livres actu Livres Actu

Accueil > Charles Williams > Le bikini de diamants

Acheter ce livre - 9.0 €



Charles Williams

0 abonné

Charles Williams peut désigner : Royaume-Uni États-Unis

Le bikini de diamants (2017)

De Charles Williams chez Gallmeister
(49 votes, note moyenne : 4.3)

Cette année-là, Billy passe l’été chez son oncle Sagamore. Entre les visites du shérif, persuadé que Sagamore distille de l’alcool clandestinement, et le lac où il apprend à nager, le garçon ne va pas s’ennuyer. Mais ses vacances deviennent véritablement inoubliables au moment où Choo-Choo Caroline, strip-teaseuse pourchassée par des gangsters, se réfugie dans la propriété. Lorsque celle-ci disparaît, l’oncle Sagamore décide d’orchestrer comme la plus lucrative des fêtes foraines une chasse à l’homme pour la délicieuse Caroline uniquement vêtue de son bikini de diamants.
Porté sur grand écran sous le titre Fantasia chez les ploucs, Le Bikini de diamants est un monument de drôlerie et un inégalable roman noir.

Paru le 07-09-2017 - Format : Broché - 19 x 13 x 2 cm - 238 g - ISBN 10 : 2351785916 - ISBN 13 : 9782351785911

Collection : Totem

Tags : roman, littérature, jeunesse, roman noir, romans policiers et polars, police, adapté au cinéma, alcool, campagne, déjanté, gangsters, enfance, prohibition, humour, série noire, états-unis, amérique, littérature américaine, années 50, 20ème siècle.

Citations de Le bikini de diamants (10)

Miss Harrington ? Eh bien ! C'est elle qui avait le liseron qu'a été la cause de tout ce raffut. […]Un liseron tatoué, avec des petites feuilles bleues, qui grimpait tout autour d'une de ses poitrines, comme un sentier grimpe après la montagne, avec une rose en plein milieu.Billy, huit ans…Miss Harrington vingt trois !

Je demande à Pop :— T'as entendu parler de Long John Silver ?— Connais pas, il me répond. Probablement un toquard qui court dans les prix à réclamer.

Mon oncle Sagamore se penche pour regarder de plus près le premier chasseur. Ensuite, il s'avance vers l'autre, le fait rouler un petit coup sur lui-même et l'examine aussi. Après quoi, il revient vers nous, s'accroupit et sort sa carotte de tabac. Il l'essuie sur sa jambe de pantalon, en détache une grosse chique d'un coup de dents et secoue la tête :- Sacré nom de nom, ça devait être pénible à voir. Les pauvres bougres se sont tiré dans le dos.Le docteur Severance approuva d'un signe de tête : - Exactement, et c'est pour ça que c'était si pénible. Ils ont vu venir le coup, les malheureux, mais c'était trop tard. Au moment même où ils appuyaient sur la détente, ils se sont rendu compte de ce qu'ils venaient de faire. Ils se sont retournés pour essayer d'esquiver, mais macache.

Mon oncle Sagamore hoche la tête d'un air entendu :- Il fera quelqu'un de capable, plus tard. Il en pose des questions ! Pour peu qu'il trouve quelqu'un pour lui répondre. Il finira par en savoir plus long qu'un juge de paix.

Pop ôte son chapeau et s'évente avec, en toussant comme un poussif. Et au bout d'une minute, ça se dégage et on peut respirer. Avec un peu de vent qui se met à souffler, ça se passe.-Ça vient de là-bas, dit Pop. Tout droit de la maison.-Qu'est-ce qu'est mort, à ton idée? je lui demande.Il secoue la tête :-Rien ne pourrait êt'mort à ce point-là.

- Ou bien elle s'en va, dit mon oncle Finley, en frappant des deux points sur la table, ou bien c'est moi qui pars.Mon oncle Sagamore secoua tristement la tête :- Finley, c'est un choix pénible que tu nous forces à faire. Tu vas nous manquer, tu sais.

Booger frissonne. Otis frissonne. L'autre adjoint commence et puis il se ravise en pensant que ça lui demandera un trop gros effort. Alors il se contente de rouler une cigarette.

— De l'huile de ricin ? il a dit comme s'il arrivait pas à y croire. Mais enfin, shérif, ils doivent vous mener en bateau. Y feraient jamais un truc pareil. Enfin quoi, deux gars comme eux, assez intelligents pour devenir politiciens et toucher un salaire rien qu'à rester assis dans l'ombre du tribunal à surveiller les filles qui montent et qui descendent des voitures, et s'assurer qu'elles chopent pas de coups de soleil aux jambes… Enfin quoi, y sont pas bêtes au point de boire de l'huile de ricin.

