livres actu Livres Actu

Accueil > Andrée A. Michaud > Bondrée

Acheter ce livre - 7.9 €



Andrée A. Michaud

0 abonné

Bondrée (2017)

De Andrée A. Michaud chez Rivages
(126 votes, note moyenne : 4.0)

À l'été 1967, une jeune fille disparaît dans les épaisses forêts entourant Boundary Pond, un lac des confins du Québec rebaptisé Bondrée par un trappeur mort depuis longtemps. Elle est retrouvée morte, la jambe prise dans un piège à ours rouillé. On veut croire à un accident, lorsqu'une deuxième adolescente disparaît à son tour...

Déjà couronné de trois prix au Québec, «Bondrée» a reçu le Prix des lecteurs Quais du polar 2017 et était sélectionné pour le Grand Prix des Lectrices de ELLE..
Prix SNCF du polar - 2019

Paru le 11-10-2017 - Format : Broché - 379 pages - 17 x 11 x 2 cm - 228 g - ISBN 10 : 2743640618 - ISBN 13 : 9782743640613

Collection : Rivages/Noir

Tags : roman, suspense, roman noir, thriller psychologique, romans policiers et polars, thriller, enquêtes, vacances, lac, disparition, forêts, psychologie, adolescence, meurtre, québec, littérature francophone, littérature québécoise, canada, littérature canadienne, années 60.

Citations de Bondrée (10)

Le mal ne pouvait survenir d'un être isolé. Il venait toujours du nombre et du surnombre, de l'accumulation des haines avec le nombre, de la proximité de trop de destins orchestrant férocement leur accomplissement. (p.161)

La mort de Zaza Mulligan, comme toute autre mort, ne parviendrait pas à étouffer éternellement le rire des survivants. La vie se réorganiserait autour de cette absence et tous, sauf les proches et les flics de son espèce [Michaud], incapables de repousser les fantômes, oublieraient que dans l'espace occupé par l'absence, se tenait autrefois une jeune fille. Il devait en être ainsi, le jeu n'autorisait pas la participation des disparus.

Mon père avait posé une main sur mon épaule. Ça va, punaise ? Il me donnait ce surnom dans les moments graves, punaise. J'aurais pu m'en offusquer, mais je savais que la punaise qu'il voyait en moi n'avait rien à voir avec la bestiole. Il s'agissait d'une punaise pas vraiment punaise, qui ne sentait pas le diable et savait grimper aux arbres. Punaise n'était qu'un synonyme de la puce, pas tellement plus flatteur, si on y pense bien, qu'un mot gonflé d'affection, et rien ne me faisait plus plaisir que de l'entendre m'appeler ainsi. Tant qu'il m'appellerait punaise, je saurais qu'il m'aimait.

Je n'ai rien oublié des forêt de Bondrée, d'un vert à ce point pénétrant qu'il me semble aujourd'hui issu de la seule luminosité du rêve. Et pourtant, rien n'est plus réel que ces forêts où coule encore le sang des renards roux, rien n'est plus vrai que ces eaux douces dans lesquelles je me suis baignée longtemps après la mort de Pierre Landry, dont le passage au cœur des bois continuait de hanter les lieux.

Il ... se demandait comment on vieillit, si on s'enlaidit lorsqu'on a personne à qui confier sa peur de mourir ou d'arrêter de bander, personne devant qui on peut cracher la bile qui vous bloque les mâchoires si elle reste dedans (p. 132)

N'importe qui sait que la mort tache, qu'elle laisse des marques partout où elle passe, de grosses traces sales qui nous font trébucher.... (p. 234)

ils n'avaient que vingt ans quand mon frère Bob est né, vingt-trois quand je suis arrivée à mon tour, vingt-huit lorsque Millie s'est pointée et, s'ils n'étaient pas pour autant devenus vieux, leur vision du bonheur s'était rétrécie, elle avait pris la forme d'une véranda et d'un jardin fou où poussaient pêle-mêle le persil et les glaïeuls.

J'avais regardé [ma mère] monter vers le chalet, même pas fâchée que j'ai bousillé sa séance de bronzage, et j'avais ressenti un pincement au cœur, un pincement d'amour, en voyant sa jupette voleter sur ses hanches. Je vieillissais, il n'y avait pas d'autre explication, et prenais lentement conscience que ça pouvait être aussi douloureux que chiant.

« La mère et la fille n'avaient que leur colère à opposer à la mort et elles se réfugiaient dans une haine sans véritable objet pour éviter de tomber dans le gouffre où vous entraînent les larmes. »

Je n'avais jamais vu ma mère soûle mais, au train où elle calait son verre, on aurait bientôt droit à une première, comme quoi les mères sont humaines.

< Voir moins de citations
Voir plus de citations >

Critiques de Bondrée : avis de lecteurs (133)


  • Critique de Bondrée par Lili017 (Babelio)

    Je me suis accrochée, j'ai eu du mal à aller jusqu'au bout de ce roman noir, même si j'ai aimé l'écriture, trop de noms de personnages... je m'y suis perdue

    Lire la critique complète >
    Par Lili017 - publiée le 14/06/2020

  • Critique de Bondrée par Kirzy (Babelio)

    Il est des romans étiquetés «  polars » qui dansent autour des codes habituels de ce genre en les épurant a minima pour les envelopper d'une atmosphère étrange et inquiétante qui happe le lecteur dès ...

