livres actu Livres Actu

Accueil > Dror A. Mishani > Une disparition inquiétante / une enquête du commandant Avraham Avraham

Acheter ce livre - 7.7 €



Dror A. Mishani

0 abonné

Une disparition inquiétante / une enquête du commandant Avraham Avraham (2015)

De Dror A. Mishani chez Points
(42 votes, note moyenne : 3.9)

Un adolescent ne disparaît pas comme ça. Il fugue quelques heures, un jour, deux tout au plus, puis réapparaît. Avraham Avraham, commandant de police de la banlieue de Tel-Aviv, le sait. Les crimes spectaculaires, c'est bon pour la série New York Police District. Pourtant Ofer Sharabi, seize ans, ne rentre pas. Ni le lendemain, ni le jour d'après. Et si Avraham s'était trompé depuis le début ?Dror Mishani est un universitaire israélien spécialisé dans l'histoire du roman policier. Il est aussi critique littéraire et éditeur de romans policiers.« La nouvelle voix du polar israélien. »Le Soir (Bruxelles)Traduit de l'hébreu par Laurence Sendrowicz

Paru le 05-03-2015 - Format : Poche - 384 pages - 17 x 10 x 2 cm - 214 g - ISBN 10 : 275785173X - ISBN 13 : 9782757851739

Collection : Points. Policiers

Tags : 21ème siècle, israël, littérature israélienne, polar israëlien, crime, adolescence, manipulation, noir, disparition, mise en abyme, enquêtes, culpabilité, enlèvement, fugue, banlieue, adapté au cinéma, roman noir, romans policiers et polars, thriller, roman.

Citations de Une disparition inquiétante / une enquête du commandant Avraham Avraham (10)

« Chez nous, si quelqu'un est assassiné, c'est en général le fait du voisin, de l'oncle ou du grand-père, pas besoin d'une enquête compliquée pour découvrir le coupable »

La majorité des élèves, pas tous bien sûr mais beaucoup d'entre eux , sont des gosses persuadés que le monde leur appartient . Ils parlent très bien anglais , et pas seulement anglais . En fait , ils savent tout mieux que leurs professeurs . A quatorze ans , ils sont réalisateurs, poètes, écrivains , ils ont crée leur groupe de rock et travaillent sur leur album ... Cette assurance ne vient pas de ce qu'ils sont mais de ce que sont leurs parents , du milieu dans lequel ils grandissent , des signaux que leur renvoie la société . On ne cesse de leur seriner qu'ils peuvent tout, qu'ils sont bons en tout . Ne vous méprenez pas , je ne les critique pas , je me contente de décrire une réalité .

La mer, pensait-il, calme, tourmentée. Les marins restaient-ils pendant toute la traversée dans le ventre du bateau ou bien montaient-ils sur le pont respirer un peu d'air frais des qu'ils avaient un moment de libre ? La mer comptait-elle particulièrement dans leur vie ou bien le bateau était-il un lieu de travail comme un autre, une sorte d'immeuble de bureaux d'où, simplement, on ne sortait pas ?

– Savez-vous pourquoi il n'y a pas de littérature policière écrite en Israël ? lui demanda-t-il soudain.– Pardon ?– Oui, pourquoi ? Pourquoi, chez nous, on n'écrit pas de romans comme ceux d'Agatha Christie ou comme La Fille qui rêvait d'un bidon d'essence et d'une allumette ?– Je ne m'y connais pas tellement en livres.– Eh bien, je vais vous dire pourquoi. Parce que chez nous on ne commet pas de tels crimes. Chez nous, il n'y a pas de tueurs en série, pas d'enlèvements et quasiment pas de violeurs qui agressent les femmes dans la rue. Chez nous, si quelqu'un est assassiné, c'est en général le fait du voisin, de l'oncle ou du grand-père, pas besoin d'une enquête compliquée pour découvrir le coupable et dissiper le mystère. Oui, chez nous, il n'y a pas de vraies énigmes et la solution est toujours très simple. Bref, tout ça pour vous expliquer que la probabilité qu'il soit arrivé quelque chose de grave à votre fils est infime, et je ne le dis pas pour vous rassurer, c'est une question de statistiques.

