livres actu Livres Actu

Accueil > Angela Huth > L'invitation à la vie conjugale

Acheter ce livre - 9.7 €



Angela Huth

0 abonné

Née en 1938, Angela Huth est l’auteur de quelques recueils de nouvelles et de nombreux romans. L’un d’eux, Les filles de Hallows Farm, a été adapté à l’écran en 1998 sous le titre Trois anglaises en campagne. Il met en scène trois « Land girls », c... Plus >

L'invitation à la vie conjugale (2000)

De Angela Huth chez Gallimard

Frances Farthingoe s'ennuie. Elle se sent délaissée par ce mari qui passe ses journées devant son ordinateur et ses nuits à observer les animaux au fond des bois.Elle décide d'organiser une fête somptueuse dans son manoir d'Oxford et y convie ses amis les plus chers : Rachel et Thomas Arkwright, qui n'ont plus rien à se dire depuis longtemps, Mary et Bill Luchtins, tendrement unis dans leur passion pour la nature, Martin et Ursula Knox, le couple au bonheur insolent, Ralph, l'ami si timide, ancien amant de Frances et amant platonique d'Ursula, Rosie, la mère de Ralph, artiste peintre, dont Thomas vient de tomber follement amoureux...C'est la fête de l'année qui, en quelques heures, bouleverse la vie des couples. Les masques tombent, les sentiments se bousculent, s'enflamment.Que la fête commence !

Paru le 23-03-2000 - Format : Broché - 448 pages - 1 x 1 x 2 cm - 227 g - ISBN 10 : 2070408612 - ISBN 13 : 9782070408610

Collection : Folio

Tags : littérature, roman, tolérance, comédie de moeurs, écrivain femme, ennui, anglo-saxon, amour, vie de couple, mariage, couple, royaume-uni, littérature française, littérature américaine 20ème, littérature anglaise, littérature britannique, anglais, angleterre, 20ème siècle, contemporain.

Citations de L'invitation à la vie conjugale (10)

Rachel regardait les autres maris et leurs épouses qui dansaient ensemble, sans passion, chacun seul avec ses soucis. C'était peut-être une habitude banale de la vie conjugale que de garder ses observations pour le trajet du retour à la maison.

Rachel regardait les autres maris et leurs épouses qui dansaient ensemble, sans passion, chacun seul avec ses soucis. Tout comme eux, ils ne disaient rien. C'était peut-être une habitude banale de la vie conjugale que de garder ses observations pour le trajet du retour à la maison.

Elle devait se libérer l'esprit, complètement, des inépuisables listes de courses pour le dîner ou de vêtements à porter à la blanchisserie, et se donner, un moment, l'illusion d'être aussi libre que n'importe quel homme de se concentrer uniquement sur son travail. (p126)

- Balzac a posé une très bonne question : Un homme peut-il éternellement désirer sa femme ?- Et qu'a t-il répondu ?- Oui. Définitivement oui." Bill embrassa Mary sur le nez. "Je ne l'oublierai jamais. Cela m'a formidablement encouragé quand j'ai pensé à t'épouser. Il était très éloquent , le vieux Balzac, là-dessus. Il a dit qu'il était aussi absurde de dénier qu'un homme puisse aimer toujours la même femme que de croire qu'un musicien célèbre a besoin de plusieurs violonts pour jouer un morceau de musique. Je n'ai pas eu besoin d'un autre violon, pourrais-tu dire".

C'est drôle, pensa Thomas, à quel point les jeunes, à notre époque, tiennent à s'affubler de vêtements trop grands. Est-ce un refuge, un camouflage nécessaire contre les regards hostiles? Ou simplement l'innocent uniforme de la jeunesse?

Peut-être était-ce une autre sage habitude de la vie en solitaire : quand les gens viennent, apprendre quelque chose sur leurs passions est plus intéressant qu'apprendre quelque chose sur leur vie.

-La moitié des divorces sont dus au fait qu'on ne dit pas aux gens comment ils doivent se comporter quand la passion a disparu. Peut-être devrions-nous faire quelques allusions en ce sens à Ursula et Martin.– Ils sont parfaitement heureux.– Qui sait ? Qui sait quoi que ce soit du mariage des autres ?

Un amour non partagé a sur les gens un terrible pouvoir. Parfois, ils ne veulent même pas s'en libérer.

Presque impossible à vaincre, le démon de l'habitude. Il dévore tout.

