos à la Dispersion, l'État juif avance une version de l'histoire juive dont il est bien entendu le but et le mot de la fin. Les concurrents historiques du mouvement sioniste, en particulier ceux qui adhéraient aux valeurs universalistes du mouvement ouvrier international, n'y occupent évidemment guère de place

Ce récit contribue à réhabiliter un inconnu, le prolétaire juif d'Europe orientale et centrale, que la mythologie juive contemporaine rejette à sa périphérie et travestit soigneusement.

Paradoxalement, l'hyper-dramatisation du cauchemar a fini par dénaturer l'événement et par nuire à son intelligibilité. Un pas supplémentaire dans ce sens a été franchi récemment avec la transformation du génocide en holocauste, en sacrifice offert à Dieu. À terme, c'est la responsabilité et la vigilance des sociétés contemporaines qui se trouvent ainsi dangereusement hypothéquées.

Autre mutilation du sens : le romantisme pastoral qui sévit aujourd'hui à propos du shtet'l, la bourgade juive d'Europe de l'Est. Une génération née au lendemain du génocide et ancrée dans le judaïsme par la nostalgie et l'imaginaire croit renouer avec son appartenance en rêvant à un petit monde attendrissant mais qui n'eut jamais la moindre réalité. Aucune turbulence n'agite ces décors en trompe-l'œil peuplés de silhouettes chagalliennes. On recompose ainsi un univers céleste avant même qu'il ait été envoyé au ciel par les nazis


Critiques de Mémoires d'un révolutionnaire juif : avis de lecteurs (1)


  • Critique de Mémoires d'un révolutionnaire juif par (Babelio)

    Il y a au moins quatre bonnes raisons, signalées dans l'avant propos de Bernard Suchecky ( Avant-propos « Mémoires d'un révolutionnaire juif » ) pour lire ce livre : « Ce récit contribue à réhabilite...

    Lire la critique complète >
    Par Babelio - publiée le 28/01/2012

Commentaires

Connexion




S'inscrire

Inscription à Livres Actu




Se connecter