livres actu Livres Actu

Accueil > Enrique Vila Matas > Abrege D'Histoire De La Litterature Portative

Acheter ce livre - 5.05 €



Enrique Vila Matas

0 abonné

Abrege D'Histoire De La Litterature Portative (2006)

De Enrique Vila Matas chez Bourgois
(6 votes, note moyenne : 4.0)

Paru le 09-03-2006 - Format : Poche - 139 pages - 18 x 11 x 0 cm - 122 g - ISBN 10 : 2267018152 - ISBN 13 : 9782267018158

Collection : Titres

Tags : littérature, roman, sexualité, loufoque, bataille, sociétés secrètes, écrivain, borgesien, absurde, burlesque, négritude, catalan, littérature espagnole, anglais, 20ème siècle, littérature, roman, sexualité, loufoque, bataille, sociétés secrètes, écrivain, borgesien, absurde, burlesque, négritude, catalan, littérature espagnole, anglais, 20ème siècle.

Citations de Abrege D'Histoire De La Litterature Portative (5)

Nous nous étions lancés dans une conversation formidable sur nos goûts artistiques et nous étions tous tombés d'accord que nous étions pour la brièveté en littérature et que notre préférence, même dans le cas des livres inspirés, allait aux plus courts.

... il y a longtemps que Joyce a démissionné de notre société parce qu'il croyait qu'il fallait payer une cotisation pour en être membre

Jeune homme pauvre et médiocre, 21 ans, mains propres, épouserait femme 24 cylindres, érotomane ou parlant annamite, de préférence répondant au nom de O'Keefe. S'adresser à Jacques Rigaut, 73, bd du Montparnasse, Paris. Sans domicile fixe à New York.

Mais miniaturiser c'est également dissimuler, Duchamp, par exemple, s'était lui-même toujours senti attiré par l'extrêmement petit, en fait par tout ce qui exigeait d'être déchiffré: symboles, manuscrits, monogrammes. Miniaturiser, pour lui, revenait à rendre inutilisable: "Ce qui se réduit se voit d'une certaine façon libéré de toute signification. La petitesse des réductions en fait à la fois le tout et le fragment. L'amour du petit est une émotion infantile". Infantile comme le regard de Kafka qui, on le sait, s'était lancé dans une lutte à mort pour son intégration dans la société paternelle, ce qu'il n'aurait d'ailleurs consenti à réussir qu'à la condition de pouvoir demeurer l'enfant irresponsable qu'il était.

et j'ai pu de la sorte avoir des nouvelles de Scott Fitzgerald, par exemple, qui dit avoir fini un roman sur un nommé Gatsby : c'est l'histoire d'un homme qui se confronte à son passé dans une inexorable marche de son destin vers le néant.


Critiques de Abrege D'Histoire De La Litterature Portative : avis de lecteurs (3)


  • Critique de Abrege D'Histoire De La Litterature Portative par GrandGousierGuerin (Babelio)

    Où les pérégrinations d'écrivains plus oubliés que connus au sectarisme universaliste, se fondant sur une lecture approfondie des oeuvres, tressant les particularismes et coïncidences dans des mouvemen...

    Lire la critique complète >
    Par GrandGousierGuerin - publiée le 14/10/2013

  • Critique de Abrege D'Histoire De La Litterature Portative par MarianneL (Babelio)

    «Abrégé d'histoire de la littérature portative» apporta à Enrique Vila-Matas en 1983 son premier succès d'estime. Il y invente une société littéraire secrète, fondée en 1924 à Port-Hâtif, village af...

    Lire la critique complète >
    Par MarianneL - publiée le 15/08/2013

  • Critique de Abrege D'Histoire De La Litterature Portative par Corboland78 (Babelio)

    Enrique Vila-Matas est né à Barcelone en 1948. À dix-huit ans, il est embauché comme rédacteur dans une revue de cinéma, Fotogramas, pour laquelle il réalise parfois de fausses interviews. De 1974 à 1...

    Lire la critique complète >
    Par Corboland78 - publiée le 26/11/2012

Du même auteur

Commentaires

Connexion




S'inscrire

Inscription à Livres Actu




Se connecter