livres actu Livres Actu

Accueil > Christophe Molmy > Les Loups blessés

Acheter ce livre - 19.0 €



Christophe Molmy

0 abonné

ComplémentsChristophe Molmy, né en 1969 à Saint-Denis en Seine-Saint-Denis, est un commissaire de police français, directeur de la Brigade de recherche et d'intervention de Paris. Il participe à la résolution de certaines affaires les plus importante... Plus >

Les Loups blessés (2015)

De Christophe Molmy chez La Martinière
(46 votes, note moyenne : 3.5)

Ce sont deux vieux loups blessés.L’un par une vie de braquages, d’extorsions, d’années passées en prison : Matthéo Astolfi, un criminel de haut rang.L’autre par son métier, la pression de sa hiérarchie, les trahisons de ses indics : Renan Pessac, commissaire à Paris.Leurs deux destins vont se percuter. De braquages en filatures, ils vont se chercher, se traquer. Chercher tous deux à échapper à leur destin, pour connaître l’impossible rédemption.Jusqu’au grand chaos.« Une rafale ricocha sur la portière passager, atteignit le pare-brise qui s'étoila dans un fracas assourdissant. Le convoyeur se jeta au sol en hurlant de toutes ses forces, les paumes écrasées sur les oreilles. Les balles cognaient sur le blindage comme une averse de grêle, il recroquevilla son mètre quatre-vingt-dix sous le volant pour se protéger. Bouche ouverte, il se sentit suffoquer, son sang geler dans ses veines. Son cœur menaçait d'exploser quand l'ondée cessa, d'un seul coup. Incapable de bouger, Fabien inspira profondément pour calmer le staccato de son cœur et écouta. Des claquements de portières et des crissements de pneus résonnèrent au dehors, le cri d'une femme retentit brièvement, puis le silence s'imposa, comme une délivrance. »Christophe Molmy est chef de la BRI de Paris (Brigade de recherche et d'intervention, dite aussi Brigade antigang), service spécialisé dans la lutte contre le grand banditisme, comme la BRI de Marseille où il a commencé sa carrière dans la Police judiciaire, ou l'Office central pour la répression de banditisme (OCRB) dans lequel il a longtemps travaillé. Il a 45 ans et c’est son premier roman.

Paru le 12-03-2015 - Format : Broché - 336 pages - 22 x 14 x 2 cm - 394 g - ISBN 10 : 2732471690 - ISBN 13 : 9782732471693

Collection : Fiction

Tags : récits, roman, fiction, roman noir, policier français, suspense, romans policiers et polars, adapté au cinéma, drame, drogue, police, tristesse, trahison, romanesque, braquage, editeur, grand banditisme, crime, littérature française, littérature contemporaine, roman, roman noir, policier français, suspense, romans policiers et polars, adapté au cinéma, drame, drogue, quotidien, police, trahison, roman réaliste, braquage, banditisme, editeur, grand banditisme, gore, série tv, littérature française, littérature contemporaine.

Citations de Les Loups blessés (10)

Fabien, sidéré, réagit enfin. Il fit tourner la clé de contact pour démarrer le blindé, chercha le levier de vitesse et cala en essayant de passer la première. Immédiatement, une rafale ricocha sur la portière passager, atteignit le pare-brise qui s'étoila dans un fracas assourdissant. Le convoyeur se jeta au sol en hurlant de toutes ses forces, les paumes écrasées sur les oreilles. Les balles cognaient sur le blindage comme une averse de grêle, il recroquevilla son mètre quatre-vingt-dix sous le volant pour se protéger. Bouche ouverte, il se sentit suffoquer, son sang geler dans ses veines. Son cœur menaçait d'exploser quand l'ondée cessa, d'un seul coup. Incapable de bouger, Fabien inspira profondément pour calmer le staccato de son cœur et écouta. Des claquements de portières et des crissements de pneus résonnèrent au-dehors, le cri d'une femme retentit brièvement, puis le silence s'imposa, comme une délivrance.

