livres actu Livres Actu

Accueil > Eddie Joyce > Les petites consolations

Acheter ce livre - 15.9 €


60136ème dans les ventes


Eddie Joyce

0 abonné

Les petites consolations (2016)

De Eddie Joyce chez Rivages
(20 votes, note moyenne : 3.9)

Dans la lignée de Stewart O'Nan ou Richard Russo, Eddie Joyce retrace l'histoire d'une famille italo-américaine. Frappés par la tragédie du 11-Septembre - le fils préféré, pompier new-yorkais, meurt dans l'effondrement des tours -, les membres du clan doivent faire leur deuil, chacun à sa manière. Addictif comme une série télé, ce roman attachant a connu un joli succès en Amérique. Car Eddie Joyce introduit dans le canevas classique de la saga une magie bien à lui : celle de l’empathie, de la grâce, des personnages inoubliables qui vous touchent en plein cœur. Une révélation traduite dans une dizaine de langues.

Paru le 30-04-2016 - Format : Broché - 500 pages - 20 x 14 x 2 cm - 468 g - ISBN 10 : 2743636610 - ISBN 13 : 9782743636616

Tags : tragédie, roman, saga familiale, magie, drogue, alcool, innocence, attentats, deuil, pompier, immigration, 11 septembre, humour, prières, new york, psychologique, famille, adultère, roman américain, littérature américaine, roman, tragédie, saga familiale, magie, drogue, alcool, innocence, attentats, deuil, pompier, immigration, gwen, 11 septembre, humour, prières, new york, famille, adultère, roman américain, littérature américaine.

Citations de Les petites consolations (3)

- Tu es italien par le sang. Moi, par la géographie. Elle regarde la colère de son fils s'effriter. Il trempe un morceau de toast dans le jaune de son oeuf. - Italienne par la géographie ? Elle est pas mal, celle-là. Ça fait combien de temps que tu la gardais au chaud ? - Quelques années, j'attendais le bon moment. - Bien joué. Il rit, elle sourit. Elle boit son café. Elle devrait jeter l'éponge, ne pas gâcher cette bonne ambiance, finir sur cette note. Mais l'intransigeance de Peter l'exaspère. Sa vie toute entière est une façon de dire qu'il la rejette, qu'il rejette les siens, qu'il rejette la façon dont il a été élevé. Elle est perdue.

Mais cela ne se passe pas ainsi. La douleur présente plusieurs dimensions, une certaine densité. Plusieurs visages, plusieurs facettes. Elle vous heurte chaque jour sous un angle différent. Elle mérite notre respect, à bien des égards. On doit porter le deuil de tout : des défauts comme des qualités, des mauvais moments comme des bons. Il faut retourner le moindre caillou et accueillir à bras ouverts les souffrances qui s'y tapissent. C'est à cela que servaient les histoires qui parlaient de Bobby. Ensemble, Tina et n'ont négligé aucun caillou.

La punition que l'on inflige à ses enfants est tout aussi important que le fait de les punir. Ne jamais verser dans la cruauté, même si eux ont été cruels.


Critiques de Les petites consolations : avis de lecteurs (13)


  • Critique de Les petites consolations par Sevlipp (Babelio)

    Gail se prépare pour la fête de dimanche pour les 9 ans de son petit-fils, Bobby Junior. Les souvenirs reviennent ; son troisième fils, Bobby, le préféré, est mort dans les attentats du 11 septembre s...

    Lire la critique complète >
    Par Sevlipp - publiée le 30/03/2020

  • Critique de Les petites consolations par veroherion (Babelio)

    En lisant ce livre, j'ai eu le sentiment de regarder une série à la télévision. Genre "Desesperate Housewife". Cela m'a un tantinet dérangée mais finalement, j'ai été prise par toutes ces réactions ....