Il avait deux théories quant à l'influence de ses parents sur son choix professionnel, l'une liée à sa mère et l'autre à son père. Selon la première, il était devenu enquêteur à l'époque où, enfant, il s'efforçait de deviner dès qu'il rentrait de l'école dans quel état mental il trouverait sa mère. À force de traquer le moindre signe, il avait développé une sensibilité exacerbée pour les indices et les expressions faciales ainsi que pour les modulations du timbre de la voix. Dès la cage d'escalier, il humait les odeurs de cuisson pour déterminer ce qu'elle avait concocté ce jour-là et en déduire si le déjeuner se terminerait par des coups. Si elle proposait un plat qu'il aimait, en général le repas se passait bien. Si elle mettait dans son assiette quelque chose qu'il avait du mal à avaler, étrangement, ça se terminait mal. Par exemple, une odeur de poivron ou de chou farci signifiait qu'il se ferait tabasser.Selon l'autre théorie, c'étaient les promenades avec son père, souvent le shabbat, qui avaient fait de lui un enquêteur. Surtout un jeu qu'ils s'étaient inventé. Son père disait : « Je pense voir une femme qui porte un manteau bleu », et le petit Avi, alors âgé de trois ou quatre ans, examinait la rue assis dans sa poussette jusqu'à ce qu'il trouve la femme et, le cœur battant, qu'il pointe un doigt vers elle. Au fur et à mesure qu'il grandissait, leur jeu devint plus complexe. Le père disait : « Je crois que je vois un monsieur en retard à son rendez-vous » ; le fils examinait les alentours jusqu'à dénicher l'homme pas rasé qui traversait la rue au vert ; il recevait un « Fort juste » de l'adulte très fier qui le tenait par la main et cela suffisait à le rendre heureux.

Face à lui était assise une mère. Encore une. Il en avait déjà eu deux pendant son service. La première avait sans doute fait un enfant trop tôt mais elle était jolie. Elle portait un tee-shirt blanc moulant qui révélait de magnifiques clavicules, et tenait à déposer une plainte parce que son fils avait été tabassé à la sortie de l'école. Il l'avait patiemment écoutée puis renvoyée chez elle avec la promesse de s'occuper sérieusement de son problème. La deuxième avait exigé que des enquêteurs de la police prennent sa fille en filature afin de découvrir pourquoi la gamine chuchotait au téléphone et, la nuit, s'enfermait à double tour dans sa chambre.Depuis quelques temps, chaque fois qu'il était de service, il perdait des heures avec ce genre de requêtes. La semaine passée, il avait même reçu une femme persuadée que sa belle-mère lui avait jeté un sort. Il soupçonnait les policiers de l'accueil d'aller arrêter les passants dans la rue et de leur demander de venir se plaindre de n'importe quoi, rien que pour le transformer en « chat noir ». Pendant la permanence de ses collègues, personne ne déposait de telles plaintes.Il était dix-huit heure dix, et si dans le bureau d'Avraham Avraham il y avait eu une fenêtre, il aurait vu que le jour commençait à baisser. Il avait déjà décidé de ce qu'il s'achèterait pour diner en rentrant chez lui et de ce qu'il regarderait à la télévision en mangeant ce qu'il aurait acheté. Mais, pour l'instant, il lui fallait calmer sa troisième mère de la journée. Les yeux fixés sur son écran d'ordinateur, il attendait le bon moment.

Il préférait dîner seul en regardant sur Hallmark Channel un épisode de la troisième saison de New York , police judiciaire , même s'il l'avait vu un nombre incalculable de fois . A chaque nouvelle diffusion, il découvrait un détail qui lui avait précédemment échappé . Encore une erreur dans l'enquête, encore une manière erronée d'innocenter un suspect .