Après le perte de son innocence, la patience est la première vertu qu'on acquiert en PJ. L'attente interminable avant qu'une porte ne s'ouvre ou qu'une voiture démarre enfin. Au fil des années, les heures de planque finissent par rythmer le quotidien, mais c'est l'espoir d'une interpellation et la dose d'adrénaline qui va avec nourrit la persévérance.

Mais rien ne vint troubler le sentiment de puissance qui l'enveloppait. La trahison était un art qui lui plaisait. Un délicieux besoin de vengeance et de pouvoir. Il avait conçu son plan avec autant de minutie que de haine, et lorsque toutes les pièces s'emboiteraient, que le piège qu'il avait conçu s'ouvrirait sous leurs, il se délecterait de les voir se détruire entre eux.

S'il voulait être tranquille et profiter d'une protection policière efficace, il fallait bien qu'il lâche parfois une information utile. Mais pour durer, il devait la distiller. Ni trop, ni trop peu. Ni trop lentement, ni trop vite. Une maxime écrite pour les indics.

Tous les hommes ne mûrissaient pas, certains vieillissaient directement.

Un nuage de sang se forma autour du corps désarticulé et Fabien vit Manu tendre une main vers le canon du fusil d'assaut qui le menaçait, l'autre crispée sur les deux sacs de fric qu'il n'avait pas lâchés. Une rafale lui sectionna la jambe droite au-dessus du genou, déchira son gilet pare-balles du bas-ventre jusqu'à l'épaule gauche et il s'écroula à son tour sur le trottoir. Il était dix heures et seize minutes.

Sur les ondes de France Inter, l'animateur venait de clore le journal de dix heures en annonçant que le périphérique était saturé. Mais ça, Fabien Chassagne le savait déjà. Il soupira en abaissant la fermeture éclair de sa veste d'uniforme pour chercher un peu d'air. La climatisation du fourgon blindé venait tout juste d'être réparée, pourtant il suffoquait depuis qu'ils avaient quitté le centre-fort. Après dix bonnes minutes à l'arrêt, la circulation reprit lentement. Il serra un taxi qui tentait de forcer le passage pour la troisième fois malgré ses coups de klaxon. Après un coup d'œil à l'horloge du tableau de bord, il se mit à cogiter. S'il se fiait à leur feuille de route, ils avaient déjà plus d'une heure de retard sur l'itinéraire, et la journée commençait à peine.

Le commissaire Renan Pessac avait participé à suffisamment d'autopsies pour pouvoir le deviner avant même de franchir la porte de la salle d'examen. Au mieux, lorsque la décomposition n'était pas trop avancée, les corps diffusaient une odeur de renfermé, de négligé. Et puis, rapidement, ils exhalaient celle de la chair macérée dans le sang et les excréments.

Le terme d'autopsie vient du grec autopsia, qui signifie voir de ses propres yeux.

Le couloir de la morgue sentait le désinfectant industriel. Un détergent parfumé, censé rappeler l'odeur du pamplemousse, mais qui ne parvenait pas à masquer l'arôme à la fois doux et âcre de la putréfaction des corps.

< Voir moins de citations
Voir plus de citations >

Critiques de Les Loups blessés : avis de lecteurs (24)


  • Critique de Les Loups blessés par (Babelio)

    Voilà un roman très "visuel" et que le cinéma pourrait adapter avec bonheur, tant les scènes d'actions et les personnages semblent faits pour le grand écran. C'est un "polar" classique, un j...

    Lire la critique complète >
    Par Babelio - publiée le 04/06/2020

  • Critique de Les Loups blessés par ArlieRose (Babelio)

    Premier roman de l'auteur qui connaît bien le sujet, ce polar centré sur des braquages mêle amateurs et professionnels de ce genre d'action. Les personnages, aussi bien du côté police que bandits et e...

    Lire la critique complète >
    Par ArlieRose - publiée le 09/02/2020

  • Critique de Les Loups blessés par collectifpolar (Babelio)

    D'un côté, Matthéeo Astolfi, grand criminel. De l'autre, Renan Pessac, commissaire de police parisien. Deux hommes usés par une vie de hold-up et de prison pour l'un, de filatures, de pression et de t...