    Lire la critique complète >
    Par veroherion - publiée le 20/02/2020

  • Critique de Les petites consolations par alexb27 (Babelio)

    Un premier roman très addictif, d'une grande finesse psychologique qui nous plonge dans le quotidien d'une famille, 9 ans après le décès d'un des fils dans les attentats du 11 septembre 2001. Une fami...

    Lire la critique complète >
    Par alexb27 - publiée le 23/09/2017

  • Critique de Les petites consolations par majolo (Babelio)

    Gail et Michael ont trois fils, Peter, Frankie et Bobby. Bobby était pompier, comme son père. Il y a dix ans, le 11 septembre 2001, Bobby est mort dans l'incendie des twin towers. Il a laissé derrière...

    Lire la critique complète >
    Par majolo - publiée le 05/09/2017

  • Critique de Les petites consolations par pepe67 (Babelio)

    Premier roman de Eddie Joyce. Une très, très belle réussite ! Cette fresque familiale sous climat new-yorkais est un véritable bijou à lire si vous aimez ce type d'ambiance ! L'auteur nous fait pén...

    Lire la critique complète >
    Par pepe67 - publiée le 27/10/2016

  • Critique de Les petites consolations par palamede (Babelio)

    Bobby est mort. Bobby est mort le 11 septembre car il était pompier à New York, comme son père avant lui qui avait refusé de reprendre la boucherie familiale de Staten Island - parce qu'il ne voulait ...

    Lire la critique complète >
    Par palamede - publiée le 18/09/2016

  • Critique de Les petites consolations par cleomine (Babelio)

    Cette fresque familiale retrace le parcours des Amendola, immigrés italo-irlandais aux Etats-Unis des années 1950 à nos jours. Une famille secouée par un séisme : le décès de Bobby lors de l'attentat ...

    Lire la critique complète >
    Par cleomine - publiée le 03/08/2016

  • Critique de Les petites consolations par chocoladdict (Babelio)

    Eddie Joyce était avocat et avait peut-être la plume qui le démangeait énormément. Un jour il a décidé de se lancer et il a écrit un roman choral retraçant l'histoire d'une famille italo-américaine et...

    Lire la critique complète >
    Par chocoladdict - publiée le 30/05/2016

  • Critique de Les petites consolations par (Babelio)

    Les Amandola une famille italo-américaine est marquée par le 11 septembre 2001. Bobby un des trois fils pompier a été porté disparu. Dix ans plus tard, sa veuve Tina mère de deux enfants s'autorise à ...

    Lire la critique complète >
    Par Babelio - publiée le 24/05/2016

  • Critique de Les petites consolations par evelyne benardeau (Amazon)

    Très bon livre cela m a beaucoup plu bien ecrit bonne narration je recommande ce livre très intéressant et drole

    Lire la critique complète >
    Par evelyne benardeau - publiée le 15/03/2017

  • Critique de Les petites consolations par Dr King (Amazon)

    Quelle belle histoire, quel touchant roman ! Il m'a peut-être manqué un chouilla de technique littéraire pour cocher la cinquième étoile, mais cela ne change rien au fait que j'ai trouvé ce roman merveilleux. N...

    Lire la critique complète >
    Par Dr King - publiée le 25/09/2016

  • Critique de Les petites consolations par Armalite (Amazon)

    Descendant d'immigrés italiens du côté de son père et irlandais du côté de sa mère, Bobby Amendola, pompier, a perdu la vie dans les attentats du 11 septembre 2011. Il laissait derrière lui des parents dont il ...

    Lire la critique complète >
    Par Armalite - publiée le 20/06/2016

  • Critique de Les petites consolations par Client d'Amazon (Amazon)

    D'une platitude déconcertante, tant par le style que par l'histoire...qui ne fait que retracer la vie d'une famille comme tant d'autres, le deuil passant largement au second degré..

    Lire la critique complète >
    Par Client d'Amazon - publiée le 08/12/2016
< Voir moins de critiques
Voir plus de critiques >

Ils parlent de Les petites consolations

Commentaires

Connexion




S'inscrire

Inscription à Livres Actu




Se connecter