Presque rien de ce qui se passa au cours de son interrogatoire ne le surprit, sauf la fin, qu'il n'aurait jamais pu imaginer. Et si un interrogatoire de police est souvent décrit dans les livres comme une partie d'échecs, eh bien on peut dire qu'il garda tout le temps deux ou trois coups d'avance sur son adversaire, Jusqu'à ce que l'échiquier soit renversé.

Leur merveilleux corps-à-corps commença . Il ne sut pas tout le temps ce qu'elle voulait . Parfois elle se dérobait , lui posait un doigt sur les lèvres , lui demandait d'arrêter , parfois au contraire elle l'attirait de tout son être . [...]Nus, ils écoutèrent David Bowie emplir le salon obscur de "We're absolute beginners ".

D'ailleurs, la police ne peut pas non plus se charger seule de la sécurité des citoyens , tu le sais pertinemment . Les parents doivent veiller sur leurs enfants et les adultes sur eux-mêmes . Celui qui a compris que la police n'était ni son papa ni sa maman , qu'elle ne protégeait pas la terre entière vingt-quatre heures sur vingt -quatre, agit en personne responsable , [...].

< Voir moins de citations
Voir plus de citations >

Critiques de Une disparition inquiétante / une enquête du commandant Avraham Avraham : avis de lecteurs (44)


  • Critique de Une disparition inquiétante / une enquête du commandant Avraham Avraham par Pol-Art-Noir (Babelio)

    Le polar israélien n'est sans doute pas le plus prolifique, du moins à ma connaissance, mais il a trouvé avec Dror Mishani le moyen de se faire apprécier. Avec son personnage d'enquêteur, Avraham Avr...

    Lire la critique complète >
    Par Pol-Art-Noir - publiée le 21/04/2014

  • Critique de Une disparition inquiétante / une enquête du commandant Avraham Avraham par yaki (Babelio)

    Avraham Avraham est commandant dans la police israélienne. Un soir il reçoit une mère, encore une, la troisième de la journée ! Elle s'inquiète de la disparition de son fils Ofer, 17 ans. Avraham, las...

    Lire la critique complète >
    Par yaki - publiée le 24/04/2014

  • Critique de Une disparition inquiétante / une enquête du commandant Avraham Avraham par Sylviegeo (Babelio)

    QUOI ? Je devrai attendre ? Le pourrais-je? Je piaffe déjà d'impatience. Je suis totalement charmée par Avraham Avraham. Oui je veux encore découvrir sa ville, son commissariat, en savoir plus sur lui...

    Lire la critique complète >
    Par Sylviegeo - publiée le 28/10/2014

  • Critique de Une disparition inquiétante / une enquête du commandant Avraham Avraham par Esorlecram (Babelio)

    Coup de maître ou presque pour ce premier bouquin d'un spécialiste de l' histoire du roman policier. Au centre de l'énigme, un adolescent qui disparaît mystérieusement de son domicile, un faubourg ...

    Lire la critique complète >
    Par Esorlecram - publiée le 10/03/2015

  • Critique de Une disparition inquiétante / une enquête du commandant Avraham Avraham par indira95 (Babelio)

    Une fois n'est pas coutume, lecture en demi-teinte pour ce thriller israélien qui n'a pas tenu toutes ses alléchantes promesses : manque de rythme, personnage principal peu attachant (d'une banalité e...

    Lire la critique complète >
    Par indira95 - publiée le 10/04/2015

  • Critique de Une disparition inquiétante / une enquête du commandant Avraham Avraham par jacklin67 (Babelio)

    J'ai eu quelques difficultés dans la lecture de ce polar.Un manque de fluidité des changement de temps assez curieux pour moi .Il n'en reste pas moins que le sujet est original et qu'il y a une ambian...

