livres actu Livres Actu

Accueil > Charles Bukowski > Journal d'un vieux dégueulasse

Acheter ce livre - 7.9 €


5818ème dans les ventes


Charles Bukowski

0 abonné

Charles Bukowski, « Hank » pour ses amis, est né en 1920. Il est mort à San Diego le 9 mars 1994. Tour à tour postier, magasinier, employé de bureau, Bukowski, découvert tardivement, est aujourd’hui un écrivain culte dans le monde entier. L’ensemble ... Plus >

Journal d'un vieux dégueulasse (1998)

De Charles Bukowski chez Le Livre De Poche
(70 votes, note moyenne : 4.1)

C'est en 1967, dans le magazine anticonformiste Open City , qu'un poète presque inconnu commença de publier une chronique régulière. Avec une brutalité rarement égalée, doublée d'une superbe indifférence au scandale, il y exprimait sa révolte contre la société américaine, le pouvoir, l'argent, la famille, la morale. L'alcool, le sexe, les échos d'une vie marginale et souvent misérable y étaient brandis comme autant de signes de rupture... Depuis lors, l'auteur des Contes de la folie ordinaire , d' Au sud de nulle part , de Pulp , disparu en 1994, est devenu célèbre. Ce Journal , ici édité dans une nouvelle traduction et dans sa version intégrale, n'est pas seulement un des sommets de son oeuvre, c'est un classique de la littérature contestataire, qui conserve, aujourd'hui encore, toute sa fraîcheur.

Paru le 01-02-1998 - Format : Poche - 320 pages - 17 x 11 x 0 cm - 165 g - ISBN 10 : 2253143847 - ISBN 13 : 9782253143840

Collection : Livre De Poche Sf

Tags : littérature, journal, chroniques, satire, roman, nouvelles, autobiographie, sexualité, drogue, déjanté, société, alcool, sexe, réflexions, désespoir, beat generation, états-unis, littérature américaine, littérature anglo-saxonne, 20ème siècle, littérature, journal, chroniques, satire, roman, nouvelles, autobiographie, sexualité, drogue, déjanté, société, alcool, sexe, réflexions, beat generation, états-unis, littérature américaine, littérature anglo-saxonne, littérature anglaise, 20ème siècle.

Citations de Journal d'un vieux dégueulasse (9)

les femmes raffolent des imposteurs parce qu'ils savent embellir la réalité.

la majeure partie de l'humanité me donne fondamentalement envie de vomir.

Une balle a plus de pouvoir qu'un million de bulletins de vote.

il y a trop de gens qui redoutent de dire du mal des pédés - sur le plan des idées, bien sûr. Comme il y a trop de gens qui tremblent d'avoir à critiquer la gauche - toujours par rapport aux idées. Je me fous de savoir à quelle chapelle on cotise - je ne remarque qu'une chose : il y a trop de gens qui font dans leur froc.

un homme finit toujours par ne plus supporter la souffrance.

- Allez ma belle monte la-dessus.Je l'ai soulevé et, après lui avoir bien écarté les fesses, je l'ai posée au sommet du mât . Et cette vieille dame de 55 ans s'est empalée dessus, tout en me couvrant de baisers . Certes, on nageait dans l'horreur mais, je le répète , son corps de 18 ans était aussi ferme que le sein d'une jeune vierge, et il se balançait et ondulait comme un serpent ou, mieux encore, comme un papier peint hystérique qui prendrait tout à coup apparence humaine. (page 153)

dès lors qu'une femme ne porte rien sur elle, quel plaisir aurait-on à la déshabiller ?

À coup sur, pour m'en féliciter , l'université m'aurait attribué une bourse, une allocation d'études, un diplôme long comme une bite de monarque, et un harem de quatorze salopes en chaleur. (page 61)

les puissants ne sont pas aussi débiles qu'on le suppose. assis sur le sommet de la fourmilière, ils se contentent d'en observer le mouvement.

< Voir moins de citations
Voir plus de citations >

Critiques de Journal d'un vieux dégueulasse : avis de lecteurs (40)


  • Critique de Journal d'un vieux dégueulasse par RiffMacKaulaye (Babelio)

    Un grand moment de liberté dans le goulag spirituelle contemporain.

    Lire la critique complète >
    Par RiffMacKaulaye - publiée le 12/06/2017

  • Critique de Journal d'un vieux dégueulasse par JM27773 (Babelio)

    Offert par une femme (si, si, je vous assure), cet ouvrage me faisait de l'oeil depuis un bout de temps ! C'est donc avidement que j'ai lu ce petit recueil de pensées ou de nouvelles ou d'aventure... ...

