livres actu Livres Actu

Accueil > François Kersaudy

François Kersaudy

Présentation de François Kersaudy (Wikipedia)

François Kersaudy est un historien français né en 1948, spécialisé dans l'histoire contemporaine.

Livres de François Kersaudy

Citations de François Kersaudy (5)

Le vieux président Hindenburg, pressé par son entourage, ayant finalement fait appel à Hitler le 30 janvier 1933, Churchill, comme beaucoup d'autres, peut escompter que le nouveau chancelier s'apaisera sous l'influence des responsabilités gouvernementales. Au cours des mois suivants, l'incendie du Reichstag, l'instauration d'un État policier, la mise au pas de l'opposition politique, des syndicats et des églises, les premières mesures de répression contre les juifs et le début du réarmement vont commencer à le détromper, mais la Nuit des longs couteaux, avec son cortège d'arrestations et d'assassinats , qui achève de lui ouvrir les yeux: L'Allemagne est désormais sous la coupe d'un régime criminel, entièrement dépourvu de scrupules et terriblement dangereux pour la paix du monde.

– Les secrets du IIIe Reich

Mais à partir de 1925, le Führer de trente-sept ans semble tout de même s'intéresser aux demoiselles - ou plutôt aux adolescentes, qu'il considère comme "modelables comme de la cire".

– Les secrets du IIIe Reich

On m'avait dit qu'il dormait plus que quelques heures depuis le massacre du 30 juin, qu'il errait la nuit d'une chambre à l'autre, que les somnifères étaient sans effet ou qu'il refusait d'en prendre, par crainte d'être empoisonné. Au petit jour, il tombait comme terrassé sur son lit et s'éveillait bientôt dans une crise de larmes.

– Les secrets du IIIe Reich

Mais il ya autre chose, que von Schirach mentionne comme en passant:"Hitler était très dépendant de la manière dont ses réunions étaient ouvertes. Il fallait que le mot d'introduction du présentateur de la réunion mettent la foule à son diapason."

– Les secrets du IIIe Reich

À l'été 1943, l'ancien député social-démocrate Franz Jetzinger reçoit à Linz la visite de l'Oberführer SS Langoth, qui lui confie dans son meilleur patois autrichien: "Hitler gibt ka Rub (Hitler ne se calme pas" Il exige toujours qu'on lui trouve le dossier. Alors voilà ce que nous avons décidé: puisque vous êtes le seul à le connaître, ce dossier (...), nous vous proposons un emploi à titre définitif à la bibliothèque de Linz.

– Les secrets du IIIe Reich

Commentaires

Connexion




S'inscrire

Inscription à Livres Actu




Se connecter