livres actu Livres Actu

Accueil > Bruno Castan > Belle Des Eaux

Acheter ce livre - 8.0 €



Bruno Castan

0 abonné

Belle Des Eaux (2002)

De Bruno Castan chez Ed. Théâtrales
(1 vote, note moyenne : 4.0)

Paru le 20-11-2002 - Format : Broché - 92 pages - 17 x 12 x 0 cm - 89 g - ISBN 10 : 2842601149 - ISBN 13 : 9782842601140

Collection : Théâtrales Jeunesse

Tags : récit initiatique, fables, fantastique, comédie, théâtre, littérature jeunesse, jeunesse, théatre jeunesse, fiction, contes, merveilleux, cycle, dramatique, prince, Théâtre pour enfants, cycle 3, fées, psychologique, amour, histoire d'amour.

Citations de Belle Des Eaux (4)

- Je vous rends triste, la Belle, moi qui vous veux si heureuse! C'est parce que je suis une Bête!- C'est parce que je suis prisonnière ... comme vous, la Bête?

Une jolie réécriture théâtrale du conte de la Belle et la Bête, transposée dans un univers aquatique. Belle et sa famille vivent de la pêche et vivent dans une contrée faites de lagunes inquiétantes, peuplées d'anguilles. La Bête elle-même, même si jamais décrite, serait à imaginer, selon l'analyse en fin d'oeuvre, en être mi-serpent, mi-poisson, mi-humaine. On ne peut pourtant s'empêcher de penser au magnifique film de Jean Cocteau en imaginant certains passages.

2. FORTUNE DE MERVers 1668, sur le port, l'hôtel d'un armateur. Dans la grande salle, une jeune fille, Belle, joue du virginal. C 'est la fin du jour, le soleil va se coucher sur la mer, les mouettes tournent au-dessus de l'eau en criaillant.Entre une femme entre deux âges, Mariette, une tasse à la main.MARIETTE.– Un cacao ? Un cacao pour ma caille ? Unpetit cacao pour se faire patienter les intérieurs ?BELLE.– Merci, Mariette.Elle signifie non de la tête et continue de jouer.MARIETTE.– Non ?… Pas perdre un bon petit cacao !Elle boit le cacao,reste un instant indécise, la tasse vide à la main.Je vais mettre la table, ça va le faire venir!Elle va et vient, entre et sort, prépare le couvert.Belle joue.Souper la nuit tombée, dans une maison honnête !… (elle regarde parla fenêtre) Dix minutes à peine et j'allume les chandelles, quelle pitié !BELLE.– Nous ne sommes que lui et moi ce soir, il peut bien prendre son temps.

1. LA STATUE…Une mer d'huile, lisse, brillante…Au loin,une forme presque hum aine en émerge,rocher,statue usée parles vagues ? Elle ressembleà une femme marchant ou courant sur l'eau, brasen avant…Un petit canot s'éloigne vers le large, à force derames. À son bord, de dos, une jeune fille auchapeau de paille, assise sur le banc de poupe ;unpêcheur tient les avirons, il va poser ses casiers, oules relever…LA JEUNE FILLE.– Là !… On dirait une femme !LE PÊCHEUR.– (sans cesser de ramer) C'est la rocheBernardine.LA JEUNE FILLE.– Quel drôle de nom !LE PÊCHEUR.– On l'a toujours appelée comme ça…LA JEUNE FILLE.– On dirait une statue… Pourquoi ici,en pleine mer ?LE PÊCHEUR.– Allez savoir !… Autrefois, c'était encorela terre, ici… Bien plus loin, là-bas, vers le large, il y avait un port *… Les navires venus des Indes y déchargeaient… perles, soieries, épices… bois précieux, essences de plantes inconnues… émeraudes, corail, ivoire… fèves de cacao…* Une musique monte insensiblement sur le récit du pêcheur rythmé par le mouvement des avirons. Elle est jouée sur un virginal par une jeune fille que l'on découvrira en 2.Noir.


Critiques de Belle Des Eaux : avis de lecteurs (1)


  • Critique de Belle Des Eaux par Bernardbre (Babelio)

    Pionnier de l'écriture dramatique, écrivant «aux» enfants plutôt que «pour», Bruno Castan fait partie de ces auteurs qui, depuis vingt-cinq ans, sauvent le théâtre jeune public de la stupidité où il s...

    Lire la critique complète >
    Par Bernardbre - publiée le 28/09/2012

Du même auteur

Commentaires

Connexion




S'inscrire

Inscription à Livres Actu




Se connecter