Elle s'était installée au milieu du chaos de la cuisine du nord d'Oxford (réfrigérateur ronronnant, gravures de Hockney, casseroles sales empilées dans l'évier qui attendaient qu'on s'occupe d'elles), et s'était absorbée dans des catalogues d'horticulture. Elle avait dégagé un espace pour son carnet de croquis et ses crayons, qui étaient cernés par une haie d'objets, semblaient à jamais réunis sur la table -deux pots de géraniums parfumés, un vase de lilas, une bouteille de jus de pomme fait à la maison, trois romans, un pot de marmelade d'orange sans sucre, un dauphin miniature, une écharpe aux couleurs de l'école et la lyre en strass, scintillante dans sa boîte ouverte. Ursula, en contemplant cette barrière exotique entre elle et le reste du monde, sourit : cela en disait long sur les occupants de la maison, pensait-elle, de même que toutes nos possessions tracent notre portrait. Ou devait-elle dire : nous trahissent?

< Voir moins de citations
Voir plus de citations >

Critiques de L'invitation à la vie conjugale : avis de lecteurs (23)


  • Critique de L'invitation à la vie conjugale par thisou08 (Babelio)

    " Comédie ( ? ) subtile, drôle, cruelle sur la vie conjugale, ses malentendus, ses grandeurs, ses ridicules. "

    Lire la critique complète >
    Par thisou08 - publiée le 21/03/2017

  • Critique de L'invitation à la vie conjugale par SophieWag (Babelio)

    Roman sur la bourgeoisie anglaise, des personnages qui semble-t-il n'ont rien en commun et pourtant...

    Lire la critique complète >
    Par SophieWag - publiée le 26/02/2018

  • Critique de L'invitation à la vie conjugale par SLammer (Babelio)

    [masquer] Lu en 2000 [Portraits de 5 couples + 1 homme tous invités à une fête. J'ai bien aimé les portraits mais c'est dommage, il n'y a pas un seul couple heureux d'être ensemble, à part peut-êtr...

    Lire la critique complète >
    Par SLammer - publiée le 17/04/2020

  • Critique de L'invitation à la vie conjugale par mumuboc (Babelio)

    "Même après seize ans de mariage avec une femme qu'on aime profondément, avec laquelle on partage enfants, maison, proximité quotidienne, on ignore quatre-vingt-dix pour cent de ce qui lui traverse l'...

    Lire la critique complète >
    Par mumuboc - publiée le 16/04/2020

  • Critique de L'invitation à la vie conjugale par ckdkrk169 (Babelio)

    Pourquoi j'ai choisi ce livre ? Pour l'auteure et l'objet livre : Angela Huth est une auteure anglaise que j'affectionne et je n'ai pas pu résister à cette nouvelle édition dans la collection Petit Q...

    Lire la critique complète >
    Par ckdkrk169 - publiée le 06/04/2020

  • Critique de L'invitation à la vie conjugale par bouquinsandcie (Babelio)

    On entre dans la vie et les mariages de 4 couples différents et de quelques-uns de leurs amis célibataires qui gravitent autour. Âgés entre 40 et 60 ans tout ce beau monde va se retrouver à la fête d...

    Lire la critique complète >
    Par bouquinsandcie - publiée le 03/04/2020

  • Critique de L'invitation à la vie conjugale par aliasdam (Babelio)

    Frances a décidé de préparer une grande soirée et invite une multitude d'amis and de connaissances. Suivons les pas de plusieurs couples à travers leurs quotidiens, leurs pensées, leur désarroi et leurs...

    Lire la critique complète >
    Par aliasdam - publiée le 20/03/2020

  • Critique de L'invitation à la vie conjugale par liseusenserie (Babelio)

    Mon premier livre d'Angela Huth que j'ai ensuite lue plus tard pour mieux apprécier sa plume

    Lire la critique complète >
    Par liseusenserie - publiée le 07/12/2019

  • Critique de L'invitation à la vie conjugale par Jacotte_Fenwick (Babelio)

    Beau roman "choral", belle construction qui s'achemine (trop ?) lentement vers le ballet final, avec ses surprises. Méditation à la fois désabusée et légère sur le couple, belle découverte que cet au....

    Lire la critique complète >
    Par Jacotte_Fenwick - publiée le 18/03/2019

  • Critique de L'invitation à la vie conjugale par Histoiresdenlire (Babelio)

    Ce roman est très anglais. Au moment d'écrire ce billet, essayant de rassembler mes idées sur ce livre que j'ai lu avec plaisir mais sans que ce soit un coup de coeur ni même une lecture marquante, c'...

