livres actu Livres Actu

Accueil > Christophe Arlestonserge Carrère > Léo Loden, 6 : Pizza aux pruneaux

Acheter ce livre - 10.95 €



Christophe Arlestonserge Carrère

0 abonné

Léo Loden, 6 : Pizza aux pruneaux (2000)

De Christophe Arlestonserge Carrère chez Soleil
(7 votes, note moyenne : 3.3)

Un flic qui devient privé, une petite amie qui reste dans la police et qui voudrait se faire épouser, un tonton loufoque et bon vivant, un receleur qui imprime des faux tickets pour les matchs de l'OM, un ancien officier du KGB reconverti dans le perçage de coffres, et une galerie de méchants hauts en couleurs... Polar, humour et dialogues ciselés sont les maîtres-mots de cette série qui explore les petites et grandes affaires de notre époque, de Marseille à Lille, de Lyon à Toulouse...
Des enquêtes à mettre entre toutes les mains de 8 à 88 ans !

Paru le 02-03-2000 - 48 pages - 30 x 23 x 1 cm - 423 g - ISBN 10 : 2877648745 - ISBN 13 : 9782877648745

Collection : Generales

Tags : album, récits, fantastique, bande dessinée, bd franco-belge, jeunesse, suspense, romans policiers et polars, terreur, attentats, police, graphisme, loufoque, mafia, nice, enquêtes, humour, détective, Côte d'Azur (France), marseille.

Citations de Léo Loden, 6 : Pizza aux pruneaux (9)

Et faire taire un italien, ça, c'est facile ! Il suffit de l'empêcher de bouger les mains !HE ! HE !

Pendant quinze jours en Italie, tu n'as pas arrêté de flipper de peur qu'on te pique ton sac.....Et sitôt arrivée, tu l'abandonnes sur le quai de la gare ! HO ! HO ! HO !

Nice, c'est comme Marseille... il y a la mer, mais à la place des jeunes et des cités, on trouve des vieux et du pognon... Beaucoup de pognon... Trop de pognon...

Pas d'inquiétude ! On va juste se contenter d'empêcher la mafia italienne de s'installer en France.Dans ce cas évidemment, si c'est pour sauvegarder l'emploi chez nous...

Nice c'est comme Marseille...il y a la mer. Mais à la place des jeunes et des cités, on trouve des vieux et du pognon...Beaucoup de pognon...Trop de pognon...

A 9 heures du matin, arrivant de Venise, Marlène et moi traversions en train la gare de Nice, moins de douze heures plus tard, j'étais de retour...Entre temps, on m'avait tiré dessus 32 fois dont une au bazooka. Marlène avait été enlevée, j'avais séquestré une juge et je venais en découdre avec la mafia...Il y a des jours où un détective privé devrait se contenter de faire le mari cocu...

Une femme doit avoir mauvais caractère pour gravir avec succès les échelons de l'administration italienne...

Puisque je vous dis que je suis l'inspecteur Soral ! Appelez-moi le commissaire Santini !Il est en vacances;Alors le commissaire Mourier ?Il a deux jours de récupération !L'inspecteur Mouradien ? Congé maladie !Le principal Herlé ?En déplacement !Et Roger le concierge ?A l'hosto ! Il est tombé dans l'escalier de la cave.

Quand on arrive d'Italie, on trouve tout à coup que Marseille à quelque chose de sain et d'incorruptible.

< Voir moins de citations
Voir plus de citations >

Critiques de Léo Loden, 6 : Pizza aux pruneaux : avis de lecteurs (7)


  • Critique de Léo Loden, 6 : Pizza aux pruneaux par Bill (Babelio)

    Une BD trouvée à la médiathèque du village voisin, le dernier jour d'ouverture avant le confinement, d'un auteur que je ne connaissais pas encore !  Une histoire assez simple au rythme très rapide,...

    Lire la critique complète >
    Par Bill - publiée le 06/04/2020

  • Critique de Léo Loden, 6 : Pizza aux pruneaux par mcd30 (Babelio)

    Je n'ai pas accroché, un peu trop de clichés, pas assez d'humour, presque trop réel. Pour moi, la bande dessinée c'est de l'évasion, du rire, de la fantaisie. Donc vous l'aurez compris chez Arleston m...

    Lire la critique complète >
    Par mcd30 - publiée le 06/02/2018

  • Critique de Léo Loden, 6 : Pizza aux pruneaux par saomalgar (Babelio)

    Léo Loden, ancien commissaire de police, reconverti en détective privé sur la côte d'azur se retrouve aux prises avec la mafia italienne qui essaie de s'implanter dans le sud de la France. BD sympa à...

    Lire la critique complète >
    Par saomalgar - publiée le 09/10/2017

  • Critique de Léo Loden, 6 : Pizza aux pruneaux par Skritt (Babelio)

    Ce sixième album est pour moi une découverte. Ce personnage des années 90 que je ne connaissais pas nous emmène de Marseille à Nice dans une enquête sur la mafia italienne et ses ramifications sur la ...

    Lire la critique complète >
    Par Skritt - publiée le 31/08/2017

  • Critique de Léo Loden, 6 : Pizza aux pruneaux par sandrine57 (Babelio)

    Bien qu'il ne soit plus commissaire de police, Léo Loden est encore la terreur des criminels en tout genre. Aussi, quand la mafia italienne décide de s'implanter à Marseille et qu'une juge italienne n...

    Lire la critique complète >
    Par sandrine57 - publiée le 01/06/2017

  • Critique de Léo Loden, 6 : Pizza aux pruneaux par crounet (Babelio)

    Bd bien sympathique. Une ambiance bon enfant malgré une sujet d'enquête sur la mafia. Il faut aimer les jeux de mots, les dessins sont simples et malheureusement il y a peu de développement des per...

    Lire la critique complète >
    Par crounet - publiée le 12/04/2017

  • Critique de Léo Loden, 6 : Pizza aux pruneaux par Erik35 (Babelio)

    FALLAIT PAS L'ÉNERVER... Ah ça, non ! Fallait pas l'énerver, le Léo ! Et lorsqu'on s'en prend à sa chère inspecteur Marlène Soral, quasiment à la descente du train qui vous ramène d'un voyage en a...

    Lire la critique complète >
    Par Erik35 - publiée le 11/04/2017
< Voir moins de critiques
Voir plus de critiques >

Du même auteur

Commentaires

Connexion




S'inscrire

Inscription à Livres Actu




Se connecter