livres actu Livres Actu

Accueil > Euripide > Hécube

Acheter ce livre


42340ème dans les ventes


Euripide

0 abonné

Œuvres principalesEuripide, en grec ancien Εὐριπίδης / Euripídês (Salamine vers -480 - Macédoine en -406) est un des trois grands tragiques de l'Athènes classique, avec Eschyle et Sophocle. Certains auteurs antiques lui attribuent 95 pièces, mais sel... Plus >

Hécube (1999)

De Euripide chez Belles Lettres
(5 votes, note moyenne : 4.4)

La guerre de Troie a eu lieu: les navires grecs et leur cortège de captives vont repartir chez eux depuis le rivage de Chersonèse. Mais l'ombre d'Achille, le "meilleur des Achéens", exige qu'on l'honore du sang d'une vierge (réponse au sacrifice inaugural d'Iphigénie?): la victime sera Polyxène, fille de Priam et d'Hécube. Entre-temps, une autre ombre est apparue, le fantôme du frère de Polyxène, Polydore, tué par le roi thrace Polymestor, auquel ses parents l'avaient confié avec mainte somme d'or. Tout converge alors vers Hécube, la vieille reine de Troie, qu'on dirait impuissante, mais qu'assistent les ressources de la ruse et la complicité des femmes du chœur: sa vengeance épargnera les Grecs, contre lesquels elle ne peut rien, et s'exercera pleinement sur Polymestor et ses enfants.

Loin de tout manichéisme, la pièce d'Euripide est une réflexion sur les effets de la guerre, qui révèle le cœur des hommes au moins autant qu'elle le façonne: subtilement, mais inéluctablement, les frontières vacillent entre Grecs et Barbares, entre victimes et bourreaux, entre humanité et bestialité. L'adéquation des mots, des pensées et des actes se défait et pour longtemps. Euripide est décidément un contemporain capital.

Paru le 19-10-1999 - Format : Broché - 173 pages - 18 x 11 x 1 cm - 120 g - ISBN 10 : 2251799494 - ISBN 13 : 9782251799490

Collection : Classiques En Poche

Tags : tragédie, théâtre, tragédie grecque, théâtre antique, classique, dramatique, grotesque, esthétisme, justice, esclavage, grec ancien, malédiction, fantômes, guerre, guerre de troie, antiquité, grèce antique, mythologie, grec, littérature grecque.

Citations de Hécube (10)

Il n'est donc pas, hélas, un mortel qui soit libre !

LE CHŒUR: ... Ah ! la sœur des Gémeaux (*), Hélène et le bouvier d'Ida, ce Pâris exécré, à quelles malédictions, je les ai voués tous les deux ! C'est par sa faute à elle que je meurs d'être bannie hors du sol de mes pères, chassée de mon foyer à cause d'une épouse... Épouse ? non : peste infernale suscitée pour nous perdre ! Puisse-t-elle se voir refuser le retour sur la route des flots amers, et ne rester jamais dans sa patrie, à son foyer !(*): Hélène est sœur de Castor et Pollux

HÉCUBE : C'est l'acte d'un grand cœur de servir la justice, de frapper les méchants, toujours et où qu'ils soient.LE CORYPHÉE : On voit dans la vie bien d'étranges rencontres. La loi de la nécessité tranche en dernier recours, nous faisant des amis de nos pires ennemis, mettant dans l'autre camp ceux qui nous étaient favorables.

HÉCUBE : Je suis morte avant de mourir, d'un excès de misère.

Rester maître de soi jusque dans le malheur, c'est la sagesse.

HÉCUBE. [...] Mais sous quel vain prétexte ont-ils décrété le meurtre de cette enfant ? Quelle nécessité les pousse à égorger des êtres humains sur un tombeau, là où il convient plutôt d'égorger plutôt des bœufs ? Est-ce Achille qui, à son tour, veut tuer ceux qui l'ont tué, et demande, au nom de la justice, le meurtre de cette enfant ? Mais elle ne lui a fait aucun mal ! C'est Hélène dont il devrait exiger l'égorgement sur son tombeau, car c'est elle qui l'a perdu en le menant à Troie.