    Lire la critique complète >
    Par Histoiresdenlire - publiée le 25/02/2019

  • Critique de L'invitation à la vie conjugale par diablotin0 (Babelio)

    Angela Huth nous fait découvrir des tranches de vie de plusieurs couples . On découvre alors à travers ces couples les liens conjugaux que je qualifierais de ternes, voir tristes. Ce n'est pas ici, qu...

    Lire la critique complète >
    Par diablotin0 - publiée le 05/03/2017

  • Critique de L'invitation à la vie conjugale par Maya33 (Babelio)

    Roman d'ambiance anglais. Doux-amer-bien traduit

    Lire la critique complète >
    Par Maya33 - publiée le 12/12/2016

  • Critique de L'invitation à la vie conjugale par MissG (Babelio)

    J'ai entendu quelques bons échos concernant Angela Huth, je me suis donc décidée à découvrir cette auteur et à juger par moi-même, mon choix s'est porté par le plus grand des hasards sur "L'invitation...

    Lire la critique complète >
    Par MissG - publiée le 21/06/2015

  • Critique de L'invitation à la vie conjugale par LePamplemousse (Babelio)

    Qu'est ce qui fait qu'un couple fonctionne ? L'amour qui subsiste même au bout de vingt ou trente ans de vie commune ? Une forme d'adaptation aux habitudes de chacun ? Une tolérance absolue aux défa...

    Lire la critique complète >
    Par LePamplemousse - publiée le 25/08/2014

  • Critique de L'invitation à la vie conjugale par Corinne31 (Babelio)

    On rentre dans l'intimité de plusieurs couples, de futurs couples ou de couples qui auraient pu se faire. Chaque couple présenté a une vie différente, un rapport à l'autre qui lui est propre, des en...

    Lire la critique complète >
    Par Corinne31 - publiée le 26/06/2014

  • Critique de L'invitation à la vie conjugale par ancoline (Babelio)

    Frances est la femme d'un informaticien réussissant très bien sa vie professionnelle et qui passe ses nuits à admirer les blaireaux, son rêve d'enfant. Elle essaie d'encourager le bonheur dans sa vie ...

    Lire la critique complète >
    Par ancoline - publiée le 31/07/2013

  • Critique de L'invitation à la vie conjugale par Bermondsey (Babelio)

    Je me faisais une joie de découvrir cet auteur britannique et de lire un roman bien anglais à l'atmosphère si particulière. Je ne sais pas si le mot déçu est celui qui convient, mais c'est vrai que je...

    Lire la critique complète >
    Par Bermondsey - publiée le 30/03/2013

  • Critique de L'invitation à la vie conjugale par joellesence (Babelio)

    Ce livre est le livre très réussi d'Angela Huth, auteur également de "tendres silences". Frances, épouse gâtée de Toby, professeur à Oxford , décide d'organiser un bal extraordinaire. La romancière en...

    Lire la critique complète >
    Par joellesence - publiée le 09/08/2012

  • Critique de L'invitation à la vie conjugale par Nono19 (Babelio)

    Autant le dire tout de suite, je me suis un peu ennuyée. Nous suivons plusieurs couples dans leurs interrogations, leurs doutes, leurs infidélités, leurs bonheurs (très peu souvent). Je ne me suis p...

    Lire la critique complète >
    Par Nono19 - publiée le 10/06/2012

  • Critique de L'invitation à la vie conjugale par syannelle (Babelio)

    "Elle avait, depuis longtemps, appris à ne pas troubler les soirées de son mari par le récit de la banalité de ses propres journées.(...) Des millions de femmes, à la vie plus sinistre que la mienne, ...

    Lire la critique complète >
    Par syannelle - publiée le 01/05/2012

  • Critique de L'invitation à la vie conjugale par kathy (Babelio)

    Francès, riche épouse quelque peu délaissée par son mari, -occupé, le jour, par l'élaboration de ses programmes informatique, et la nuit, par l'observation des blaireaux dans les bois-, décide d'organ...

    Lire la critique complète >
    Par kathy - publiée le 11/07/2011

  • Critique de L'invitation à la vie conjugale par missmolko1 (Babelio)

    Un livre très drôle ou l'on découvre des couples assez farfelus. Un bon moment de lecture!!

    Lire la critique complète >
    Par missmolko1 - publiée le 27/06/2011

  • Critique de L'invitation à la vie conjugale par MALIKA (Babelio)

    PAS GRAND CHOSE QUI SE DIT NI GRAND CHOSE QUI SE PASSE...

    Lire la critique complète >
    Par MALIKA - publiée le 10/07/2010
< Voir moins de critiques
Voir plus de critiques >

Du même auteur

Commentaires

Connexion




S'inscrire

Inscription à Livres Actu




Se connecter