livres actu Livres Actu

Accueil > Anne Perry > Belgrave Square

Acheter ce livre - 8.1 €


19045ème dans les ventes


Anne Perry

0 abonné

Anne Perry, née Juliet Marion Hulme le 28 octobre 1938 à Blackheath, à Londres, est une écrivaine britannique, auteur de plusieurs romans policiers qui se déroulent à l'époque victorienne. En 1954, elle a été condamnée pour l'assassinat de la mère de... Plus >

Belgrave Square (2002)

De Anne Perry chez 10 18
(9 votes, note moyenne : 4.2)

Lorsque William Weems, un obscur usurier, est assassiné du côté de Clerkenwell, une discrète jubilation se répand parmi ses clients qu'il n'hésitait pas, à sa façon, à étrangler sans pitié. Aussi, quand l'inspecteur Pitt trouve dans son bureau une liste avec les noms de la plupart des gentlemen londoniens, il prend conscience de l'ampleur de sa tâche. William Weems était un vulgaire maître chanteur. Mais Thomas a un atout en la personne de Charlotte, son épouse, issue de la meilleure société londonienne. Et que ce soit au cours de bals chatoyants ou de five o'clock tea, elle observe ce monde de passion, de pouvoir et de cupidité que la police n'est pas autorisée à voir.

Traduit de l'anglais par Anne-Marie Carrière

Paru le 01-07-2002 - Format : Poche - 414 pages - 17 x 10 x 0 cm - 272 g - ISBN 10 : 2264032626 - ISBN 13 : 9782264032621

Collection : Grands Détectives

Tags : roman, roman historique, histoire, policier historique, romans policiers et polars, cycle, thomas pitt, charlotte pitt, grands détectives, enquêtes, victorien, meurtre, policier britannique, littérature anglaise, londres, angleterre, anglais, 20ème siècle, époque victorienne, 19ème siècle.

Citations de Belgrave Square (4)

- Je ne dirai à personne que mon mari est inspecteur de police, poursuivit-elle. Je sais que c'est mal vu dans ce milieu, à moins d'être très haut placé dans la hiérarchie ou de faire soi-même partie de la bonne société, ce qui n'est pas le cas de Thomas. Personne ne saura qu'il est fils de garde-chasse. Je mentirai comme un arracheur de dents, rassure-toi.

Debout sur les marches qui descendaient vers la Tamise, Pitt regardait la lente remontée des péniches en écoutant le clapotis des vaguelettes sur la berge.C'était l'heure du déjeuner. Il avait acheté à l'étal d'un marchand, près de Westminster Bridge, un carton d'anguilles en gelée et une tranche de pain. Le soleil d'été chauffait son visage, l'air était piquant et salé. De tous côtés lui parvenaient les bruits des fiacres et des attelages filant sur l'Embakment pour emmener les gentlemen vers les bureaux et les clubs de la cité ou promener les belles dames parties pour l'après-midi rendre visite à leurs relations, échanger des cartes de visite, papoter et organiser bals et soirées de la saison qui battait son plein.

Pitt hocha la tête :- Personnellement, je me moque de savoir qui est l'assassin. Mais il est de mon devoir de l'arrêter. On ne peut autoriser les gens à se faire justice eux-mêmes, sinon où irait la société ?

Il le suivit également chez son tailleur, qui le reçut sans la raideur hostile que les commerçants emploient face à des clients qui leur doivent de l'argent. L'homme était au contraire tout sourire en accueillant le magistrat sur le pas de sa porte.Ce ne fut qu'au cinquième jour de filature, alors que Pitt commençait à perdre espoir, qu'il vit Carswell sortir d'une boutique, portant un grand carton à chapeau et une ombrelle de dentelle enveloppée dans un tissu rose. Ces achats n'avaient rien d'exceptionnel pour un homme ayant une épouse et quatre filles, dont trois à marier. Non, ce qui étonna Pitt, c'est de voir Carswelll quitter le magasin tête baissée, en jetant autour de lui des regards furtifs. Croyant croiser une connaissance, il rabattit le bord de son chapeau et traversa la rue si vite qu'il manqua de se jeter dans les jambes d'un cheval attelé à un coupé ; l'animal effrayé fit un écart, le conducteur jura et tira sur les rênes de toutes ses forces pour arrêter son véhicule et reste là pantelant, réalisant qu'il avait failli renverser un piéton.Pitt avait perdu Carswell de vue. Où diable était-il passé ? La sueur au front, il se faufila entre fiacres, calèches, Victorias, piétinant d'impatience sur le bord du trottoir au passage d'un haquet de brasseur tiré par de magnifiques chevaux bais aux flancs luisants, crinières tressées et enrubannées, suivi par un cab et un buggy. Il traversa la chaussée en courant, obligeant un landau découvert promenant deux belles dames à dévier de sa route, évitant de justesse un brougham lancé au grand trot. Il rejoignit enfin le trottoir opposé et se mêla aux promeneurs. Il heurta un groupe de trois hommes qui bavardaient, leur cria des excuses sans cesser de courir et aperçut enfin Carswell au moment où celui-ci s'apprêtait à monter dans un fiacre. Pitt héla le cab qui le suivait.– Suivez ce véhicule ! ordonna-t-il au cocher.Celui-ci se retourna sur son siège et le dévisagea d'un air méfiant.– Police ! s'ecria Pitt. Je suis en civil. Suivez ce cab.


