livres actu Livres Actu

Accueil > Euripide > Les Troyennes

Acheter ce livre - 2.0 €



Euripide

0 abonné

Œuvres principalesEuripide, en grec ancien Εὐριπίδης / Euripídês (Salamine vers -480 - Macédoine en -406) est un des trois grands tragiques de l'Athènes classique, avec Eschyle et Sophocle. Certains auteurs antiques lui attribuent 95 pièces, mais sel... Plus >

Les Troyennes (2002)

De Euripide chez Librio
(17 votes, note moyenne : 3.9)

Médée

Après le fabuleux voyage des Argonautes, Jason prend pour femme celle qui l'a tant aidé dans la conquête de la Toison d'or : Médée. De sang royal mais d'origine barbare, elle restera toujours l'étrangère à Corinthe. Est-ce la raison qui pousse Jason, dix ans plus tard, à rompre leur alliance pour une autre plus avantageuse avec la fille du roi Créon ?

Outragée et délaissée avec ses deux fils, Médée est prête à tout. Rien n'arrêtera sa violence et son intelligence redoutable sera au service de la pire cruauté...

Première oeuvre entièrement consacrée à Médée, la tragédie d'Euripide a donné à ce personnage mythologique une dimension telle qu'il ne cesse, encore aujourd'hui, d'inspirer les plus grands écrivains.

Paru le 11-07-2002 - Format : Broché - 93 pages - 21 x 13 x 0 cm - 90 g - ISBN 10 : 2290318620 - ISBN 13 : 9782290318621

Collection : Librio Theatre

Tags : littérature grecque, grèce, meurtre, crime, adultère, mythologie grecque, mythologie, grèce antique, antiquité, amour, infanticide, mythes, vengeance, folie, trahison, classique, théâtre, théâtre antique, tragédie grecque, tragédie.

Citations de Les Troyennes (10)

Qui voit dans sa maison fleurir ses chers petits s'use en soucis toute sa vie. Car il faut d'abord les élever dignement et puis leur laisser de quoi vivre. S'ils sont mauvais ou s'ils sont bons, l'avenir le dira, en attendant il faut peiner.

Mais je ne suis que ce que je suis, une femme.

Mes ennemis sont là, toutes voiles dehors, et moi je ne vois pas un port où je puisse abriter ma détresse.

De tout ce qui respire et qui a conscience il n'est rien qui soit plus à plaindre que nous, les femmes. D'abord nous devons faire enchère et nous acheter un mari, qui sera maître de notre corps, malheur plus onéreux que le prix qui le paie.

Le seul nom du juste milieu porte en soi son éloge, et dans la vie il se révèle ce qu'il y a de mieux pour tous. Car les dépassements n'amènent rien de bon.

J'ai souvent eu pitié, j'en ai souvent pâti.

Qu'est-ce qu'un mortel ? Rien qu'une ombre. Je le sais depuis bien longtemps et je le dis sans crainte : les hommes qui paraissent sages, qui font sonner bien haut leurs grands calculs, ce sont ceux-là qui paieront le plus cher. Le bonheur n'est pas fait pour nous les mortels. La fortune a flux et reflux, favorisant celui-ci, celui-là. Mais qui est heureux ? Personne.

Ah ! si les mortels pouvaient procréer autrement, sans qu'il y eût de femmes !

Je tremble à voir le sang d'un dieu versé pour un conflit humain.

La jeune femme va recevoir le bandeau d'or. Infortunée, c'est recevoir la mort. Sur ses cheveux blonds elle va poser de ses propres mains les joyaux de l'enfer.Leur beauté, leur éclat surhumain vont la persuader de prendre robe et couronne d'or, de s'en vêtir, infortunée, déjà parée pour ses noces avec la mort.

< Voir moins de citations
Voir plus de citations >

Critiques de Les Troyennes : avis de lecteurs (17)


  • Critique de Les Troyennes par Eimelle (Babelio)

    La version à laquelle je reviens toujours, aux répliques criantes d'actualité, l'amour, la haine, la politique, le statut de l'étranger, le statut de la femme, tant de thèmes universels... Une lectur...

    Lire la critique complète >
    Par Eimelle - publiée le 03/07/2012

  • Critique de Les Troyennes par Heleniah (Babelio)

    Œuvre antique, théâtrale, ce n'est pas forcément le type de livre qu'on a envie de lire si on est pas passionné par ce genre. Pourtant, les mots d'Euripide défient le temps et nous livre un texte inte...

    Lire la critique complète >
    Par Heleniah - publiée le 18/03/2013

  • Critique de Les Troyennes par oblo (Babelio)

    Avec Euripide, les personnages vulgaires - ordinaires, et non divins ou semi-divins - entrent dans la tragédie grecque. Dans un contexte trouble - Athènes connait un fleurissement intellectuel sans pr...

    Lire la critique complète >
    Par oblo - publiée le 12/06/2015

  • Critique de Les Troyennes par Pepparshoes (Babelio)

    Bien que la lecture de cette pièce m'a été difficile, en termes lexicales, je l'ai apprécié. Très dramatique, on observe la folie de Médée prendre de l'ampleur jusqu'à arriver à son apogée. J'en retie...