    Lire la critique complète >
    Par jacklin67 - publiée le 13/04/2015

  • Critique de Une disparition inquiétante / une enquête du commandant Avraham Avraham par manue14 (Babelio)

    Dans la première partie de l'histoire l'enquête se met doucement en place. Ce qui est un peu déstabilisant c'est que le garçon a déjà disparu quand l'histoire commence. On est donc tout de suite plong...

    Lire la critique complète >
    Par manue14 - publiée le 22/04/2015

  • Critique de Une disparition inquiétante / une enquête du commandant Avraham Avraham par La_Desordonnee (Babelio)

    Dror Mishani m'a été vivement conseillé par une amie qui me la présenté comme une nouvelle voix du polar à suivre de très près. Avide de conseil, j'ai rapidement acheté le livre pour finalement être… ...

    Lire la critique complète >
    Par La_Desordonnee - publiée le 04/05/2015

  • Critique de Une disparition inquiétante / une enquête du commandant Avraham Avraham par Electra (Babelio)

    J'attendais patiemment de pouvoir lire ce policier suite au billet très positif de Marie-Claude. Une disparition inquiétante - Première enquête du commandant Avraham (la suite est donc déjà annoncée)...

    Lire la critique complète >
    Par Electra - publiée le 20/05/2015

  • Critique de Une disparition inquiétante / une enquête du commandant Avraham Avraham par Archie (Babelio)

    Un roman policier israélien. Plaisant, bien construit, bien mené. Un roman policier, mais pas un "polar". de la littérature. Un auteur qui sait adroitement et agréablement promener son lecteur penda....

    Lire la critique complète >
    Par Archie - publiée le 25/05/2015

  • Critique de Une disparition inquiétante / une enquête du commandant Avraham Avraham par encoredunoir (Babelio)

    Avraham Avraham est un policier solitaire, un peu renfermé et mélancolique. C'est aussi, du moins aime-t-il à le penser, un bon enquêteur. Son principal loisir, d'ailleurs, consiste à regarder des fil...

    Lire la critique complète >
    Par encoredunoir - publiée le 06/07/2015

  • Critique de Une disparition inquiétante / une enquête du commandant Avraham Avraham par MD68 (Babelio)

    Commissariat de Holon, banlieue de Tel-Aviv. Hannah Sharabi vient déclarer la disparition de son fils Ofer, 16 ans, un adolescent sans histoire. Le policier Avraham Avraham rassure cette mère silencie...

    Lire la critique complète >
    Par MD68 - publiée le 21/07/2015

  • Critique de Une disparition inquiétante / une enquête du commandant Avraham Avraham par DOMS (Babelio)

    Avec « Une disparition inquiétante » de Dror Mishani je fais la connaissance d'Avraham Avraham, un policier peu commun, un peu décalé, déstabilisant et pas forcément attachant. Mais tout le monde n'es...

    Lire la critique complète >
    Par DOMS - publiée le 08/08/2015

  • Critique de Une disparition inquiétante / une enquête du commandant Avraham Avraham par ROUMANOFFBE (Babelio)

    C'est un pur roman policier, qui à mes yeux manque réellement d'action ou de suspense, à plusieurs reprises, je me suis demandée si "l'histoire n'était pas encore finie", faut-il croire que je me suis...

    Lire la critique complète >
    Par ROUMANOFFBE - publiée le 15/08/2015

  • Critique de Une disparition inquiétante / une enquête du commandant Avraham Avraham par Floccus (Babelio)

    À l'image des dynamiques antagonistes du commandant Avi Avraham et de l'inspecteur Eyal Sharpstein, ce polar se distingue franchement des auteurs à esbroufe et à surenchère. Sur un mode flâneur, à la...