On est pas dans la politique, nous. On peut pas savoir quelle pression les hommes subissent, avec toutes ces responsabilités, chaque jour. Bon sans, une pression de ce genre, ça peut dégénérer au point qu'un type commencerait à envisager d'arrêter la politique et de se mettre au boulot, bien que là, comme ça, je me souviens pas d'un seul cas de type qu'aurait craqué au point d'en arriver là.

Moi, dans mon coin, je tâchais de bigler encore quelques lignes du livre, des fois qu'ils me l'auraient repris, et je demande à Pop :_ T'as entendu parler de Long John Silver ?_ Connais pas, il me répond. Probablement un toquard qui court dans les prix à réclamer.

< Voir moins de citations
Voir plus de citations >

Critiques de Le bikini de diamants : avis de lecteurs (48)


  • Critique de Le bikini de diamants par RomansNoirsEtPlus (Babelio)

    Billy , sept ans au compteur , est un gamin curieux qui conserve la naïveté de l'enfance . Son séjour à la ferme chez son oncle Sagamore va lui faire découvrir un monde merveilleux et plein de surpri...

    Lire la critique complète >
    Par RomansNoirsEtPlus - publiée le 06/05/2020

  • Critique de Le bikini de diamants par wooter (Babelio)

    Qu'est ce qu'on peut avoir envier à un enfant de sept ans ?! - Pas les combines hippiques douteuses de son papa, parce qu'elles ont pas l'air de lui rapporter grand chose, à part l'interet suspici...

    Lire la critique complète >
    Par wooter - publiée le 30/04/2020

  • Critique de Le bikini de diamants par MaggyM (Babelio)

    Un été comme les autres, dans les années 50. Billy est entraîné par son Pop dans tous les hippodromes du sud des Etats Unis. Jusqu'au jour où Pop décide de faire une escale dans la ferme de son frère,...

    Lire la critique complète >
    Par MaggyM - publiée le 29/03/2020

  • Critique de Le bikini de diamants par Foxfire (Babelio)

    Les histoires de rednecks sont quasiment un genre à part entière dans la culture américaine, que ce soit en littérature, au cinéma ou à la télé. C'est un registre que j'apprécie beaucoup et qui a donn...

    Lire la critique complète >
    Par Foxfire - publiée le 13/02/2020

  • Critique de Le bikini de diamants par Judith63 (Babelio)

    A la vue du titre, on se demande où on met les pieds ! Et bien à la ferme de l'oncle Sagamore ! Après avoir échappés de justesse aux femmes de l'assistance, Billy 7 ans et son père Pop vont s'inst...

    Lire la critique complète >
    Par Judith63 - publiée le 17/11/2019

  • Critique de Le bikini de diamants par LaFeePetee (Babelio)

    Du polar bien noir avec du héros bien bancal ! Ici pas d'éclats de rire joyeux mais des grincements et des grognements possiblement honteux à chaque page. De l'humour décalé, de l'autodérision, des sc...

    Lire la critique complète >
    Par LaFeePetee - publiée le 03/08/2019

  • Critique de Le bikini de diamants par marina53 (Babelio)

    Histoire de se refaire une santé, de remettre les compteurs à zéro et se faire oublier, autant que faire se peut, des combines hippiques, Pop décide d'emmener Billy, son gamin âgé de 7 ans, chez son f...

    Lire la critique complète >
    Par marina53 - publiée le 23/05/2019

  • Critique de Le bikini de diamants par puchkina (Babelio)

    Billy et son père, fuyant les dames de l'Assistance publique et délaissant les champs de course, vont vivre quelque temps chez l'oncle Sagamore dans la ferme où il se livre à divers trafics comme prép...

    Lire la critique complète >
    Par puchkina - publiée le 20/04/2019

  • Critique de Le bikini de diamants par artemisia02 (Babelio)

    Une belle découverte d'un roman très drôle. L'été d'un jeune garçon Billy et de son père Pop, un bookmaker qui a besoin de s'éloigner de la ville et s'en va dans la ferme de son frère Sagamore au fin...

    Lire la critique complète >
    Par artemisia02 - publiée le 26/01/2019

  • Critique de Le bikini de diamants par Sharon (Babelio)

    - Allô ? Une femme a disparu. Oui, mobilisez toutes les troupes. Caractéristique de la femme : elle porte un bikini en diamants. Oui en diamants. Je savais bien que cela motiverait les troupes ! Si...

