livres actu Livres Actu

Accueil > Daniel Jonah Goldhagen > Les bourreaux volontaires de Hitler / les Allemands ordinaires et l'Holocauste

Acheter ce livre - 11.2 €


22631ème dans les ventes


Daniel Jonah Goldhagen

0 abonné

Les bourreaux volontaires de Hitler / les Allemands ordinaires et l'Holocauste (1998)

De Daniel Jonah Goldhagen chez Seuil
(1 vote, note moyenne : 4.0)

Seuil. 1998. In-12. Broché. Bon état, Couv. convenable, Dos satisfaisant, Intérieur frais. Paris, Seuil, collection "Points" P467 , 1998, in 12, broché, 797 pp.. . . . Classification Dewey : 940.53-Seconde Guerre mondiale 1939-1945

Paru le 18-02-1998 - Format : Poche - 797 pages - 1 x 1 x 0 cm - 480 g - ISBN 10 : 2020334178 - ISBN 13 : 9782020334174

Collection : Points Seuil

Tags : documentaire, essai, histoire, société, racisme, antisémitisme, allemande, holocauste, génocide, document historique, histoire allemande, nazisme, guerre, seconde guerre mondiale, shoah, allemagne, 20ème siècle.

Citations de Les bourreaux volontaires de Hitler / les Allemands ordinaires et l'Holocauste (5)

Les Allemands ont un nouveau Dieu,et c'est la RACE,un Dieu auquel ils font des sacrifices humains

La conviction axiomatique que les Juifs etaient "déicides";les responsables de la mort de Jesus etaient non seulement les Juifs de son temps,mais les Juifs de tous les temps.Une prediction constante et passionnee affirmait aux chrétiens que les Juifs qui vivaient parmi eux continuaient a rejeter le Christ comme messie et fils de Dieu,fideles aux convictions de leurs ancêtres qui l'avaient mis a mort.Tous les Juifs,par leur attitude de rejet,se rendaient eux-mêmes responsablesndu crime qui avait été la consequence du crime qui avait été la consequence originelle du deni de la divinite de Jesus professe par leurs ancêtres.Les Juifs devinrent symboliquement les assassins du Christ,des gens qui avaient approuve le crime et qui,si l'occasion se représentait,etaient capables de recommencer.Le rejet continu,quotidien,de Jesus par les Juifs était considere comme un defi sacrilege,comme un gant jete avec mepris au visage des chretiens

Chaque gardien allemand était un seigneur inconteste,absolu,regnant sur les prisonniers.Lui ou elle pouvait se laisser aller a toutes ses envies d'avilir,torturer ou tuer un prisonnier,sans redouter la moindre punition.Lui ou elle pouvait se laisser aller a des orgies de cruaute,satisfaire toutes ses pulsions agressives et sadiques.Les camps devinrent l'institution ou les Allemands pouvaient se laisser aller a tout e que leur dictait leur ideologie ou leur psychologie,utilisant les esprits et les corps des prisonniers comme des instruments et des objets de jouissance.C'etait un monde libere de toute contrainte ou les nouveau Allemands pouvaient exprimer leurs haines les plus profondes,regner en maitres sur leurs"inferieurs" et leurs ennemis,donner libre cours a la morale nazie:une violence sans pitie a l'egars des "sous-hommes"

La chretiente medievale,avec sa conception intolerante des bases morales de la societe,accusait les Juifs de violer l'ordre moral du monde.En rejetant Jesus,qu'ils etaient accuses d'avoir mis a mort,les Juifs défiaient la conception universellement acceptee de Dieu et de l'homme,et leur existence meme était une offense au sacre,une profonation.Les Juifs en sont alors venus a representer,symboliquement et par deduction,une grande partie des maux du monde.Aux yeux des chrétiens,ils en sont meme devenus les synonymes,les agents volontaires du mal

L'histoire est remplie de cruautés a grandes échelles,organisees,sanctionnees par l'autorite.Chasseurs d'esclaves et propriétaires d'esclaves,tyrans,predateurs coloniaux,inquisiteurs ecclésiastiques,policiers,tous ont torture et tourmente pour conserver ou accroitre leur pouvoir,amasser des richesses,arracher des aveux.Pourtant dans les longues annales de la barbarie humaine,les cruautés exercees par les Allemands contre les Juifs sous le nazisme se distinguent de toutes les autres,par leur ampleur,leur variete,leur inventivite et,surtout,par leur gratuite


Critiques de Les bourreaux volontaires de Hitler / les Allemands ordinaires et l'Holocauste : avis de lecteurs (1)


  • Critique de Les bourreaux volontaires de Hitler / les Allemands ordinaires et l'Holocauste par akhesa (Babelio)

    Pour l'auteur,l'holocauste n'est pas le produit du nazisme mais de la societe allemande en general;dont le nazisme ne firent qu'exploiter l'antisemitisme déjà virulent.Se penchant sur les cas des prép...

    Lire la critique complète >
    Par akhesa - publiée le 18/08/2014

Du même auteur

Commentaires

Connexion




S'inscrire

Inscription à Livres Actu




Se connecter