    Lire la critique complète >
    Par Floccus - publiée le 20/08/2015

  • Critique de Une disparition inquiétante / une enquête du commandant Avraham Avraham par vendee (Babelio)

    Polar au rythme très lent mais qui lui confère une atmosphère particulière très intéressante ! Enquête se déroulant presque en huis clos, peu de personnages ,peu de lieux d enquêtes.mais finalement un...

    Lire la critique complète >
    Par vendee - publiée le 30/08/2015

  • Critique de Une disparition inquiétante / une enquête du commandant Avraham Avraham par eirenamg (Babelio)

    Une disparition inquiétante est un polar intriguant qui suit l'enquête d'un responsable atypique Avraham Avraham en Israël. Celui-ci est confronté à la disparition d'un jeune adolescent, Ofer Sharabi ...

    Lire la critique complète >
    Par eirenamg - publiée le 26/09/2015

  • Critique de Une disparition inquiétante / une enquête du commandant Avraham Avraham par Cristy (Babelio)

    Je suis passée par plusieurs phases en tournant les pages de ce roman : j'ai d'abord été très vite happée par ce nouvel univers et par ce nouveau personnage ; puis au fur et à mesure, je trouvais que ...

    Lire la critique complète >
    Par Cristy - publiée le 17/10/2015

  • Critique de Une disparition inquiétante / une enquête du commandant Avraham Avraham par mariecloclo (Babelio)

    C'est le premier roman policier israélien que je lis. Il y en aura d'autres avec ce policier récurrent qui s'appelle Avraham Avraham, il a presque 40 ans, est assez solitaire et taciturne. Un jou...

    Lire la critique complète >
    Par mariecloclo - publiée le 22/01/2016

  • Critique de Une disparition inquiétante / une enquête du commandant Avraham Avraham par (Babelio)

    Un polar sombre, lent and aride, à la construction surprenante (alternance de deux fils narratifs) et au dénouement qui ne laisse personne indemne. Au centre de l'histoire, le commandant Avraham, flic p...

    Lire la critique complète >
    Par Babelio - publiée le 03/02/2016

  • Critique de Une disparition inquiétante / une enquête du commandant Avraham Avraham par ginie69 (Babelio)

    Un commandant de police.. pas très à l'aise dans son poste, reçoit une mère de famille qui vient déclarer la disparition de son fils aîné. Cela ressemble à une fugue d'ado, comme tant d'autres, alors ...

    Lire la critique complète >
    Par ginie69 - publiée le 08/02/2016

  • Critique de Une disparition inquiétante / une enquête du commandant Avraham Avraham par morin (Babelio)

    Passionnée de romans policiers, j'ai croisé lors de mes nombreuses lectures de multiples commissaires ou inspecteurs : américains, anglais, écossais, allemands, italiens, suédois, norvégiens, ...

    Lire la critique complète >
    Par morin - publiée le 21/02/2016

  • Critique de Une disparition inquiétante / une enquête du commandant Avraham Avraham par Luc-Michel (Babelio)

    un livre agréable à lire, une intrigue bien menée, des personnages avec des caractères et un environnement qui change de tout ce que l'on peut lire habituellement. bref j'ai aimé, je recommande et je...

    Lire la critique complète >
    Par Luc-Michel - publiée le 14/03/2016

  • Critique de Une disparition inquiétante / une enquête du commandant Avraham Avraham par viou1108 (Babelio)

    (Non mais à l'eau, quoi! C'est quoi ce cliché qu'en Belgique il pleut tout le temps?) Le commandant de police Avraham Avraham (non non vous ne voyez pas double. Par chez nous, il aurait pu s'appele...

    Lire la critique complète >
    Par viou1108 - publiée le 29/06/2016

  • Critique de Une disparition inquiétante / une enquête du commandant Avraham Avraham par iris29 (Babelio)

    Tout comme on voyage , je suis partie en Israël , enquêter aux cotés d' Avraham Avraham , commandant de police dans la banlieue sans charme de Tel- Aviv . De ce pays, et de ses écrivains , j'ai honte ...

