livres actu Livres Actu

Accueil > Diego Paszkowski > Thèse sur un homicide / roman

Acheter ce livre - 6.4 €



Diego Paszkowski

0 abonné

Thèse sur un homicide / roman (2015)

De Diego Paszkowski chez Points
(17 votes, note moyenne : 3.8)

Un brillant étudiant français, Paul Besançon, est admis à suivre le séminaire de droit pénal de la faculté de Buenos Aires, que dirige l’éminent professeur Roberto Bermúdez. Tandis qu’en France, la famille du jeune homme découvre qu’il a volontairement laissé d’étranges indices derrière lui, Roberto Bermúdez remarque bien vite que son étudiant méthodique et obsessionnel n’est pas seulement un très bon élève. Paul Besançon emploie manifestement toute son intelligence à défier son professeur, jusqu’à élaborer une thèse singulière qu’il compte bien valider dans le sang.Né en 1966 à Buenos Aires, Diego Paszkowski est romancier. Il dirige des ateliers d’écriture et enseigne à l’université. Thèse sur un homicide s’est vu décerner le prix du meilleur roman de l’année par le grand quotidien argentin La Nación.

Paru le 19-03-2015 - Format : Poche - 216 pages - 16 x 11 x 1 cm - 110 g - ISBN 10 : 2757846418 - ISBN 13 : 9782757846414

Collection : Roman Noir

Tags : roman, roman noir, thriller, romans policiers et polars, ennui, atelier d'écriture, solidarité, obsessions, justice, troubles mentaux, éthique, impunité, théorie, psychopathe, littérature sud-américaine, divorce, crime, littérature argentine, littérature hispanique, argentine.

Citations de Thèse sur un homicide / roman (10)

Espérons que la justice fonctionne. Si dans la vie ni le couple ni l'amour ne fonctionnent, si je n'ai pas pu avoir d'enfants et si hier j'ai descendu une bouteille entière de J&B, qu'au moins la justice fonctionne, elle. Sinon, il ne nous reste rien.

[…] la loi est tout juste une vaine tentative d'organiser le désordre […]

la haine raciale ou religieuse peut être assez facile à mettre en scène, puisque de toute façon la justice est aveugle

quand les choses commencent à se dérégler rien de mieux que de passer la journée dans un lieu agréable à lire le Code pénal

un jour ou l'autre, l'assassin est incarcéré et se fait démolir dans sa cellule.

Chaque jugement est différent, chaque jugement peut être une œuvre d'art. Si vous ne commencez pas à penser que vous êtes des artistes, vous ne persuaderez jamais personne de quoi que ce soit. Vous allez donc dès maintenant essayer d'utiliser tout ce que vous savez, et pas seulement les deux ou trois âneries apprises pendant vos études. Vous allez vous servir de tout. Si un jour vous êtes allés au musée, et j'espère bien que c'est le cas, ou si vous vous intéressez à la littérature classique ou au théâtre, tout peut vous être utile. Un avocat cultivé vaut mieux qu'un inculte surdiplômé.

C'est ça la faculté, et c'est ça le droit: une tentative.

[...] et Paul se demande alors si c'est la culpabilité qui le tourmente, ce profond sentiment catholique et moral auquel il n'a jamais cru, dont il s'est toujours moqué, pourquoi se sentir coupable si tout peut arriver, si tout n'est qu'une question de hasard [...]

Il aura voulu me surprendre, le pauvre. Il ne sait pas à qui il a affaire. Après ma relation avec Roxana, après avoir cru que mon mariage allait durer toute la vie et m'être rendu compte un jour, d'un coup, qu'elle allait partir, qu'elle partait pour toujours, bien peu de choses peuvent me surprendre.

[...] puisque de toute façon la justice est aveugle, et elle est aveugle pas simplement dans le sens où elle ne fait pas de différence entre les personnes mais parce qu'elle est absolument incapable de voir quoique ce soit [...]

< Voir moins de citations
Voir plus de citations >

Critiques de Thèse sur un homicide / roman : avis de lecteurs (17)


  • Critique de Thèse sur un homicide / roman par collectifpolar (Babelio)

    Paul Besançon, un étudiant en droit ultra doué, très solitaire, méthodique, asocial et vouant une fascination obsessionnelle pour l'actrice Juliette Lewis (héroïne du film d'Oliver Stone Tueurs nés es...

    Lire la critique complète >
    Par collectifpolar - publiée le 04/09/2019

  • Critique de Thèse sur un homicide / roman par nameless (Babelio)

    La justice est aveugle, et elle est aveugle pas simplement dans le sens où elle ne fait pas de différence entre les personnes mais parce qu'elle est absolument incapable de voir quoi que ce soit. C'es...

    Lire la critique complète >
    Par nameless - publiée le 01/10/2018

  • Critique de Thèse sur un homicide / roman par Komboloi (Babelio)

    Ce livre s'est avéré être une bonne surprise pour moi. Pas forcément très abordable car rédigé d'une manière inhabituelle. Effectivement, on alterne entre les deux protagonistes, l'élève et son pro...

    Lire la critique complète >
    Par Komboloi - publiée le 30/01/2018

  • Critique de Thèse sur un homicide / roman par julienraynaud (Babelio)

    Un récit court, brillant, atypique, avec un vrai style. Certes, il faut s'accrocher pour lire les phrases uniques qui coulent sur parfois plus de 10 pages, mieux vaut ne pas être dérangé pendant cette...