Critiques de Belgrave Square : avis de lecteurs (10)


  • Critique de Belgrave Square par Phoenicia (Babelio)

    [Attention trop d'informations dans les passages masqués!] Encore une pépite que ce polar historique signée Anne Perry. Riche en émotions, en informations, en enquêtes. Tout y est, jusqu'à la fin q...

    Lire la critique complète >
    Par Phoenicia - publiée le 18/04/2020

  • Critique de Belgrave Square par YahnV (Babelio)

    Ah Charlotte Pitt, une enquêtrice selon mon coeur !

    Lire la critique complète >
    Par YahnV - publiée le 19/05/2019

  • Critique de Belgrave Square par petitepom (Babelio)

    On retrouve Thomas et Charlotte Pitt sur une nouvelle enquête, ceci commence dans les quartiers pauvres de Londres mais des hommes de la grande bourgeoisie se retrouvent impliquée, du coup, on fait ap...

    Lire la critique complète >
    Par petitepom - publiée le 06/03/2019

  • Critique de Belgrave Square par candou42 (Babelio)

    Dans cette aventure, l'inspecteur Pitt doit résoudre le meurtre d'un usurier sans scrupule et découvrira que l'affaire est beaucoup plus compliquée qu'il n'y paraît... J'ai beaucoup apprécié ce tome ...

    Lire la critique complète >
    Par candou42 - publiée le 27/01/2018

  • Critique de Belgrave Square par (Babelio)

    Eté 1889. Au lendemain de l 'assassinat de William Weems, un vulgaire usurier de Clerkenwell, la police locale est dessaisie de l'affaire qui se trouve confiée à l'inspecteur Pitt, à la surprise de ce...

    Lire la critique complète >
    Par Babelio - publiée le 05/02/2014

  • Critique de Belgrave Square par FannyNetherfieldPark (Babelio)

    J'ai adoré cette intrigue et de loin par rapport aux deux précédentes (L'incendiaire de Highgate et L'égorgeur de Westminster Bridge). Pour commencer, l'histoire débute d'une façon bien différente du ...

    Lire la critique complète >
    Par FannyNetherfieldPark - publiée le 03/02/2014

  • Critique de Belgrave Square par Bermondsey (Babelio)

    Un autre roman d'Anne Perry qui décidément me plait beaucoup ! Charlotte joue un rôle clé en s'immissant dans les dîners mondains que donne sa soeur pour permettre à son nouveau mari d'accéder à la dép...

    Lire la critique complète >
    Par Bermondsey - publiée le 06/04/2013

  • Critique de Belgrave Square par aaahhh (Babelio)

    Une très belle enquête de Thomas Pitt et compagnie... Des bas fonds de Londres aux plus hauts cercles de la bourgeoisie, l'inspecteur va en faire des aller-retours pour enfin comprendre de quel bord e...

    Lire la critique complète >
    Par aaahhh - publiée le 16/08/2012

  • Critique de Belgrave Square par vdujardin (Babelio)

    Une plongée dans Londres de la fin du 19e siècle, d'un côté les clubs, l'honneur des grands mondains, de l'autre, la domesticité, les bas quartiers, mais aussi, en fond, le travail des enfants notamme...

    Lire la critique complète >
    Par vdujardin - publiée le 26/04/2012

  • Critique de Belgrave Square par Hindy (Babelio)

    Toujours une plongée dans les bas fonds de Londres et la haute société victorienne. Qui eu cru que ces deux mondes pouvaient parfois se croiser ? Pitt bien sur !

    Lire la critique complète >
    Par Hindy - publiée le 04/01/2011
< Voir moins de critiques
Voir plus de critiques >

Du même auteur

Commentaires

Connexion




S'inscrire

Inscription à Livres Actu




Se connecter