livres actu Livres Actu

Accueil > Graham Hurley > Disparu en mer

Acheter ce livre - 18.3 €


108258ème dans les ventes


Graham Hurley

0 abonné

Graham Hurley, né en novembre 1946 à Clacton-on-Sea, dans le comté d'Essex, est un réalisateur de documentaires et un scénariste pour la télévision, ainsi qu'un écrivain britannique, spécialisé dans le roman policier.

Disparu en mer (2002)

De Graham Hurley chez Ed. Du Masque
(7 votes, note moyenne : 4.4)

La police de Portsmouth ne sait plus où donner de la tête: délinquance des banlieues démunies, trafic de drogue solidement incrusté, dégradations diverses dans le quartier huppé de Port Solent, occupent à temps plus que complet des effectifs nettement insuffisants. Ainsi, quand la très jeune fille de Stewart Maloney vient signaler la disparition de son père, personne ne s'alarme vraiment. Seul l'inspecteur Fraday, flic sensible, tenace et cultivé, soupçonne que Maloney a été assassiné. Plus ou moins désavoué par sa hiérarchie, il mène néanmoins l'enquête alors qu'un des voiliers engagés dans la course de la Fastnet perd plusieurs hommes au cours d'une terrible tempête. Ce faisant, Faraday lèvera bien d'autres lièvres que le meurtre de Maloney... Un roman subtil et humain, d'une construction particulièrement élaborée.

Paru le 13-03-2002 - Format : Poche - 300 pages - 23 x 15 x 0 cm - 444 g - ISBN 10 : 2702480144 - ISBN 13 : 9782702480144

Collection : Grands Formats

Tags : aventure, roman, thriller, suspense, romans policiers et polars, cancer, police, drogue, banlieue, disparition, portsmouth, inspecteur faraday, mer, détective, royaume-uni, littérature anglaise, grande-bretagne, anglais, angleterre, policier anglais.

Citations de Disparu en mer (10)

- La presse est un secteur dominé par la compétition.

La réussite des autres vous renvoie l'image de votre propre échec. Elle réveille la jalousie en vous.

C'étaient toujours les plus friqués et les plus gueulards qui obtenaient plus qu'ils ne méritaient.

D'ici, sur les pentes de Portsdown Hill, il apercevait l'étendue brumeuse de la ville poussant jusqu'au scintillement du Solent et les basses eaux de l'île de Wight. Il y avait là en bas cent cinquante mille habitants entassés dans un dédale de rues flanquées de maisons mitoyennes. On ne pouvait ni circuler en voiture ni s'y garer. Les écoles tombaient en ruines. Les gosses erraient, incontrôlés. Et quand on trouvait du travail, le plus souvent on était payé une misère. Cependant les gens s'accrochaient, collés à l'île-cité par quelque chose de plus fort que l'habitude.

Le problème avec les comptables, expliquait-il, c'est qu'on les avait toujours sur le dos.

Le mouchard était à l'inspecteur de police ce que le chien est à l'aveugle.

Chaque vie avait un prix, mesuré en journées de travail, en heures supplémentaires et en surcoût, et l'affaire Maloney avait été classée, faute de budget suffisant.

Le traitement était un rien théâtral à son goût - aune violent et rouge livide - mais il comprenait parfaitement ce que l'artiste avait voulu exprimer. Mettez en contact deux substances explosives, et les conséquences peuvent être incalculables.

Le mouchard est à l'inspecteur de police ce que le chien est à l'aveugle.

- Il faut que tu nous fasses confiance, dit Cathy.- Vous faire confiance ? Dans mon travail, c'est comme ça qu'on se fait baiser.

< Voir moins de citations
Voir plus de citations >

Critiques de Disparu en mer : avis de lecteurs (7)


  • Critique de Disparu en mer par olivierpla (Babelio)

    L'inspecteur Faraday adore cette ville de Portsmouth mais il y est confronté à toutes sortes de violences (sans compter les doutes qu'il a sur les pratiques de l'un de ses subordonnés). Une disparitio...

    Lire la critique complète >
    Par olivierpla - publiée le 11/03/2019

  • Critique de Disparu en mer par GeorgesSmiley (Babelio)

    Sale temps sur Portsmouth ! La tempête fait rage, la course nautique du Fastnet sera, cette année encore, meurtrière; l'inspecteur Faraday, veuf inconsolé, voit son fils unique le quitter pour la Fr...

    Lire la critique complète >
    Par GeorgesSmiley - publiée le 05/03/2018

  • Critique de Disparu en mer par jfponge (Babelio)

    Portsmouth, une ville portuaire du sud de l'Angleterre, où se côtoient une population ouvrière ravagée par le chômage et des nouveaux riches attirés par la beauté de la côte et l'ivresse de la navigat...

    Lire la critique complète >
    Par jfponge - publiée le 01/11/2017

  • Critique de Disparu en mer par Cormorobin (Babelio)

    Voilà le premier tome de la série des Joe Faraday, héros récurrent de Graham Hurley. L'Inspecter Faraday travaille à Porstmouth, veuf inconsolable, avec son fils qui s'apprête à voler de ses propres a...

    Lire la critique complète >
    Par Cormorobin - publiée le 15/03/2016

  • Critique de Disparu en mer par belette2911 (Babelio)

    Faraday… Ce nom me dit quelque chose… Ça parlait d'une cage et cela n'avait malheureusement rien à voir avec un spectacle classé X. Au temps pour moi, le Faraday d'ici n'a rien à voir avec l'électr...

    Lire la critique complète >
    Par belette2911 - publiée le 18/02/2016

  • Critique de Disparu en mer par Gwen21 (Babelio)

    Voici un polar qui m'aura tenue en haleine de la première à la dernière ligne. Et pourtant, il n'est pas ici question de course poursuite, l'action se développant plutôt sur le rythme régulier du quot...

    Lire la critique complète >
    Par Gwen21 - publiée le 19/01/2015

  • Critique de Disparu en mer par la_fleur_des_mots (Babelio)

    Ce premier roman de la série Joe Faraday est l'occasion de faire la connaissance d'un homme ordinaire et attachant. Veuf, cultivé, ornithologue amateur, il vit avec son fils à Portsmouth où il est ins...

    Lire la critique complète >
    Par la_fleur_des_mots - publiée le 04/02/2013
< Voir moins de critiques
Voir plus de critiques >

Du même auteur

Commentaires

Connexion




S'inscrire

Inscription à Livres Actu




Se connecter