    Lire la critique complète >
    Par JM27773 - publiée le 21/04/2020

  • Critique de Journal d'un vieux dégueulasse par ErnestineRadioconducteur (Babelio)

    Aujourd'hui ce fut une journée particulièrement déprimante pendant laquelle j'ai vu défiler ma misérable existence parce que cette histoire de tête couronnée qui nous tient confinés, je ne la sens pas...

    Lire la critique complète >
    Par ErnestineRadioconducteur - publiée le 31/03/2020

  • Critique de Journal d'un vieux dégueulasse par Ingannmic (Babelio)

    "Je suis un homme frigorifié", nous confie Charles Bukowski dans son "Journal d'un vieux dégueulasse", qui n'est d'ailleurs pas à proprement parler SON journal, mais la compilation de chroni...

    Lire la critique complète >
    Par Ingannmic - publiée le 17/03/2020

  • Critique de Journal d'un vieux dégueulasse par Clever40 (Babelio)

    Avec Bukowski c'est l'éclate total à chaque pages.

    Lire la critique complète >
    Par Clever40 - publiée le 30/01/2020

  • Critique de Journal d'un vieux dégueulasse par Caro29 (Babelio)

    Voilà encore une oeuvre de Bukowski qui m'a beaucoup plu. Si certaines chroniques m'ont fait rire, c'est parce que Bukowski faisait preuve de beaucoup d'autodérision et pour le vocabulaire adéquat qu'i...

    Lire la critique complète >
    Par Caro29 - publiée le 25/08/2019

  • Critique de Journal d'un vieux dégueulasse par Jackiedream (Babelio)

    Est ce que ce livre était celui que j'avais envie de dévorer le soir avant de dormir ? Non. Est ce que j'ai passé un agréable moment en le lisant ? Non plus. Pourtant, je suis contente de me dire qu...

    Lire la critique complète >
    Par Jackiedream - publiée le 24/05/2019

  • Critique de Journal d'un vieux dégueulasse par Sabine57 (Babelio)

    Depuis longtemps je voulais découvrir la plume de Charles Bukowski, je pensais bien que son esprit hors normes n'allait pas me laisser indifférente. Son journal nous livre des petits chemins de ...

    Lire la critique complète >
    Par Sabine57 - publiée le 14/04/2019

  • Critique de Journal d'un vieux dégueulasse par DonJoplin (Babelio)

    C est vrai que c'est un vrai dégueulasse ce Charles. Mais bordel qu'est ce qu'on l'aime comme ça ce vieil alcoolo sensible.

    Lire la critique complète >
    Par DonJoplin - publiée le 14/03/2019

  • Critique de Journal d'un vieux dégueulasse par jblartigot (Babelio)

    Mon dépucelage. C'est sur que c'était pas la plus jolie (je devais être la même chose pour elle) mais putain quel pied. C'est arrivé sans surprise, ça a duré une poignet de minutes (oui je fais le be...

    Lire la critique complète >
    Par jblartigot - publiée le 01/11/2018

  • Critique de Journal d'un vieux dégueulasse par Luniver (Babelio)

    Bukowski, c'est un peu le copain à qui on peut tout dire, mais avec qui on n'a pas forcément d'être vu dans la rue. C'est sûr qu'il ne présente pas très bien, toujours bourré, hygiène douteuse, propos...

    Lire la critique complète >
    Par Luniver - publiée le 13/10/2018

  • Critique de Journal d'un vieux dégueulasse par azelmazel (Babelio)

    Mon premier Bukowski. Il devait être à l'avant-garde quand paru son "journal d'un vieux dégueulasse" en 1969 dans Open City. D'autant plus, vu le puritanisme purulant des Etats-Unis. J'ai aimé le styl...

    Lire la critique complète >
    Par azelmazel - publiée le 31/08/2017

  • Critique de Journal d'un vieux dégueulasse par (Babelio)

    Chez Bukowsky, les mots, il ne les dit pas comme les autres; il les dégueule, mieux il les défèque et l'ouvrage tout entier est un dégueulis, une vomissure, un étron moulé en livre, et ça pue le bronz...

    Lire la critique complète >
    Par Babelio - publiée le 09/08/2017

  • Critique de Journal d'un vieux dégueulasse par Minuit_Treize (Babelio)

    De l'importance du comédon. Ce matin j'ai éclaté un bouton sur ma joue droite. A bientôt 29 ans je dois jongler entre des restes d'adolescence et songer à mes (bientôt) rides naissantes, quoique de...