    Lire la critique complète >
    Par collectifpolar - publiée le 05/11/2019

  • Critique de Les Loups blessés par mazou31 (Babelio)

    Bon polar qui nous change des thrillers sanglants avec tueurs en série (excusez-moi de ne pas employer le « bon » mot c'est-à-dire « serial killer ») ou évicérateurs globophages. Ici, juste des flics ...

    Lire la critique complète >
    Par mazou31 - publiée le 09/09/2019

  • Critique de Les Loups blessés par Tostaky61 (Babelio)

    Voilà LE polar que je cherchais. Las des serials killer en tous genres, je voulais du polar de "gendarmes et voleurs"... Molmy me l'a offert, comme un cadeau avant les fêtes. Dans Les loups blessés...

    Lire la critique complète >
    Par Tostaky61 - publiée le 17/12/2018

  • Critique de Les Loups blessés par rorod2d4 (Babelio)

    Un bon polar écrit par un vrai flic, donc il en est forcément d'autant plus réaliste. Il nous fait pénétrer dans la vie des braqueurs de banque et de ceux qui les pourchassent. Il se lit très aisément...

    Lire la critique complète >
    Par rorod2d4 - publiée le 14/10/2017

  • Critique de Les Loups blessés par frueka (Babelio)

    Christophe Molmy signe ici son premier roman et nous plonge de plein fouet dans l'univers du grand banditisme: drogue, jeux et braquages explosifs. En se positionnant tour à tour du côté des flics et ...

    Lire la critique complète >
    Par frueka - publiée le 11/02/2017

  • Critique de Les Loups blessés par mimipinson (Babelio)

    Attention, commentaire volontairement succin, pour d'une part ne pas dévoiler l'histoire, mais surtout parce que le temps a filé depuis la fin de lecture… Depuis quelques années déjà, les flics dev...

    Lire la critique complète >
    Par mimipinson - publiée le 30/11/2016

  • Critique de Les Loups blessés par fuji (Babelio)

    Le commissaire Pessac et ses hommes ont à faire avec un braquage de fourgon blindé qui tourne mal. Ils sont sur les dents et doivent enquêter avec célérité pour éviter l'hémorragie. Mais pour cela i...

    Lire la critique complète >
    Par fuji - publiée le 18/10/2016

  • Critique de Les Loups blessés par sandrine57 (Babelio)

    Le braquage d'un fourgon blindé qui tourne mal, deux convoyeurs abattus et tous les hommes du commissaire Pessac montent au créneau pour retrouver les tueurs. Quelques tuyaux prudemment distillés par ...

    Lire la critique complète >
    Par sandrine57 - publiée le 01/10/2016

  • Critique de Les Loups blessés par marque-pages (Babelio)

    Roman policier très efficace qui pourrait très bien servir de base à une saison de la série Engrenages.

    Lire la critique complète >
    Par marque-pages - publiée le 28/09/2016

  • Critique de Les Loups blessés par JIEMDE (Babelio)

    C'est un premier essai réussi que ce polar de Christophe Molmy, flic dans le civil, qui livre avec Les loups blessés un opus classique et efficace. On est ici dans le milieu du grand banditisme, ce...

    Lire la critique complète >
    Par JIEMDE - publiée le 25/07/2016

  • Critique de Les Loups blessés par ISK (Babelio)

    Un polar de facture classique efficace, bien écrit et réaliste. J'ai particulièrement apprécié le soin apporté aux dialogues et au vocabulaire spécifique du milieu policier qui pour une fois ne sonne ...

    Lire la critique complète >
    Par ISK - publiée le 25/07/2016

  • Critique de Les Loups blessés par BVIALLET (Babelio)

    Un braquage de fourgon blindé en région parisienne par une équipe composée de deux voyous de banlieue, Imed et Nordine Belkiche, et d'un Corse prénommé Doumé, tourne au drame. Attaqués à l'arme lourde...