    Lire la critique complète >
    Par Pepparshoes - publiée le 10/07/2015

  • Critique de Les Troyennes par Sobooks (Babelio)

    Un livre que j'ai lu pour le lycée et que j'ai bien aimé, même si j'ai eu du mal à comprendre le début, la suite reste nettement plus compréhensible et plus intéressante à partir du moment où Médée dé...

    Lire la critique complète >
    Par Sobooks - publiée le 29/04/2016

  • Critique de Les Troyennes par Marti94 (Babelio)

    Pour une tragédie grecque antique, j'ai trouvé le texte de "Médée" d'Euripide assez facile à lire. Il faut dire que l'écriture et la place du choeur de femmes nous y aide. Médée, éprise de Jason lor....

    Lire la critique complète >
    Par Marti94 - publiée le 13/06/2016

  • Critique de Les Troyennes par Nastasia-B (Babelio)

    Lire une oeuvre antique (comme Aristote, César, Suétone et tant d'autres) a quelque chose d'une exploration. Exploration dans le temps, dans une mentalité, dans des lieux et des moeurs disparus, explora...

    Lire la critique complète >
    Par Nastasia-B - publiée le 09/12/2016

  • Critique de Les Troyennes par Pasoa (Babelio)

    La tragédie Médée d'Euripide fut, d'après les sources historiques, interprétée dès 431 ap. J.C. Tirée de la légende des Argonautes partis avec Jason à la recherche de la Toison d'Or à bord de l'Argo...

    Lire la critique complète >
    Par Pasoa - publiée le 03/06/2017

  • Critique de Les Troyennes par cmpf (Babelio)

    Une femme qui tue ses propres enfants pour se venger de leur père qui l'a délaissée. Est-il quelque chose qui paraisse plus inhumain ? Et plus près de la folie ? C'est pourtant ce que choisit Médée. L...

    Lire la critique complète >
    Par cmpf - publiée le 21/02/2018

  • Critique de Les Troyennes par Bruidelo (Babelio)

    Quelle pièce! Terrible, fascinante, énorme. Bon, Jason est une sacrée tête à claques, en particulier quand il fait le lamentable sophiste en argumentant pitoyablement pour justifier l'abandon de la...

    Lire la critique complète >
    Par Bruidelo - publiée le 26/08/2018

  • Critique de Les Troyennes par venividiosculavi (Babelio)

    Que de chemin parcouru depuis cinquante ans et les premières tragédies d'Eschyle ! Exit les dieux de l'Olympe, ici c'est de passion amoureuse dont il est question. Médée follement éprise de Jason devi...

    Lire la critique complète >
    Par venividiosculavi - publiée le 11/09/2018

  • Critique de Les Troyennes par Funrider (Babelio)

    La tragédie d'Euripide sur Médée raconte une période particulière du mythe de Médée, particulièrement sombre. Médée a fui la Colchide en compagnie de Jason, a qui elle a permis d'acquérir la fameuse t...

    Lire la critique complète >
    Par Funrider - publiée le 19/10/2018

  • Critique de Les Troyennes par MiettesEtKlippots (Babelio)

    CRÉON: Dis donc toi, avec ton oeil hargneux et ta fureur conjugale, Médée, je t'enjoins de quitter ce pays, dont je te bannis, en emmenant avec toi tes deux enfants, et sans aucun délai ! Et sans au...

    Lire la critique complète >
    Par MiettesEtKlippots - publiée le 22/10/2018

  • Critique de Les Troyennes par ClarenceM (Babelio)

    Bbrrr, cette femme fait froid dans le dos. Une vrai fêlée. Ce qui étonne c'est la précocité de l'opposition homme/femme dans la littérature. Une histoire vieille de deux milles continue ainsi à alime...

    Lire la critique complète >
    Par ClarenceM - publiée le 24/01/2019

  • Critique de Les Troyennes par Miguel59 (Babelio)

    Je m'attendais à lire l'histoire banale d'une femme trompée qui se venge su son mari. J'ai été cependant très surpris par les mots utilisés par Corneille pour montrer la colère que ressens Médée. le c...

    Lire la critique complète >
    Par Miguel59 - publiée le 10/05/2019

  • Critique de Les Troyennes par frandj (Babelio)

    L'histoire de Médée, célèbre et particulièrement choquante, a inspiré de nombreux auteurs - et même des cinéastes comme P.-P. Pasolini (qui a tourné un film mémorable, avec Maria Callas comme actrice ...

    Lire la critique complète >
    Par frandj - publiée le 06/12/2019

  • Critique de Les Troyennes par Tandarica (Babelio)

    Euripide le dit à travers le coryphée : c'est lorsqu'il n'y a plus d'espoir (ce sale espoir) que le tragique surgit. Les dieux sont omniprésents tout au long de la pièce : dans les rites, les oracles,...

    Lire la critique complète >
    Par Tandarica - publiée le 07/04/2020
< Voir moins de critiques
Voir plus de critiques >

Ils parlent de Les Troyennes

< Voir moins d'actualités
Voir plus d'actualités >

Du même auteur

Commentaires

Connexion




S'inscrire

Inscription à Livres Actu




Se connecter