livres actu Livres Actu

Accueil > Gilles Leroy > Grandir

Acheter ce livre - 18.8 €



Gilles Leroy

0 abonné

Gilles Leroy est un écrivain français né le 28 décembre 1958 à Bagneux (Hauts-de-Seine). Il a reçu le Prix Goncourt en 2007.

Grandir (2004)

De Gilles Leroy chez Mercure De France

Nous sommes dans les années soixante-dix. Will, le narrateur, va souvent en week-end à la campagne chez les cousins Vitti, avec ses parents Nush et le play-boy. Les cousins sont ouvriers d'une cristallerie, se tuent à la tâche et passent leurs congés à bâtir eux-mêmes leur maison. Un samedi de juin, on fête les noces du fils aîné des Vitti. Will, quatorze ans, y rencontre Roxane, dix-neuf ans, qui fait son initiation sexuelle. Rien que de très normal, en somme.Sept ans plus tard, un samedi de juillet, on marie l'autre fils Vitti mais tout a changé : le play-boy et Nush ont divorcé, la cristallerie licencie à tout va et jamais les cousins, chômeurs, n'auront l'argent pour finir leur maison. Will préfère désormais les bras des garçons à ceux des filles...Fresque sociale au vitriol, Grandir se fait peu à peu chant d'amour et hymne à la vie.
«Nush et moi, on reculait dans le lointain. Déjà, aimer se chuchotait. Déjà, souffrir s'étouffait.» Fresque sociale au vitriol, Grandir se fait peu à peu chant d'amour et hymne à la vie.

Paru le 15-01-2004 - Format : Broché - 300 pages - 21 x 14 x 1 cm - 308 g - ISBN 10 : 2715223463 - ISBN 13 : 9782715223462

Collection : Bleue

Tags : récits, roman social, roman, sexualité, campagne, initiation, maladie, bourgeoisie, chants, société, cousins, ironie, social, famille, homosexualité, adolescence, france, littérature française, Paris (France), années 60-70.

Citations de Grandir (3)

Sombres, si tendus, nous marchons côte à côte dans cette forme d'angoisse siamoise qui était la nôtre, qui surgissait aussi souvent que l'un de nous avait peur, qui demeura aussi longtemps que vécu ce "nous" - l'angoisse étant le revers enténébré d'une médaille dont l'avers solaire, nos heures d'euphorie à danser et à rire à l'unisson, était tout aussi puissant.

(on n'avait pas encore inventé la direction des ressources humaines et son acronyme formidable "DRH", où l'on entend bien mieux tomber la hache, l'arrachage se faire et les déchirements)

Je compris enfin, ce matin-là, dans le grenier de Rueil, pourquoi les gens se disent "je t'aime"Un peu comme on dirait : "merci d'avoir essayé".Les années peuvent s'enfuir, les passions se succéder : aimer se traduit très bien par le verbe essayer. Leur synonymie se fait à chaque rencontre plus évidente. Essayer, puis essuyer.


Critiques de Grandir : avis de lecteurs (8)


  • Critique de Grandir par ZeroJanvier79 (Babelio)

    L'action se situe dans les années 70 mais est divisée en deux grandes époques séparées par sept années et marquées par deux mariages, ceux de deux cousins du narrateur. Ce roman est à la fois un portr...

    Lire la critique complète >
    Par ZeroJanvier79 - publiée le 31/08/2018

  • Critique de Grandir par (Babelio)

    Fan de Gilles Leroy, j'avais oublié de lire celui-ci, au beau titre, grandir, donc évoluer, progresser. En fait, si le personnage a grandi à la fin du livre, le progrès ne me semble pas très sensi...

    Lire la critique complète >
    Par Babelio - publiée le 21/10/2012

  • Critique de Grandir par (Babelio)

    livre très agréable par son langage et le sujet .un délice de lecture.

    Lire la critique complète >
    Par Babelio - publiée le 23/01/2012

  • Critique de Grandir par bacoltrane (Babelio)

    Fresque sociale au vitriol. Sur l'homosexualité, l'homophobie, l'étouffoir familial. Superbe écriture, vive, incisive, drôle

    Lire la critique complète >
    Par bacoltrane - publiée le 16/03/2008

  • Critique de Grandir par Jack (Amazon)

    J'ai découvert Gilles Leroy avec « Grandir » en 2006. Depuis je n'ai pu m'empêcher de lire la suite de son oeuvre. Fortement inspiré de sa propre vie dans la plupart de ses romans : Grandir est une sorte d'auto...

    Lire la critique complète >
    Par Jack - publiée le 05/03/2009

  • Critique de Grandir par Alex Chab (Amazon)

    L’histoire est d’une affligeante banalité : adolescence, déniaisement, découverte d’une sexualité trouble et parallèle, les bourgeois citadins qui méprisent ouvertement leurs cousins bouseux parce qu’ils sont u...

    Lire la critique complète >
    Par Alex Chab - publiée le 15/05/2007

  • Critique de Grandir par Joannic Arnoi (Amazon)

    Avec "Grandir", Gilles Leroy a atteint sa pleine maturité romanesque. Autant préciser que l'histoire n'est pas linéaire, alternant plongées dans le passé, anticipations, digressions, le tout dans une langue qui...

    Lire la critique complète >
    Par Joannic Arnoi - publiée le 01/02/2007

  • Critique de Grandir par Brice Bonneau (Amazon)

    J'avais acheté ce bouquin un peu par hasard, suite à une critique de blog. Je m'attendais juste à un bouquin gay, en fait. Parce que j'achète un peu comme ça, selon le thème. Parfois des bouquins gays, parfois ...

    Lire la critique complète >
    Par Brice Bonneau - publiée le 05/10/2006
< Voir moins de critiques
Voir plus de critiques >

Ils parlent de Grandir

Du même auteur

Commentaires

Connexion




S'inscrire

Inscription à Livres Actu




Se connecter