livres actu Livres Actu

Accueil > Claude Ponti > Les Pieds bleus

Acheter ce livre - 7.0 €



Claude Ponti

0 abonné

Après avoir fréquenté l' Ecole des Beaux-Arts d' Aix-en-Provence, Claude Ponti devient dessinateur de presse. Il avait imaginé qu’il serait peintre et ne pensait pas spécialement créer des livres pour les enfants… À la naissance de sa fille Adèle, en... Plus >

Les Pieds bleus (1998)

De Claude Ponti chez Seuil
(3 votes, note moyenne : 3.3)

Paru le 01-01-1998 - Format : Poche - 252 pages - 17 x 10 x 1 cm - 145 g - ISBN 10 : 2020334143 - ISBN 13 : 9782020334143

Collection : Points

Tags : années 60, après-guerre, 20ème siècle, littérature française, littérature francophone, univers parallèles, enfance, imagination, société, violence, sociétés secrètes, triste, campagne, littérature pour adolescents, albums jeunesse, histoires droles, roman, histoire vraie, roman adulte, album.

Citations de Les Pieds bleus (6)

Le vent s'est levé, je repars avec ma luge. Quelque part, sous le moulin, il y a les souterrains qu'on n'a jamais retrouvés. Même pas les Allemands. Où elle a mis son nez coupé, la grand-mère du Braille-Conin, je voudrais bien le savoir... Et si elle lui a fait une petite tombe ou si elle l'a enterré avec sa fille ouverte et l'enfant mort... Et à partir de quand on est assez entier pour avoir une tombe... Et quand on est vide dedans et qu'il n'y a que la peau...Pour tout ce qui est mort dedans, c'est nous la tombe.

Des vieilles tranchées, des bouts de fusils rouillés, il y en a partout dans la forêt. je ne peux plus marcher sur cette terre pleine de morts.

Je l'ai pas tué parce que c'est mon frère, mais j'ai failli avoir envie.

Il y a l'odeur du carton verni de la valise, l'odeur de mon ours, la douceur rêche de sa fourrure durcie contre ma joue. Je me chiffonne comme une boule de papier. Je fais plein de plis à l'intérieur de moi. Je ne suis pas plus gros que le petit coin de joue qui touche mon ours.Je ne suis plus que dans ce moment de joue, tellement petit, tellement disparu que je ne pourrais même pas avoir envie de pleurer.

Le curé les attend sur la ligne d'arrivée, les bras tendus et un mouchoir noué sur la tête à cause du soleil. Il n'a pas voulu garder son chapeau carré, il dit que ça n'est pas digne, que ça pourrait offenser Dieu. Laclope lui a demandé si Dieu était dans son chapeau et il s'est ramassé une baffe. Ce qui fait qu'on ne sait pas, pour Dieu. Mais ça m'étonnerait, le curé ne se lave pas les cheveux et il ne change jamais de chapeau.


Critiques de Les Pieds bleus : avis de lecteurs (3)


  • Critique de Les Pieds bleus par cece995 (Babelio)

    Un délice ! Si le roman est vraiment pour adulte et l'histoire assez terrible, j'ai retrouvé l'univers de Claude Ponti avec des personnages facétieux et malicieux comme ceux de ses albums pour enfan...

    Lire la critique complète >
    Par cece995 - publiée le 12/11/2011

  • Critique de Les Pieds bleus par Bill_Veuzay (Babelio)

    Grande amatrice de Claude Ponti que je connaissais pour ses albums jeunesse, j'avais envie de le découvrir sous cet autre jour, celui du roman pour adulte. L'enfance est toujours omniprésente : le nar...

    Lire la critique complète >
    Par Bill_Veuzay - publiée le 19/08/2013

  • Critique de Les Pieds bleus par maeve81 (Babelio)

    Hercule a dix ans. Il vit dans la campagne française des années 60. Il occupe son temps entre l'école, la maison et les instants de liberté avec son copain Laclope. Tous deux s'inventent des histoires...

    Lire la critique complète >
    Par maeve81 - publiée le 22/07/2015

Ils parlent de Les Pieds bleus

Du même auteur

Commentaires

Connexion




S'inscrire

Inscription à Livres Actu




Se connecter