    Lire la critique complète >
    Par Sharon - publiée le 28/09/2018

  • Critique de Le bikini de diamants par IreneAdler (Babelio)

    Que j'ai ri ! Et pourtant, mieux chez les autres que chez soi ! Cela dit, Sam et Pagamore font leurs malhonnêtetés avec tant d'honnêteté et de constance que c'est un plaisir de les rencontrer ! Et qu...

    Lire la critique complète >
    Par IreneAdler - publiée le 21/08/2018

  • Critique de Le bikini de diamants par (Babelio)

    Charles Williams nous régale de son style vif et enlevé avec une intrigue succulente qui se déguste sans modération. Évidemment, le décalage entre la vision de Billy et la réalité des choses fait tout...

    Lire la critique complète >
    Par Babelio - publiée le 07/06/2018

  • Critique de Le bikini de diamants par sweetie (Babelio)

    La sagacité de Sagamore Noonan, personnage central de ce roman picaresque, est sans borne. Ajouté à cela un humour caustique, une dégaine tout ce qu'il y a de plus ordinaire et un talent hors norme p...

    Lire la critique complète >
    Par sweetie - publiée le 15/04/2018

  • Critique de Le bikini de diamants par Franckync (Babelio)

    Titre : Le bikini de diamants Auteur : Charles Williams Editeur : Gallmeister Année : 1956 Résumé : Sagamore Noonan est un fermier soupçonné de contrebande d'alcool depuis de nombreuses années. To...

    Lire la critique complète >
    Par Franckync - publiée le 30/11/2017

  • Critique de Le bikini de diamants par encoredunoir (Babelio)

    The Diamond Bikini, plus connu chez nous sous le titre de Fantasia chez les ploucs depuis sa traduction à la Série Noire en 1957, est un des grands classiques du roman noir. Indéniablement aussi, la t...

    Lire la critique complète >
    Par encoredunoir - publiée le 31/10/2017

  • Critique de Le bikini de diamants par jeinus (Babelio)

    Fantasia chez les Ploucs, voilà initialement quel était le titre de la traduction de "The Diamond Bikini" paru en 1956 aux Etats-Unis. Il était donc bien normal que cette traduction soit revue et co....

    Lire la critique complète >
    Par jeinus - publiée le 29/09/2017

  • Critique de Le bikini de diamants par JIEMDE (Babelio)

    Passé entre les mains des excellents éditeurs de Gallmeister et d'une nouvelle traduction, Fantasia chez les ploucs est devenu Le bikini de diamants, se rapprochant ainsi du titre original (The Diamon...

    Lire la critique complète >
    Par JIEMDE - publiée le 16/09/2017

  • Critique de Le bikini de diamants par beauscoop (Babelio)

    De l'humour rocambolesque, loufoque, farfelu du début à la fin. Les 2 frères, personnages principaux sont extrêmement sympathiques, malgré qu'ils soient hors la loi, mais sans danger pour la société,...

    Lire la critique complète >
    Par beauscoop - publiée le 20/02/2017

  • Critique de Le bikini de diamants par Grifferouge (Babelio)

    Fantasia chez les Ploucs oui, chez les Ploucs sans doute mais pas chez les imbéciles en tout cas ! Le petit Billy, sept ans, accompagne son père, Pop, bookmaker, sur les champs de courses du sud des...

    Lire la critique complète >
    Par Grifferouge - publiée le 14/09/2016

  • Critique de Le bikini de diamants par orchidee1981 (Babelio)

    J'avais quelques appréhension a la vue du titre.Je me disais sans arrêt "je le lis ou pas".Et maintenant,je n'ai qu'un regret:pourquoi ne l'ai je pas lu avant? Je l'ai dévoré de la première a la dern....

    Lire la critique complète >
    Par orchidee1981 - publiée le 05/05/2016

  • Critique de Le bikini de diamants par AZADI (Babelio)

    J'adore ce livre, je l'ai lu plusieurs fois, et chaque fois je ris. Se mettre dans la peau d'un enfant est un exercice pas facile. Là c'est une réussite. Tout ce qu'il vit est vécu à travers le filtre...

    Lire la critique complète >
    Par AZADI - publiée le 05/04/2016

  • Critique de Le bikini de diamants par helhiv (Babelio)

    Il est dit que l'intérêt de cette histoire est de l'avoir racontée à travers le regard d'un enfant ... Mouais ... Sans pudibonderie, c'est l'occasion de profiter de la naïveté de l'enfant en question ...

    Lire la critique complète >
    Par helhiv - publiée le 09/03/2016

  • Critique de Le bikini de diamants par MissAlfie (Babelio)

    L'histoire est complètement jetée, c'est un fait. Entre la police qui essaie de prouver que l'oncle trafique de l'alcool en douce, une témoin qui disparaît et ce Finley qui attend le Déluge, on est en...

