livres actu Livres Actu

Accueil > Elena Sender > Surtout ne mens pas

Acheter ce livre - 19.9 €


13992ème dans les ventes


Elena Sender

0 abonné

Surtout ne mens pas (2015)

De Elena Sender chez Xo
(16 votes, note moyenne : 3.6)

Un roman scientifique aux perspectives inquiétantes…

Paru le 24-09-2015 - Format : Broché - 350 pages - 24 x 15 x 3 cm - 527 g - ISBN 10 : 2845636512 - ISBN 13 : 9782845636514

Tags : roman, suspense, enquête policière, thriller, romans policiers et polars, relations humaines, addiction, écrivain femme, nouvelles technologies, scientifique, mensonges, futuriste, cerveau, coma, transhumanisme, psychologie, science, couple, crime, meurtre.

Citations de Surtout ne mens pas (10)

- Comme quoi, ma belle, on peut avoir un super cerveau et être super con. (Raphaël Ruis à sa femme à propos d'Hilgarson)

"Il y a un sens caché, une signification à tout cela, disait son père quand ils avaient enterré leur mère qui avait enjambé la barrière du pont. Il faut du temps pour la comprendre, mais un jour nous y parviendrons." Peut-être. Mais pour le moment elle ne saisissait toujours pas le pourquoi de tant de souffrances. La douleur lui nouait le corps, pinçait les nerfs au creux de son estomac.

- Un proverbe africain dit : "lorsqu'on veut grimper au cocotier, il faut avoir les fesses propres."(Tomas à Erik).

Pardonne-moi, petit elfe, plus possible de vivre dans le mensonge.Adieu, les fées m'attendent.Eg elska thig.

Elle ne détestait pas Grégoire, mais ne comprenait pas les fondements d'une telle amitié. A l'opposé d'Erik, ce quadra était un célibataire fêtard, qui dépensait tout son fric dans les parties les plus folles, étalant sa vie sur les réseaux sociaux, partouzeur et désabusé, imprévisible et excessif, accro à bon nombre de substances. Elle avait du mal à saisir ce qu'Erik lui trouvait de tellement extraordinaire. Mais comme toute relation avec un copain d'enfance, c'était probablement plus nostalgique que rationnel.

Erik avait disparu de son champ de vision depuis un bon quart d'heure. Elle tourna sur elle-même pour élargir son cercle d'investigation, ne le vit toujours pas. Tout en chantant, les amis regardèrent également autour d'eux. La bande des cousins islandais se mit à hurler "Erik !", avec leur accent guttural. Et tous les invités reprirent en choeur, martelant son prénom dans un rythme joyeux. Mais il ne fendit pas la foule.

Calé dans son fauteuil en cuir défraîchi, le menton dans une paume, il buvait chaque note qu'elle faisait naître de son violon, debout devant lui. Et si ses yeux s'embuaient, il ne cherchait jamais à le cacher.« Tu m'émerveilles » murmurait-il alors.

Ce n'était pas l'attitude d'un homme suicidaire. Il était préoccupé par son travail et ses soucis familiaux, certes. Parfois irascible et secret, il pouvait disparaître des heures entières dans l'atelier pour créer ses statuettes de Hugufolk, le peuple caché d'Islande qui avait hanté son enfance. Mais ce n'était pas la majorité du temps. Il avait aussi souvent ses moments de paix clairvoyante où il parlait passionnément de ses recherches, prenait plaisir à partager un repas fin ou un vin patiemment choisi, et surtout à l'écouter, elle.

Il y a quelques jours à peine, ils envisageaient de faire un bébé, en se regardant les yeux dans les yeux, après avoir fait l'amour dans leur lit immense, toutes fenêtres ouvertes.