    Lire la critique complète >
    Par Minuit_Treize - publiée le 16/05/2017

  • Critique de Journal d'un vieux dégueulasse par Justine-Coffin (Babelio)

    J'ai replongé. Il y a sans doute une dizaine d'années maintenant (et pour être gentille…), je dévorais tous les livres que je pouvais trouver en rapport, de près ou de loin, avec la drogue, la marg...

    Lire la critique complète >
    Par Justine-Coffin - publiée le 18/04/2017

  • Critique de Journal d'un vieux dégueulasse par arkor (Babelio)

    le mec et extreme comment ne pas apprecier cette folie :)

    Lire la critique complète >
    Par arkor - publiée le 24/08/2016

  • Critique de Journal d'un vieux dégueulasse par colimasson (Babelio)

    Avant de lire Bukowski, j'avais envie de devenir quelqu'un de bien. Mais dois-je croire que l'envie n'était pas si tenace que cela qu'il me fallut seulement lire ces quelques nouvelles (ô combien bril...

    Lire la critique complète >
    Par colimasson - publiée le 20/01/2016

  • Critique de Journal d'un vieux dégueulasse par charlitdeslivres (Babelio)

    Ce roman pourrait se résumer à cette simple phrase : Bukowski c'est un peu comme si on nous mettait un grand coup de tatane dans la gueule, et qu'on en redemande ! Il y a plusieurs choses à savoir en...

    Lire la critique complète >
    Par charlitdeslivres - publiée le 26/12/2015

  • Critique de Journal d'un vieux dégueulasse par (Babelio)

    les lecteurs de Buk que j'ai rencontrés étaient convaincus de pouvoir écrire comme lui ....sauf quand ils ont essayé !

    Lire la critique complète >
    Par Babelio - publiée le 06/10/2015

  • Critique de Journal d'un vieux dégueulasse par Hekahm (Babelio)

    J'aime ... le style, la rage des mots, l'impulsion, le sans détour, le dérangeant, le corrosif Bukowski ! Ce journal, ces chroniques sont révélatrices d'une sincérité bluffante et se contrefichen...

    Lire la critique complète >
    Par Hekahm - publiée le 03/10/2015

  • Critique de Journal d'un vieux dégueulasse par Couscouspoulette (Babelio)

    J'ai ri ... j'ai beaucoup ri. Choquée les 10 premières pages, conquise les 300 restantes. Cette citation résume à elle seule ce monument scabreux et "jouissif" de la littérature : "l'ami tu es i...

    Lire la critique complète >
    Par Couscouspoulette - publiée le 09/03/2015

  • Critique de Journal d'un vieux dégueulasse par YvesGaston (Babelio)

    lu en anglais. C'est écrit par dessus la jambe ; son livre le moins bon.

    Lire la critique complète >
    Par YvesGaston - publiée le 24/12/2014

  • Critique de Journal d'un vieux dégueulasse par meeva (Babelio)

    Hier, sur l'emballage du PQ, j'ai vu qu'il était inscrit : « Toute votre peau a besoin d'amour ». Ah ! Puisque je me torche le cul avec amour, je vais normalement aimer écouter un mec torché par...

    Lire la critique complète >
    Par meeva - publiée le 25/08/2014

  • Critique de Journal d'un vieux dégueulasse par (Babelio)

    Est ce que j'aimerai?

    Lire la critique complète >
    Par Babelio - publiée le 10/02/2014

  • Critique de Journal d'un vieux dégueulasse par Bibliozonard (Babelio)

    Un gros mot pour m'exprimer ! Me dis-je les yeux grands ouverts, sourcils remontés jusqu'à la racine des cheveux, bouche en O. Je ne parle pas des poèmes, j'ai bien compris que Bukowski en avait écrit...

    Lire la critique complète >
    Par Bibliozonard - publiée le 09/10/2013

  • Critique de Journal d'un vieux dégueulasse par (Babelio)

    Vous aimez la littérature, la poésie, votre machine à écrire ou votre clavier, votre éditeur, les femmes (toutes), et la bouteille, vous êtes un vieux dégueulasse et vous l'aimerez ce Bukowski. Qu'est...

    Lire la critique complète >
    Par Babelio - publiée le 05/10/2013

  • Critique de Journal d'un vieux dégueulasse par epra (Babelio)

    Du vrai Bukowski... Une fois terminé, ses mots restent gravés dans l'esprit et ailleurs....

    Lire la critique complète >
    Par epra - publiée le 15/08/2013

  • Critique de Journal d'un vieux dégueulasse par Aaliz (Babelio)

    Les gens ont parfois besoin qu'on leur mette une grande claque dans la trogne et faut reconnaître que le grand Buko excelle en la matière. D'entrée de jeu, rien qu'avec le titre, il nous met dans l'...