    Lire la critique complète >
    Par BVIALLET - publiée le 21/07/2016

  • Critique de Les Loups blessés par Sandrion (Babelio)

    Avec Les loups blessés, on est vraiment dans le roman policier classique mettant en scène deux personnages traditionnels, le flic fatigué, le commissaire Renan Pessac, usé par son métier (la nécessité...

    Lire la critique complète >
    Par Sandrion - publiée le 16/07/2016

  • Critique de Les Loups blessés par SophieLesBasBleus (Babelio)

    Lu dans le cadre du Prix du meilleur Polar des lecteurs de Points, ce roman ne m'a pas convaincue du tout. Le braquage d'un fourgon blindé qui coûte la vie à deux convoyeurs sert de point de départ à ...

    Lire la critique complète >
    Par SophieLesBasBleus - publiée le 16/07/2016

  • Critique de Les Loups blessés par JLoupcl (Babelio)

    Un bon polar. Le point de vue alterne entre une équipe de braqueurs et une équipe de la BRI à leur trousse. C'est écrit par un ancien de la BRI. Il maitriser son sujet et nous livre une ambiance n...

    Lire la critique complète >
    Par JLoupcl - publiée le 26/06/2016

  • Critique de Les Loups blessés par jmalessard (Babelio)

    "Les loups blessées", c'est l'histoire d'une guerre entre les policiers luttant contre le grand banditisme et les "beaux mecs", ces briscards du crime organisés. Pas d'énigme et de mystère i...

    Lire la critique complète >
    Par jmalessard - publiée le 11/06/2016

  • Critique de Les Loups blessés par ROUMANOFFBE (Babelio)

    très bon polar français sur le grand banditisme, rédigé par un connaisseur en la matière. Equivalent à un Olivier Norek ou Laurent Guillaume. tout ce que j'adore....

    Lire la critique complète >
    Par ROUMANOFFBE - publiée le 11/11/2015

  • Critique de Les Loups blessés par Leslivresdedidine (Babelio)

    Désolée pour le retard; mon ordi m'avait que c'etait publié mais vu tout les problèmes que j'ai avec : merci le téléphone portable!^^ Donc vu mon moyen d'ecriture la chornique va être brève; c'est ...

    Lire la critique complète >
    Par Leslivresdedidine - publiée le 25/07/2015

  • Critique de Les Loups blessés par croc1706 (Babelio)

    Merci à Babelio pour ce partenariat et cette découverte. Je sors de cette lecture avec une impression assez mitigé. Pour un premier roman, j'ai beaucoup aimé le style de l'auteur . Le roman se lit ...

    Lire la critique complète >
    Par croc1706 - publiée le 25/06/2015

  • Critique de Les Loups blessés par manue14 (Babelio)

    Je finis ce roman avec une impression assez partagée. D'un côté les idées sont assez originales. Christophe Molmy, dans ce roman, nous fait partager le quotidien de braqueurs de fourgons blindés de p...

    Lire la critique complète >
    Par manue14 - publiée le 25/06/2015

  • Critique de Les Loups blessés par linagalatee (Babelio)

    Pour Imed et Nordine c'est le premier méfait de « grand banditisme », quand deux jeunes de cités montent sur une attaque de fourgon à l'arme lourde, on peut s'attendre à de graves conséquences. C'est ...

    Lire la critique complète >
    Par linagalatee - publiée le 14/04/2015

  • Critique de Les Loups blessés par Sio (Babelio)

    Voilà un roman policier qui démarre très fort, et dont le réalisme offre une très belle plongée dans l'univers des braquages. La grande force du roman, ce sont ses personnages très humains, quelque ...

    Lire la critique complète >
    Par Sio - publiée le 12/04/2015
< Voir moins de critiques
Voir plus de critiques >

Ils parlent de Les Loups blessés

< Voir moins d'actualités
Voir plus d'actualités >

Du même auteur

Commentaires

Connexion




S'inscrire

Inscription à Livres Actu




Se connecter