Laura plaça son instrument sous son menton, entrouvrit légèrement les lèvres pour inspirer un filet d'air et tira l'archet. Le son pur sortit du Guarnérius vivant. La harpe entra en résonance avec elle. Ce soir, la soliste était Shéhérazade, la conteuse des Mille et Une Nuits qui narrait au maharadja l'histoire de Simbad le marin voguant sur l'eau. Les arpèges en noires, les triolets de croches racontèrent la formidable épopée.Laura pénétra dans l'histoire de toute son âme, oubliant d'un coup les événements tragiques des dernières heures et la menace qui pesait sur elle. Son archet faisait vibrer les cordes, son Guarnérius répondait à toutes ses sollicitations, comme l'ami le plus cher au monde. Les doigts de sa main gauche pressaient les cordes, l'archet les caressait, l'instrument exprimait par sa voix tout ce qu'elle n'avait jamais su dire, et l'histoire se déroulait. Les violons s'assemblèrent, l'harmonie envoûtante de l'orchestre monta vers le ciel telle une volute bleue. Le chef d'orchestre arrondit les bras et baissa les mains. Le premier mouvement s'acheva sur un accord des instruments à vent et des pizzicati.La soliste posa son instrument sur son genou gauche et respira profondément. Un vif élancement dans l'avant-bras la tira un instant de sa transe, la ramenant à la réalité. Elle serra les mâchoires et son regard s'égara vers le public. C'est alors qu'elle vit l'homme au premier rang, qui ne la quittait pas des yeux.

< Voir moins de citations
Voir plus de citations >

Critiques de Surtout ne mens pas : avis de lecteurs (17)


  • Critique de Surtout ne mens pas par GigiFro (Babelio)

    Une pépite ! Un véritable coup de coeur ! Un thriller comme je les aime ! Science et musique se mêlent à une intrigue bien ficelée, une construction et un style cinématographique bien maîtrisé. Rés...

    Lire la critique complète >
    Par GigiFro - publiée le 30/03/2020

  • Critique de Surtout ne mens pas par Sarahdr (Babelio)

    Un magnifique polar, où j'ai été prise du début à la fin. Une bonne histoire où tout s'enchaîne sans temps mort. Je me suis prise au jeu en essayant de découvrir avec Laura les mystères qui entouraien...

    Lire la critique complète >
    Par Sarahdr - publiée le 14/03/2020

  • Critique de Surtout ne mens pas par InhumaineAeternam (Babelio)

    Ce polar est assez original, je ne m'attendais pas du tout à une telle chute. On suit la vie de Laura, qui bascule du jour au lendemain lorsqu'Erik, son mari, est retrouvé pendu, sans doute suicidé. E...

    Lire la critique complète >
    Par InhumaineAeternam - publiée le 23/02/2017

  • Critique de Surtout ne mens pas par (Babelio)

    Laura a tout pour être heureuse : violoniste de renom, mariée à un scientifique d'une intelligence rare et sur le point de faire une découverte majeure. Le soir de son anniversaire, il se pend à un fi...

    Lire la critique complète >
    Par Babelio - publiée le 07/12/2016

  • Critique de Surtout ne mens pas par Horaive (Babelio)

    Roman qui se dévore à toute vitesse avec des chapitres assez courts et une intrigue prenante. Erik est retrouvé pendu, mais encore en vie. Avant de se suicider, il laisse à Laura un message qui déro...

    Lire la critique complète >
    Par Horaive - publiée le 27/01/2016

  • Critique de Surtout ne mens pas par kiera63 (Babelio)

    Erick et Laura ont tout pour être heureux : réussite professionnelle, amour, beauté, des projets... Mais le soir de ses quarante ans Erick fait une tentative de suicide. Confrontée à ce drame, Laura v...

    Lire la critique complète >
    Par kiera63 - publiée le 26/01/2016

  • Critique de Surtout ne mens pas par Ziliz (Babelio)

    Un homme brillant, ce Erik Hilgarson. Emigré d'Islande à douze ans avec son frère et leurs parents, il est devenu un chercheur renommé spécialisé dans l'étude du cerveau. Tout semble lui sourire : il ...

