livres actu Livres Actu

Accueil > Christian Oster > Sur La Dune

Acheter ce livre - 14.0 €


72460ème dans les ventes


Christian Oster

0 abonné

Christian Oster est un écrivain français, né à Paris en 1949.

Sur La Dune (2007)

De Christian Oster chez Minuit
(7 votes, note moyenne : 3.7)

J'étais en route vers la côte landaise, où je devais aider des amis à désensabler leur maison. Plus tard, je m'installerais à Bordeaux, c'était décidé. En attendant, j'avais l'intention de vivre un peu, juste assez pour que ça me laisse des souvenirs. Il y avait peu de chances, toutefois, que quelque chose m'arrive sur la dune déserte, entre deux pelletées. Puis, à l'hôtel, j'ai rencontré Charles Dugain-Liedgester, qui ne dormait plus avec sa femme et qui lisait tard le soir. Sur la dune est paru en 2007.

Paru le 07-03-2007 - Format : Broché - 190 pages - 18 x 13 x 1 cm - 212 g - ISBN 10 : 2707319791 - ISBN 13 : 9782707319791

Collection : Romans

Tags : récits, roman, témoignage, fiction, thriller, quête, introspection, hôtel, années 2000, narrateur, minuit, burlesque, humour noir, couple, Bordeaux (Gironde), littérature française, littérature francophone.

Citations de Sur La Dune (10)

"Non, dis-je, c'est révoltant, les gens n'ont aucun sens de l'humour, de l'humour vrai, j'entends, ils préfèrent le burlesque."

Le silence, désormais, s'était installé entre nous comme le plus sûr moyen de dialogue.

Notre conversation, cependant, se faisait attendre. Nous la laissions venir, elle ne venait pas.

Je pris ma voiture, atteignis Blaye en un quart d'heure, m'excentrai vers la gare à l'aide d'un fléchage efficace, qui m'amena droit, au bout d'une impasse, sur un petit bâtiment résolument quadrangulaire, de facture ancienne, fleuri aux fenêtres, et dont on peut trouver l'équivalent, miniaturisé, au bord des circuits de trains électriques.

Je ne connaissais pas Dugain, cependant que j'avais l'impression de connaître en quelque sorte sa femme, que je ne connaissais pas non plus.

....c'était, me disais-je, plutôt le sexe qui, avec Ingrid, eût pu se frayer un chemin dans les blancs de notre échange - quoi-que je ne surprisse, dans ses regards, aucun écho à la pensée, qui me venait, sourdement mais sûrement, qu'une telle issue entre nous eût été, à moyen terme, non seulement souhaitable mais necessaire.

Dugain me parlait d'autre chose, revenant sur Saint Girons, me disant ce qu'il pensait, me demandant ce que j'en pensais..., revenant à ce qu'il en pensait lui, évoquant le ciel et le vent, les maisons posées sur le sable, la mer comme étendue et comme limite, et la forêt, on ne pense pas tellement à la forêt, là bas, me dit-il, alors qu'elle nous pousse, de toute sa masse, vers l'océan, on est comme pris en étau entre la mer et elle, de sorte que la seule issue, en fait, c'est le ciel.

Je n'avais jamais cru à Saint-Girons-Plage, du reste. Dès ma première visite, j'avais pris le paysage de haut, incertain d'y jamais entrer ni de fouler réellement le sol où il s'inscrit. Sauf peut être dans la rue, à cause du bitume et des boutiques. Et encore. La rue, on en voit très vite le bout et de nouveau c'est l'indistinction du sable et l'infinie répétition de l'eau, avec toujours ce vent qui ne lie rien et qui altère les sons. Aucune précision. Pas de recul. Tous est là, bruyant

"[...] je leur dis, à tous les deux, qu'elle s'était calmée. Inespéré, estime Dugain. Vous avez fait comment ? Je l'ai juste écoutée [...]."

Tout à coup, j'ai cessé de l'aimer quand il est tombé malade, pas à cause de ça, mais en même temps, une fatalité, vous comprenez ?

< Voir moins de citations
Voir plus de citations >

Critiques de Sur La Dune : avis de lecteurs (9)


  • Critique de Sur La Dune par (Babelio)

    Sur la dune de Christian Oster, léger, agréable, errant. Paul est un homme qui se demande s'il ne va pas venir vivre à Bordeaux. Avant de prendre sa décision, il décide de s'y rendre et de rendre vi...

    Lire la critique complète >
    Par Babelio - publiée le 13/03/2019

  • Critique de Sur La Dune par Herve-Lionel (Babelio)

    La Feuille Volante n° 1318 Sur la dune - Christian Oster- Éditions de Minuit. Ça commence un peu comme dans tous les romans de Christian Oster une manière banale, le narrateur, Paul, célibataire...

    Lire la critique complète >
    Par Herve-Lionel - publiée le 31/01/2019

  • Critique de Sur La Dune par fbalestas (Babelio)

    Comme dans tous les romans de Christian Oster, on commence par un héros - qui dit je dans toutes ses histoires - et qui comme toujours chez cet auteur assez paumé. Souvent les héros de Christian Oster...

    Lire la critique complète >
    Par fbalestas - publiée le 19/11/2017

  • Critique de Sur La Dune par julienraynaud (Babelio)

    Mon premier Oster, comme il faut sans doute dire. Et j'en lirai d'autres car je suis en admiration devant le style. J'attendrai juste d'être en manque de subjonctif imparfait ! Surpris par ce qui doi...

    Lire la critique complète >
    Par julienraynaud - publiée le 13/01/2016

  • Critique de Sur La Dune par (Babelio)

    Encore une fois, une rencontre imprévu, un départ imprévu, des situations inattendues et un narrateur qui subit les évènements plus qu'il n'y participe. Un roman où la rupture est le thème central, pu...

    Lire la critique complète >
    Par Babelio - publiée le 02/03/2015

  • Critique de Sur La Dune par patatarte2001 (Babelio)

    Jamais un écrivain n'aura aussi bien porté son nom car ses livres sont pour le moins..."austères". Celui-ci ne déroge pas à la règle. Si comme moi vous avez aimé "extension du domaine de la lutte...

    Lire la critique complète >
    Par patatarte2001 - publiée le 23/06/2014

  • Critique de Sur La Dune par cicou45 (Babelio)

    Pour ceux qui commencent à connaître un peu mes goûts en matière de lecture et savent que j'éprouvent en général une certaine aversion envers l'écriture de Christian Oster avec ses phrases interminabl...

    Lire la critique complète >
    Par cicou45 - publiée le 16/04/2014

  • Critique de Sur La Dune par luis1952 (Babelio)

    La narrateur séjourne au bord de mer où il rencontre Ingrid et son mari. La dune est l'occasion de faire mieux connaissance. Très court roman, à peine 190 pages mais rempli de bonnes descriptions des ...

    Lire la critique complète >
    Par luis1952 - publiée le 04/06/2013

  • Critique de Sur La Dune par Gene40 (Babelio)

    Encore un personnage entre deux eaux, livré aux évènements comme une feuille d'automne à tous les vents, bons ou mauvais. On retrouve ce type de personnages dans plusieurs livres de C. Oster, qui décr...

    Lire la critique complète >
    Par Gene40 - publiée le 04/06/2012
< Voir moins de critiques
Voir plus de critiques >

Du même auteur

Commentaires

Connexion




S'inscrire

Inscription à Livres Actu




Se connecter