Ah! mère, chassée de tes palais princiers pour voir se lever le jour de servitude, ton sort est maudit autant qu'il était hier béni! Un dieu a retourné le sablier: en échange de ta félicité passée, il t'écrase aujourd'hui.(le fantôme de Polydore évoque ici sa mère, l'ex-reine de Troie Hécube, à présent réduite en esclavage par les Grecs)

AGAMEMNON : Des femmes, comment l'emporter sur des mâles ?HÉCUBE : Le nombre est redoutable ; aidé par la ruse il est invincible.AGAMEMNON : C'est vrai, mais je fais peu de cas de la race des femmes.

LE CHŒUR. Tu n'as pas encore subi, mais tu vas subir ton châtiment. Comme celui qui, précipité, chaviré en haute mer, tu tomberas dans la mort, toi qui as tué ! L'expiation terrible, due par la justice et par les dieux, ne frappe jamais en vain. La route que tu as prise te trompera et te mènera dans l'Hadès mortel, ô malheureux, et ce n'est pas par une main guerrière que tu perdras la vie.VOIX DE POLYMESTOR. Malheur à moi ! On m'aveugle, on m'arrache la lumière des yeux !LE DEMI-CHŒUR . Amies, avez-vous entendu cette lamentation du Thrace ?VOIX DE POLYMESTOR. Malheur à moi ! Encore un coup ! Ô mes enfants, quel affreux massacre !LE DEMI-CHŒUR . Amies, il arrive de nouveaux malheurs dans les tentes !VOIX DE POLYMESTOR. Mais non ! Vous ne fuirez pas d'un pied rapide, car je briserai de mes coups le fond de ces tentes !LE DEMI-CHŒUR . Voilà le trait qui part de sa lourde main ! Voulez-vous que nous nous précipitions ! C'est le moment de venir en aide à Hécube et aux Troyennes.(Hécube sort.)HÉCUBE. Va ! Cogne ! Brise, enfonce les portes, n'épargne rien ! Jamais plus tes yeux ne brilleront dans tes prunelles, jamais tu ne verras vivants les enfants que j'ai tués !

HECUBE[...]. La plus grande félicité, c'est qu'il n'arrive, jour après jour, aucun malheur !

< Voir moins de citations
Voir plus de citations >

Critiques de Hécube : avis de lecteurs (5)


  • Critique de Hécube par Musardise (Babelio)

    Une dizaine d'années avant Les Troyennes, Euripide s'était déjà intéressé au sort des captives des Grecs après la chute de Troie avec les pièces Andromaque, puis Hécube. Comme l'indique bien le titre ...

    Lire la critique complète >
    Par Musardise - publiée le 25/09/2019

  • Critique de Hécube par Bruidelo (Babelio)

    Mais non, BazarR, rassure-toi, tu n'es pas un pervers détraqué, c'est indéniablement scotchant et captivant, cette avalanche de malheurs qui s'abat sur la pauvre veuve du roi Priam, tombée en esclavag...

    Lire la critique complète >
    Par Bruidelo - publiée le 07/02/2019

  • Critique de Hécube par BazaR (Babelio)

    Je dois être un peu détraqué… C'est vrai quoi ! Comment expliquer autrement le fait que je me délecte du malheur qui s'accumule sur le dos d'une veille femme ? Car c'est bien une accumulation d'ind...

    Lire la critique complète >
    Par BazaR - publiée le 24/03/2015

  • Critique de Hécube par Aliceinwonderland (Babelio)

    Une de mes pièce d'Euripide préférée. j'aime particulièrement l'effet-double du personnage d'Hécube. En effet, la pièce pourrait être vue en 2 parties. dans la première on y voit une vielle reine déch...

    Lire la critique complète >
    Par Aliceinwonderland - publiée le 31/08/2013

  • Critique de Hécube par Nastasia-B (Babelio)

    Ah ! Voilà une belle tragédie comme on les aime : cruelle, sanglante, larmoyante, sans issue, emphatique, un brin grotesque mais assez percutante, en un mot comme en mille, à point. Fallait-il qu'Eur...

    Lire la critique complète >
    Par Nastasia-B - publiée le 09/09/2012

Ils parlent de Hécube

Du même auteur

Commentaires

Connexion




S'inscrire

Inscription à Livres Actu




Se connecter