livres actu Livres Actu

Accueil > Esther Tellermann > Contre L'Episode

Acheter ce livre - 19.3 €


118049ème dans les ventes


Esther Tellermann

0 abonné

Esther Tellermann est une poète et psychanalyste française née le 26 juin 1947 à Paris. Elle reçoit le Grand prix de poésie de l'Académie française pour Première apparition avec épaisseur en 1986, le prix François-Coppée de l'Académie française pour... Plus >

Contre L'Episode (2011)

De Esther Tellermann chez Flammarion
(1 vote, note moyenne : 4.0)

J'ai préféré l'Infante une nuque épandue que cambre l'odalisque. J'ai préféré l'humble et le bol l'ascèse du profil et le silence où le vif écorche la menace. J'ai préféré l'Infante elle a déserté le jardin superposé le vert au vert dans l'ampleur des épisodes.

Paru le 01-05-2011 - Format : Broché - 18 pages - 20 x 13 x 0 cm - 309 g - ISBN 10 : 208125056X - ISBN 13 : 9782081250567

Collection : Theatre, Poesie

Tags : entretiens, prose, poèmes, poésie, poésie contemporaine, autobiographie, drame, censure, juif, mémoire, recueil, poetique, délire, angoisse, labyrinthe, traditions, cannibalisme, prières, théologie, romantique.

Citations de Contre L'Episode (10)

Je vous aiconduitjusques aux bordsde la faille.Depuis vous jechercheune première peau.

Or il est un mondeun autrele même remordsle même oubliune mer et une autreou bien le gestesais-tu où tu tombesje suis tombée.

J'ai parcouruvos promenadesfixes au creuxdes bâtiments.Je redessinaisle destin de ceuxqui ne l'auraient vuede facen'auraient déployésa chevelureje cherchais les courssuspendusen deçà de vousune autre naissance.

Corolles refondentl'innocence.Dans la bouche j'irai puiserla trahison et letémoin.Chacun de nous seraépeléchaque rayure serarequiseôsoudainpar toi j'ai roulé sous la marchedu mondedans les villes jaunesj'ai tendumes moignons.

Il m'a parlémots glissaient sur ma nuqueme mirent parmi les hommeshors des chambres secrètesau plus près des étreinteset je n'appartenais pas tout à fait.

Voix surle bruit des railsfige les précipicescontre les bouleauxles îles dans la pierrela plus blanche des sourcestu la continuespar la main.

Coude étrécisetchambres closesterres jetées surceux qui ontsupelletées detrahison ensablentl'osmettez un saule surma peurmettezvos cailloux.

Qui n'a cherchél'aird'entre les doigtsla teinturedes liquideIsoldeune place d'hivers'est soudée à ta nuitet givreà la glycine.Il y eut des forêtschairs devenueschairsmonceaux d'haleinesqui de toi ou de moiau bord de l'héliotrope ?

Sous les graviers ils t'ont jetéont épandu la braisesurl'ombre de tes cilspuist'ont frappé.A tes lèvres j'ai recueillil'écumevinrent le chiffreet les surfaceslevées des pôleset des syllabes.

Quand s'éclairait l'ambre plus réels sont les cols franchis les menaces des plaques d'éternité beauté trop haute 5 cordes vibrant d'une lueur à l'autre et peurs comme paquets de lapis. S'enfonce la seconde dans un temps non compté navigue navigue la sagesse.

< Voir moins de citations
Voir plus de citations >

Critiques de Contre L'Episode : avis de lecteurs (1)


  • Critique de Contre L'Episode par Dixie39 (Babelio)

    Ce recueil est tissé de traces. Esther Tellermann nous prend par la main et nous entraîne à travers les failles, les siennes, celles qu'elle a su ouvrir avec ses mots. Failles du temps. Tout n'est qu'...

    Lire la critique complète >
    Par Dixie39 - publiée le 12/01/2015

Du même auteur

Commentaires

Connexion




S'inscrire

Inscription à Livres Actu




Se connecter