    Lire la critique complète >
    Par Aaliz - publiée le 09/07/2013

  • Critique de Journal d'un vieux dégueulasse par taktic66 (Babelio)

    Premier contact avec Bukowski.... WOW !! J'ai été charmé et j'y reviendrai. J'avais déjà entendu parler, mais entendre ce que les gens disent ce n'est pas comme le lire.... ou le vivre.... J'ai adoré ...

    Lire la critique complète >
    Par taktic66 - publiée le 09/07/2013

  • Critique de Journal d'un vieux dégueulasse par Malabar_ (Babelio)

    Bukowski c'est la vie sans fards, triviale, brute, dans tout ce qu'elle a de plus absurde. C'est cette vérité, cette sincérité grinçante, oscillant sans cesse entre le drame et l'humour qui rend Hank ...

    Lire la critique complète >
    Par Malabar_ - publiée le 07/07/2013

  • Critique de Journal d'un vieux dégueulasse par GuillaumeTM (Babelio)

    Ce livre enchaîne histoires de cul, de courses de chevaux et autres digressions sur des sujets analogues le tout sur un ton humoristique. Récemment j'ai pris énormément de plaisir à en relire des pa...

    Lire la critique complète >
    Par GuillaumeTM - publiée le 28/03/2013

  • Critique de Journal d'un vieux dégueulasse par Arale (Babelio)

    J'aime les livres qui sortent des sentiers battus. J'aime me piquer le cul dans les ronces. J'aime errer, gambader, patauger dans la bouillasse. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que Bukowski m'...

    Lire la critique complète >
    Par Arale - publiée le 10/01/2013

  • Critique de Journal d'un vieux dégueulasse par amel950 (Babelio)

    un des livres les plus jouissifs et irrévérencieux que j'ai lu. Bukowski est mon (anti) héros absolu!!

    Lire la critique complète >
    Par amel950 - publiée le 17/09/2012

  • Critique de Journal d'un vieux dégueulasse par Grumbl (Babelio)

    Les premiers mots qui viennent en général quand les gens évoquent Bukowski c'est "pornographie" et "alcool". Et il serait profondément idiot de limiter son oeuvre à ça, parce que oui, Grand ...

    Lire la critique complète >
    Par Grumbl - publiée le 31/03/2012

  • Critique de Journal d'un vieux dégueulasse par vincentf (Babelio)

    Vieux pornocrate alcoolique, Bukowski pourrait être le charme de l'interdit, sauf qu'aujourd'hui, l'interdit, ça fait recette. Il suffit qu'on parle de cul un peu crûment pour qu'on recoive le Goncour...

    Lire la critique complète >
    Par vincentf - publiée le 13/12/2010

  • Critique de Journal d'un vieux dégueulasse par AxelRoques (Babelio)

    Un grand classique de Hank. A lire pour ceux qui ont les tripes bien accrochées. Axel Roques

    Lire la critique complète >
    Par AxelRoques - publiée le 11/12/2010

  • Critique de Journal d'un vieux dégueulasse par (Babelio)

    Franchement, quel est l'intérêt de lire Bukowski? Ce type n'a de cesse de nous raconter, avec son style débridé et bordélique, ses pseudo-aventures qui se limitent, la plupart du temps à je pose une p...

    Lire la critique complète >
    Par Babelio - publiée le 28/08/2010

  • Critique de Journal d'un vieux dégueulasse par marcanciel (Babelio)

    Deuxième bouquin de Bukowski que je m'enfile (le terme est bien choisi). Je risque d'en relire d'autres, mais pas tout de suite.

    Lire la critique complète >
    Par marcanciel - publiée le 17/05/2010

  • Critique de Journal d'un vieux dégueulasse par Celeste (Babelio)

    Ne pas s'attendre a quelque chose d'extraordinaire, mais assez bien écrit. Ce sont des nouvelles parlant de sexe, alcool, drogues et j'en passe. Assez cru. Mais après tout, c'est Bukowski, on ne peu...

    Lire la critique complète >
    Par Celeste - publiée le 21/07/2008

  • Critique de Journal d'un vieux dégueulasse par tessgeffroy (Babelio)

    il faut s'attendre a trouver un monde parfaitement déjanté ! alcool, drogue, sexe.... il se lit très facilement mais attention aux puritains...

    Lire la critique complète >
    Par tessgeffroy - publiée le 28/06/2008
< Voir moins de critiques
Voir plus de critiques >

Ils parlent de Journal d'un vieux dégueulasse

< Voir moins d'actualités
Voir plus d'actualités >

Du même auteur

Commentaires

Connexion




S'inscrire

Inscription à Livres Actu




Se connecter