    Lire la critique complète >
    Par Ziliz - publiée le 03/01/2016

  • Critique de Surtout ne mens pas par delphlabibliovore (Babelio)

    Erik fête ses 40 ans. Le champagne coule à flot, il y a beaucoup de monde. Mais la fête finit très mal car Erik est retrouvé inconscient, pendu à un fil barbelé en laissant qu'un seul message derri...

    Lire la critique complète >
    Par delphlabibliovore - publiée le 30/12/2015

  • Critique de Surtout ne mens pas par Liloochat (Babelio)

    Tout d'abord, je souhaite remercier le site Livraddict et XO éditions, qui m'ont permis de découvrir cette pépite ! En effet grâce à cette maison d'éditions j'avais découvert en 2010 Cyril Massarot...

    Lire la critique complète >
    Par Liloochat - publiée le 12/11/2015

  • Critique de Surtout ne mens pas par Riz-Deux-ZzZ (Babelio)

    En bref, Elena Sender est une auteure à suivre pour les fans de thrillers scientifiques. Si le sujet de Surtout ne mens pas a pris un tournant différent de ce que j'aurais aimé, il reste toute fois tr...

    Lire la critique complète >
    Par Riz-Deux-ZzZ - publiée le 04/11/2015

  • Critique de Surtout ne mens pas par SophieSonge (Babelio)

    Tout commence par une fête d' anniversaire, le champagne coule à flot pour les 40 ans d'Erik, on s'amuse, on profite. Rien ne laisse à penser qu'un épouvantable drame est sur me point de se produire, ...

    Lire la critique complète >
    Par SophieSonge - publiée le 30/10/2015

  • Critique de Surtout ne mens pas par Laeti355 (Babelio)

    Merci a XO Éditions qui m'a permis de gagner ce livre grâce à un concours sur instagram. J'avoue qu'en règle générale je ne me tourne pas vers des auteurs français que je ne connais pas et sincèreme...

    Lire la critique complète >
    Par Laeti355 - publiée le 24/10/2015

  • Critique de Surtout ne mens pas par gruz (Babelio)

    Sur le papier, l'univers littéraire d'Elena Sender a tout pour me faire passer un bon moment, sur la base de thématiques captivantes. J'aime cette idée de mélanger thriller et thèmes scientifique...

    Lire la critique complète >
    Par gruz - publiée le 24/10/2015

  • Critique de Surtout ne mens pas par LeslecturesdeLily (Babelio)

    Ma chronique: http://www.leslecturesdelily.com/2015/10/surtout-ne-mens-pas-ecrit-par-elena.html#more Extrait de mon avis: Une intrigue à couper le souffle, un thriller sur fond scientifique où il ...

    Lire la critique complète >
    Par LeslecturesdeLily - publiée le 21/10/2015

  • Critique de Surtout ne mens pas par Sharon (Babelio)

    Ce polar est ma première lecture d'un roman d'Elena Sender, et je dois lui reconnaître une qualité initiale : il est particulièrement efficace. Plus l'on progresse dans sa lecture, plus l'on a envie d...

    Lire la critique complète >
    Par Sharon - publiée le 21/10/2015

  • Critique de Surtout ne mens pas par Tatooa (Babelio)

    Merci aux éditions XO et à Babelio, car un bon petit page-turner français, ma foi, ça ne se refuse pas ! Parlons peu mais parlons clair : ce roman privilégie l'action avant tout. ça n'arrête pas u...

    Lire la critique complète >
    Par Tatooa - publiée le 29/09/2015

  • Critique de Surtout ne mens pas par clairesalander (Babelio)

    Merci aux éditions XO et à mass critique/Babelio pour ce roman. Laura et Erik forment un couple uni, heureux, accompli. Laura est une musicienne renommée, et Erick un chercheur spécialisé dans l'ét...

    Lire la critique complète >
    Par clairesalander - publiée le 28/09/2015
< Voir moins de critiques
Voir plus de critiques >

Ils parlent de Surtout ne mens pas

Vidéos sur Surtout ne mens pas

Du même auteur

Commentaires

Connexion




S'inscrire

Inscription à Livres Actu




Se connecter