    Lire la critique complète >
    Par iris29 - publiée le 25/08/2016

  • Critique de Une disparition inquiétante / une enquête du commandant Avraham Avraham par VALENTYNE (Babelio)

    Une enquête sur la disparition d'un adolescent plus qu'intéressante. Au début l'alternance des points de vues dans les premiers chapitres m'a un peu gênée. On suit d'abord l'inspecteur Avraham Avra...

    Lire la critique complète >
    Par VALENTYNE - publiée le 19/03/2017

  • Critique de Une disparition inquiétante / une enquête du commandant Avraham Avraham par mimipinson (Babelio)

    Ce qu'il y a de bien avec le polar, c'est (entre un tas d'autres choses pas moins bien) qu'il est un excellent vrp d'une société ou d'un pays. Avant de voyager, lisez donc des polars, bien avant les ...

    Lire la critique complète >
    Par mimipinson - publiée le 20/03/2017

  • Critique de Une disparition inquiétante / une enquête du commandant Avraham Avraham par MOUISSAT (Babelio)

    J'ai rencontré cet auteur lors d'un festival et j'ai su, immédiatement, que j'allais passer de superbes moments avec ces bouquins, j'ai acheté les 3...j'ai lu les 2 premiers coup sur coup et les mains...

    Lire la critique complète >
    Par MOUISSAT - publiée le 21/04/2017

  • Critique de Une disparition inquiétante / une enquête du commandant Avraham Avraham par 1001histoires (Babelio)

    "Une disparition inquiétante" écrit par Dror MISHANI a été publié aux Editions du Seuil en 2014 après sa parution en Israël ( écrit en hébreu ) en 2011. C'est la première enquête du commandant Avraham...

    Lire la critique complète >
    Par 1001histoires - publiée le 22/03/2018

  • Critique de Une disparition inquiétante / une enquête du commandant Avraham Avraham par Nonna (Babelio)

    La disparition d'un adolescent dans la banlieue de Tel-Aviv fait l'objet d'une enquête du Commandant Avraham Avraham. Ce policier a tout de l'anti-héros mais parviendra à clore son dossier .

    Lire la critique complète >
    Par Nonna - publiée le 19/04/2018

  • Critique de Une disparition inquiétante / une enquête du commandant Avraham Avraham par Fofie64 (Babelio)

    J'ai découvert cet auteur lors du salon du livre de Pau "Un aller retour dans le noir", il y a 2ans. je n'avais pas eu le temps de le lire et c'est chose faite. J'ai découvert le commandant Avraham ....

    Lire la critique complète >
    Par Fofie64 - publiée le 27/04/2018

  • Critique de Une disparition inquiétante / une enquête du commandant Avraham Avraham par floboiton (Babelio)

    Le cadre de Tel-Aviv change un peu des mes habitudes

    Lire la critique complète >
    Par floboiton - publiée le 09/05/2018

  • Critique de Une disparition inquiétante / une enquête du commandant Avraham Avraham par toto (Babelio)

    Policier où il ne se passe rien durant les 4/5 du livre, et dont la fin paraît inachevée.

    Lire la critique complète >
    Par toto - publiée le 15/07/2018

  • Critique de Une disparition inquiétante / une enquête du commandant Avraham Avraham par Bazart (Babelio)

    Il y a tout juste 20 ans, un cinéaste de 40 ans, Erick Zonca, signait un premier long métrage, La Vie rêvée des anges qui faisait alors chavirer le festival de Cannes, un film d'une force et d'une ra...

    Lire la critique complète >
    Par Bazart - publiée le 13/08/2018

  • Critique de Une disparition inquiétante / une enquête du commandant Avraham Avraham par missmolko1 (Babelio)

    Une disparition inquiétante traine dans ma PAL depuis une éternité et avec l'adaptation au cinéma, j'ai eu envie de me plonger dans cette lecture avant de découvrir le film. Et autant vous dire que c...