    Lire la critique complète >
    Par MissAlfie - publiée le 20/02/2016

  • Critique de Le bikini de diamants par Desforges (Babelio)

    Un vieux bouquin génial qui a donné un film nul avec Jean Yann. Lire ou relire le livre, un classique.

    Lire la critique complète >
    Par Desforges - publiée le 11/08/2015

  • Critique de Le bikini de diamants par kaerlyon (Babelio)

    Il y a un petit air de "Sheriff, fais moi peur" dans ce livre. Un bon roman estival. Pour éviter les services sociaux, Sam Noolan, un bookmaker professionnel sans sous, va rejoindre, avec son fil...

    Lire la critique complète >
    Par kaerlyon - publiée le 10/08/2015

  • Critique de Le bikini de diamants par jfponge (Babelio)

    Une ferme, un champ de maïs, une ravine où l'on se perd parmi les marais. Tel est le décor de cette farce policière, inracontable, à mi-chemin entre Dubout et Reiser, côté BD. "Pop" et Sagamore Noonan...

    Lire la critique complète >
    Par jfponge - publiée le 19/07/2015

  • Critique de Le bikini de diamants par Walktapus (Babelio)

    Ce qui devait être un séjour à la campagne chez l'oncle Sagamore dégénère lentement en une gigantesque chasse à l'homme. Le Texas profond dans les années 1930 (?), avec des portraits de personnages im...

    Lire la critique complète >
    Par Walktapus - publiée le 02/07/2015

  • Critique de Le bikini de diamants par Zebra (Babelio)

    Né au Texas à San Angelo en 1909, Charles Williams ne se consacre à l'écriture qu'à partir des années 1950 ("La Fille de la Colline" et "L'Ange du Foyer"). Il est l'auteur d'une bonne v...

    Lire la critique complète >
    Par Zebra - publiée le 26/06/2015

  • Critique de Le bikini de diamants par sylvieh11 (Babelio)

    La vision innocente d'un enfant de sept ans vient réinterpréter son univers et cela donne un roman hilarant et prenant à ne se refuser sous aucun prétexte !

    Lire la critique complète >
    Par sylvieh11 - publiée le 03/04/2015

  • Critique de Le bikini de diamants par Lauryn (Babelio)

    Un bon divertissement, même si le choix de narration génère quelques longueurs.

    Lire la critique complète >
    Par Lauryn - publiée le 04/09/2014

  • Critique de Le bikini de diamants par Itenarasa (Babelio)

    Voilà un roman qui m'a replongée plusieurs années en arrière, à l'époque où je regardais la série télévisée : Shérif, fais-moi peur. On retrouve dans le roman de Williams, écrit bien avant cette série...

    Lire la critique complète >
    Par Itenarasa - publiée le 30/08/2014

  • Critique de Le bikini de diamants par Donzearo (Babelio)

    Jubilatoire !!!! Trop court mais efficace. Cette histoire, vécu à travers les yeux d'un enfant de 7 ans dont la naïveté n'a d'égale que la filouterie des ses aînés, se dévore sans lever une fois les y...

    Lire la critique complète >
    Par Donzearo - publiée le 03/07/2014

  • Critique de Le bikini de diamants par dominath (Babelio)

    Ha, les ploucs! Ils sont internationaux! Y' des ploucs français, certes, mais aussi des ploucs américains! On se moque bien dans ce livre, mais qu'est-ce qu'on rigole!

    Lire la critique complète >
    Par dominath - publiée le 22/11/2013

  • Critique de Le bikini de diamants par jeranjou (Babelio)

    Oubliez le titre ringard et sa photo vieillotte... Meuuuuuhhhh ! Imaginez plutôt à la place une superbe danseuse se déhanchant en bikini serti de diamants ! Oh la vache… Après m'être délecté il y a...

    Lire la critique complète >
    Par jeranjou - publiée le 20/09/2013

  • Critique de Le bikini de diamants par Nikoz (Babelio)

    Délicieux, le fait de le raconter par un gamin naif est un gros plus

    Lire la critique complète >
    Par Nikoz - publiée le 18/05/2013

  • Critique de Le bikini de diamants par Magenta (Babelio)

    Une partie de plaisir chez les bouseux! C'est un babéliote qui m'a conseillé de lire Charles Williams et comme j'ai trouvé ce bouquin au fin fond de ma PAL (monumentale), j'ai décidé de commencer a...