    Lire la critique complète >
    Par julienraynaud - publiée le 23/11/2017

  • Critique de Thèse sur un homicide / roman par rorod2d4 (Babelio)

    Que dire ? au bout de cinq pages j'ai failli fermer le livre pour ne plus le réouvir ... Puis je suis allé sur Babelio pour voire un petit peu les annotations des lecteurs. Le premier point apparait a...

    Lire la critique complète >
    Par rorod2d4 - publiée le 17/06/2017

  • Critique de Thèse sur un homicide / roman par Penibles_Magazine (Babelio)

    Paul Besançon, étudiant brillant en droit, se rend à Buenos Aires pour suivre le séminaire du professeur Roberto Bermúdez, professionnel reconnu de ses pairs et ami de son père. Paul souhaite démon...

    Lire la critique complète >
    Par Penibles_Magazine - publiée le 05/08/2016

  • Critique de Thèse sur un homicide / roman par Cristy (Babelio)

    Paul Besançon, un étudiant en droit qui à l'air froid et détaché, même pour sa famille qui ne le comprend pas, mais qui est intelligent et méthodique. Le professeur Roberto F. Bermùdez, un homme à qui...

    Lire la critique complète >
    Par Cristy - publiée le 17/10/2015

  • Critique de Thèse sur un homicide / roman par Cassy (Babelio)

    Thèse sur un homicide fait partie de la sélection pour le Prix du Meilleur Polar Points 2015. C'est l'argument qui m'a donné envie de découvrir ce titre. Le récit est à deux voix : celle de Paul Be...

    Lire la critique complète >
    Par Cassy - publiée le 30/09/2015

  • Critique de Thèse sur un homicide / roman par eirenamg (Babelio)

    Thèse sur un homicide est un court polar intense, une partie d'échec entre un élève et un professeur de droit. L'action se déroule à Buenos Aires, un professeur divorcé Roberto Bermudez, désabusé qui ...

    Lire la critique complète >
    Par eirenamg - publiée le 09/08/2015

  • Critique de Thèse sur un homicide / roman par ROUMANOFFBE (Babelio)

    L'auteur fait fort, le premier chapitre n'est constitué que d'une seule phrase et elle est longue, très longue, faut souffler à la fin. Il y a beaucoup de descriptions et de répétitions d'éléments....

    Lire la critique complète >
    Par ROUMANOFFBE - publiée le 08/08/2015

  • Critique de Thèse sur un homicide / roman par DOMS (Babelio)

    Paul Besançon, brillant étudiant en droit, suit pendant un été le stage du célèbre professeur Roberto Bermudez à l'université de Buenos Aires, stage qui se déroule pendant huit cours les vendredi soir...

    Lire la critique complète >
    Par DOMS - publiée le 04/08/2015

  • Critique de Thèse sur un homicide / roman par Floccus (Babelio)

    "C'est décidé, si je ne peux pas me libérer de mes pensées, je vais devoir les multiplier." (134) C'est bien parce que je suis dévouée au Prix du Meilleur Polar des Lecteurs de Points que je l'ai l.....

    Lire la critique complète >
    Par Floccus - publiée le 26/07/2015

  • Critique de Thèse sur un homicide / roman par absolu (Babelio)

    « il va donc faire la démonstration à Bermudez que depuis toujours tout le monde se trompe tous les hommes comme lui se sont toujours trompés, car la loi est tout juste une vaine tentative d'organiser...

    Lire la critique complète >
    Par absolu - publiée le 10/10/2014

  • Critique de Thèse sur un homicide / roman par marieparis (Babelio)

    Un libre intéressant pour la maîtrise de la narration. Un exercice brillant sur ce point. Sinon, passé la surprise du début sur l'écriture, on s'ennuie un peu quand même ... Je suis tout de même très ...

    Lire la critique complète >
    Par marieparis - publiée le 15/03/2014

  • Critique de Thèse sur un homicide / roman par Crocodyll (Babelio)

    Aujourd'hui, découvrons le premier polar de la nouvelle collection de La Dernière Goutte "fonds noirs" : Thèse sur un homicide. L'histoire commence quand Paul Besançon, jeune étudiant en Droit, déb.....

    Lire la critique complète >
    Par Crocodyll - publiée le 15/02/2014

  • Critique de Thèse sur un homicide / roman par BenjaminDP (Babelio)

    Dans Thèse sur un homicide de Diego Paszkowski, l'intrigue comme l'écriture oppose deux personnages brillants, le vieux juge argentin, Roberto F. Bermúdez, issu d'un milieu modeste et l'étudiant franç...

    Lire la critique complète >
    Par BenjaminDP - publiée le 06/01/2014

  • Critique de Thèse sur un homicide / roman par Chroniqueslitteraires (Babelio)

    Ce livre est fascinant. Une fois commencé, il est impossible de le lâcher. L'écriture, nerveuse, retranscrit avec talent le flot de pensées des personnages. On réfléchit avec eux, on est dans leurs pe...

    Lire la critique complète >
    Par Chroniqueslitteraires - publiée le 10/10/2013
< Voir moins de critiques
Voir plus de critiques >

Du même auteur

Commentaires

Connexion




S'inscrire

Inscription à Livres Actu




Se connecter