    Lire la critique complète >
    Par missmolko1 - publiée le 15/09/2018

  • Critique de Une disparition inquiétante / une enquête du commandant Avraham Avraham par (Babelio)

    J'aime bien découvrir une oeuvre littéraire et me faire mon idée avant de voir son adaptation au cinéma. Je viens donc de terminer "Une disparition inquiétante" de Dror Mishani, un polar israélien, ad...

    Lire la critique complète >
    Par Babelio - publiée le 23/09/2018

  • Critique de Une disparition inquiétante / une enquête du commandant Avraham Avraham par lilibookncook (Babelio)

    Ça commence avec une mère qui signale la disparition de son fils, Ofer. Un flic un peu fatigué, amateur de séries et livres policiers qui s'amuse à démonter leur crédibilité. Et puis un voisin vient s...

    Lire la critique complète >
    Par lilibookncook - publiée le 03/10/2018

  • Critique de Une disparition inquiétante / une enquête du commandant Avraham Avraham par Livreavous (Babelio)

    Très bon livre .on as du mal à lever la tête.

    Lire la critique complète >
    Par Livreavous - publiée le 08/01/2019

  • Critique de Une disparition inquiétante / une enquête du commandant Avraham Avraham par belette2911 (Babelio)

    La littérature me fait voyager beaucoup, mais je n'avais encore jamais mis les pieds en Israël, hormis en lisant la Bible, c'est vous dire si ça fait un sacré bail ! Le dépaysement n'a pas été trop...

    Lire la critique complète >
    Par belette2911 - publiée le 01/03/2019

  • Critique de Une disparition inquiétante / une enquête du commandant Avraham Avraham par loicdj (Babelio)

    Decouverte de Dror Mishani et de son inspecteur Avraham Avraham. Nous sommes sur la disparition d'un enfant dans la banlieue de Tel Aviv. Entre vraies et fausses pistes Avraham tente de demeler le vr...

    Lire la critique complète >
    Par loicdj - publiée le 29/05/2019

  • Critique de Une disparition inquiétante / une enquête du commandant Avraham Avraham par christinebeausson (Babelio)

    L'auteur est un universitaire spécialiste du roman policier. Il aime s'amuser à rechercher les erreurs qui jalonnent les scénarios des autres auteurs. J'avoue ne jamais avoir cherché à savoir si les...

    Lire la critique complète >
    Par christinebeausson - publiée le 19/06/2019

  • Critique de Une disparition inquiétante / une enquête du commandant Avraham Avraham par Balthazar21 (Babelio)

    Drôle d'impression ! Les 150 premières pages m'ont paru lourdes, lentes, inutiles, mauvaises, barbantes, ... , bref j'étais à 2 doigts de lâcher le roman. Pourquoi? Un ado disparaît, un flic ...

    Lire la critique complète >
    Par Balthazar21 - publiée le 26/10/2019

  • Critique de Une disparition inquiétante / une enquête du commandant Avraham Avraham par LesAutomnHalles (Babelio)

    Lorsque qu'Avraham Avraham, policier au commissariat d'Holon, banlieue de Tel Aviv, reçoit la mère d'Ofer Sharabi venue signaler la disparition de ce dernier, un lycéen de 16 ans, il se contente de la...

    Lire la critique complète >
    Par LesAutomnHalles - publiée le 26/10/2019

  • Critique de Une disparition inquiétante / une enquête du commandant Avraham Avraham par Nikoz (Babelio)

    Très agréablement surpris par cette intrigue et cette "construction" de personnage. A suive!

    Lire la critique complète >
    Par Nikoz - publiée le 11/02/2020
< Voir moins de critiques
Voir plus de critiques >

Du même auteur

Commentaires

Connexion




S'inscrire

Inscription à Livres Actu




Se connecter