    Lire la critique complète >
    Par Magenta - publiée le 15/05/2013

  • Critique de Le bikini de diamants par moravia (Babelio)

    Un des meilleurs livre de Williams. Vous pouvez faire vos premiers pas avec ce polar sans crainte. Si vous n'aimez pas son humour, alors il n'y à rien à faire. Simplement cet auteur n'est pas pour ...

    Lire la critique complète >
    Par moravia - publiée le 03/04/2013

  • Critique de Le bikini de diamants par belette2911 (Babelio)

    Sorti sous le titre loufoque de "Fantasia chez les ploucs", ce roman m'avait fait passer quelques belles heures de lecture drôle et ponctuée d'éclats de rire à cause de l'oncle Sagamore et de ses répa...

    Lire la critique complète >
    Par belette2911 - publiée le 16/05/2012

  • Critique de Le bikini de diamants par 3FleursDeCoton (Babelio)

    Un jeune garçon raconte avec beaucoup d'humour, notamment liée à son jeune âge et à l'incompréhension qu'il a de la réalité, l'histoire de son père et de son oncle. Les deux hommes brûlent discrèteme...

    Lire la critique complète >
    Par 3FleursDeCoton - publiée le 29/04/2012

  • Critique de Le bikini de diamants par Voltaire (Babelio)

    Avec ce livre, Charles Williams nous procure des fous rires garantis dans une incomparable ambiance d'humour noir, un peu à la Audiard (je pense aux Tontons flingueurs, par exemple). La trouvaille de ...

    Lire la critique complète >
    Par Voltaire - publiée le 05/04/2012

  • Critique de Le bikini de diamants par veronique55 (Babelio)

    Billy vit avec son père bookmaker sur les champs de course mais des dames bien pensante à fortes poitrines vont les obliger à se réfugier Chez Sagamore l'oncle bouilleur de crue pendant la prohibition...

    Lire la critique complète >
    Par veronique55 - publiée le 01/11/2011

  • Critique de Le bikini de diamants par frankgth (Babelio)

    Billy, jeune garçon de 7 ans, nous conte ici les aventures de son père, un bookmaker véreux qui cherche à se faire oublier dans la ferme de son oncle, un truand génial qui distille illégalement de l'a...

    Lire la critique complète >
    Par frankgth - publiée le 22/10/2011

  • Critique de Le bikini de diamants par petitchap (Babelio)

    Tout le charme du bouquin vient du fait qu'il est narré par Billy, un petit garçon de 7 ans. Il parle donc avec ses propres mots et sa vision des choses : naïve mais extrêmement attachante. Sam Noo...

    Lire la critique complète >
    Par petitchap - publiée le 22/09/2011

  • Critique de Le bikini de diamants par Shaitana (Babelio)

    Drôlissime !!! Mais ce qui est vraiment original, c'est le décalage entre le narrateur et ce qu'il comprend de l'histoire. Billy, 7 ans, nous raconte les évènements comme il les comprend, c'est-à-dir...

    Lire la critique complète >
    Par Shaitana - publiée le 13/03/2011

  • Critique de Le bikini de diamants par C-Liner (Babelio)

    fantasia chez les ploucs regorge d'un humour particulier et le mode d'écriture choisi est intéressant mais dans l'ensemble, je trouve le récit un peu vieillissant. On suit billy, un jeune garçon de...

    Lire la critique complète >
    Par C-Liner - publiée le 15/02/2011

  • Critique de Le bikini de diamants par maltese (Babelio)

    L'histoire nous est rapportée par le jeune Billy, qui part en vacances à la campagne avec son père chez son oncle Sagamore. Billy apprécie cette vie tranquille qui pour un jeune garçon est idéale: le ...

    Lire la critique complète >
    Par maltese - publiée le 10/11/2010

  • Critique de Le bikini de diamants par LN (Babelio)

    Un roman policier à l'humour corrosif... Il fait partie de mes livres préférés tant j'ai ri en le lisant. On aimerait tous avoir un oncle aussi farfelu dans notre famille, quant à avoir des jeunes...

    Lire la critique complète >
    Par LN - publiée le 16/08/2010

  • Critique de Le bikini de diamants par DanielGauthier (Babelio)

    Double ressort comique dans ce chef d'oeuvre de Charles Williams : l'histoire est racontée par un môme de sept ans, qui décrit par le menu les nombreuses arnaques de son oncle, l'inénarrable Sagamore ...

    Lire la critique complète >
    Par DanielGauthier - publiée le 10/03/2010
< Voir moins de critiques
Voir plus de critiques >

Ils parlent de Le bikini de diamants

Du même auteur

Commentaires

Connexion




S'inscrire

Inscription à Livres Actu




Se connecter