livres actu Livres Actu

Accueil > Francine Mathews > Alibi club

Acheter ce livre - 9.95 €


100975ème dans les ventes


Francine Mathews

0 abonné

Alibi club (2012)

De Francine Mathews chez Ed. Du Toucan
(2 votes, note moyenne : 3.0)

Une célèbre boîte de nuit de la France des années 1940, une femme mannequin, d'étranges disparitions et un suicide dans les milieux scientifiques français. Un couple d'Américains mène l'enquête sur fond de trahison amoureuse, d'occupation allemande et d'élaboration de la bombe atomique.

Paru le 13-06-2012 - Format : Poche - 350 pages - 18 x 10 x 2 cm - 236 g - ISBN 10 : 2810004870 - ISBN 13 : 9782810004874

Collection : Touc.Noir

Tags : littérature, roman d'espionnage, aviation, bataille, allemande, espion, réfugiés, nucléaire, eau lourde, curie, espionnage, invasion allemande, jazz, romance, seconde guerre mondiale, chimie, allemand, littérature américaine, littérature anglaise, littérature contemporaine.

Citations de Alibi club (2)

Que les Allemands...Il regarda par dessus son épaule le chaos de la Garonne, poursuivit:... tuent leurs infirmes et leurs souffreteux comme du bétail malade. Polios. Handicapés mentaux... Epileptiques et tuberculeux. Vieillards ou enfants, peu importe. Ils sont tous arrachés à leur chère famille sous prétexte de "traitement spécial", et ensuite, c'est le certificat de décès qui arrive au courrier.- Mon dieu, marmonna Hearst. Mais on ne peut pas...- Euthanasier les gens? C'est comme ça qu'ils disent à Berlin. Un mot qui signifie "belle mort". La race supérieure se doit de paraître absolument parfaite pendant qu'elle dévore le monde., mon ami. Alors les autorités affrètent des autocars pour envoyer leurs citoyens "défectueux" dans des centres, principalement des hôpitaux, où ils sont enfermés dans une pièce équipée d'un système de distribution de monoxyde de carbone. une mort lente et atroce, monsieur Hearst. Grâce à I.G. Farben.

C'était une mélopée mélancolique, un air de Billie Holiday, le genre de morceau que Memphis ne sélectionnait jamais. Memphis ne se noyait pas dans un cocktail d"héroïne et de larmes. Memphis roucoulait le monde inventé par Cole Porter de riches blanches qui dansaient jusqu'à l'aube et buvaient du champagne au lit.


Critiques de Alibi club : avis de lecteurs (2)


  • Critique de Alibi club par erwebb (Babelio)

    J'ai trouvé que ce roman partait sur les chapeaux de roue au niveau de l'intrigue mais que celle-ci s'essoufflait vite dans la multitude de personnages pas trés finement décrits. J'ai de ce fait plutô...

    Lire la critique complète >
    Par erwebb - publiée le 02/05/2016

  • Critique de Alibi club par vonnette (Babelio)

    La première chose qui frappe sur la couverture du livre, hormis la jeune personne très peu habillée est le mot : "Scotchant !" Le mot qui "tue" sur un bandeau rouge pour bien appâter l...

    Lire la critique complète >
    Par vonnette - publiée le 29/06/2012

Commentaires

Connexion




S'inscrire

Inscription à Livres Actu




Se connecter