    Lire la critique complète >
    Par Kirzy - publiée le 06/06/2020

  • Critique de Bondrée par sabine59 (Babelio)

    Bondrée...au départ, je pensais qu'il s'agissait d'une expression québécoise, c'est juste une déformation de l'américain " boundary " signifiant frontière. Et c'est vrai que le lieu où se déroule.....

    Lire la critique complète >
    Par sabine59 - publiée le 04/06/2020

  • Critique de Bondrée par rosulien (Babelio)

    Boundary ou Bondrée , la frontière Les moins de ce livre: sa longueur , son aspect un peu touffu et un suspense bien léger pour un prétendu roman policier Les plus: la langue québécoise, simple, t...

    Lire la critique complète >
    Par rosulien - publiée le 26/12/2019

  • Critique de Bondrée par Cokoro (Babelio)

    Un très bon polar, bien écrit avec des personnages qui ont une histoire, un passé. L'auteur sait décrire la vie d'une contrée avec des hommes et des femmes qui se soutiennent jusqu'au jour où, la poli...

    Lire la critique complète >
    Par Cokoro - publiée le 01/06/2020

  • Critique de Bondrée par mathildecotton38 (Babelio)

    Bondrée ou Boundary, est une zone frontière qui sépare l'état du Maine et le sud du Québec. Une zone où la nature règne en maître, présente, presque envahissante et oppressante. Peu à peu colonisée pa...

    Lire la critique complète >
    Par mathildecotton38 - publiée le 29/05/2020

  • Critique de Bondrée par martinegrandin (Babelio)

    Livre écrit par une Québécoise. Le langage est extraordinaire pour nous Français. L'intrigue est sympa, les personnages attachants. Très bon polar.

    Lire la critique complète >
    Par martinegrandin - publiée le 24/05/2020

  • Critique de Bondrée par celinezug (Babelio)

    C'est une nature idyllique au bord d'un lac ou ont poussé de nombreux chalets de villégiature. On est au coeur de l'été de 1967, les familles anglophones et francophones sont installées, les femmes co...

    Lire la critique complète >
    Par celinezug - publiée le 14/05/2020

  • Critique de Bondrée par Livrepoche (Babelio)

    Roman qui semble avoir eu son petit succès dans mon club de lecture, avant mon arrivée, je découvre que Bondrée est dans ma PAL, indirectement puisque c'était un cadeau fait à ma femme par un de ses f...

    Lire la critique complète >
    Par Livrepoche - publiée le 11/05/2020

  • Critique de Bondrée par Honolulu (Babelio)

    C'était le summer of love dans ce petit coin de paradis. L'été s'écoulait paisiblement à Bondrée, lac à la frontière entre le Québec et les USA: barbecues, amitiés d'été, chaleur, plage... Avant qu'un...

    Lire la critique complète >
    Par Honolulu - publiée le 04/05/2020

  • Critique de Bondrée par micetmac (Babelio)

    POLAR SYLVESTRE ou le plus beau des terrains de jeu. Andrée A Michaud occupe une place à part dans l'univers du polar. Celle de l'ensorceleuse, qui lance ses envoûtements pour poser une atmosphère...

    Lire la critique complète >
    Par micetmac - publiée le 29/04/2020

  • Critique de Bondrée par Scarole (Babelio)

    Il était une fois, dans la forêt de Bondrée… Ainsi pourrait débuter « Bondrée », le roman d'Andrée A. Michaud. Bondrée, déformation orale de « Boundary », c'est ce lieu qui semble sorti tout droit d'u...

    Lire la critique complète >
    Par Scarole - publiée le 16/04/2020

  • Critique de Bondrée par Goupilpm (Babelio)

    Dans une clairière près d'un lac frontière entre le Canada et les USA, le corps d'Elizabeth Mulligan est retrouvé une jambe coincé dans un vieux piège à ours. Le policier chargé de l'enquête, après av...

    Lire la critique complète >
    Par Goupilpm - publiée le 31/03/2020

  • Critique de Bondrée par Laetity (Babelio)

    J'ai vraiment eue du mal à rentrer dans le roman. Peut-être à retenter plus tard

    Lire la critique complète >
    Par Laetity - publiée le 07/03/2020

  • Critique de Bondrée par Bouton (Babelio)

    Le mélange des deux langues français-anglais m'a un peu agacée au début mais ça ne m'a pas empêché de continuer. Pourtant, il faut bien dire qu'il ne se passe pas grand-chose jusqu'à la 100ème page, m...

    Lire la critique complète >
    Par Bouton - publiée le 06/03/2020

  • Critique de Bondrée par Aproposdelivres (Babelio)

    Été 1967, à la frontière entre les États-Unis et le Canada, le lac Boundary, ou Bondrée, fait le bonheur des vacanciers. Un lac entouré d'une forêt profonde où les familles profitent du soleil, de la ...

    Lire la critique complète >
    Par Aproposdelivres - publiée le 16/02/2020

  • Critique de Bondrée par tantquilyauradeslivres (Babelio)

    Eté 1967, sur les rives du Lac Boundary, frontière naturelle entre le Canada et les Etats-Unis, des familles américaines et québécoises passent leurs vacances. Année après année, les mêmes familles s...

    Lire la critique complète >
    Par tantquilyauradeslivres - publiée le 15/02/2020

  • Critique de Bondrée par donaldguertin (Babelio)

    Lecture difficile, une écriture parfois lourde, des insertions pas toujours nécessaires au récit, une double narration plus ou moins nécessaire au récit. Toutefois, le sujet est original et interessan...

    Lire la critique complète >
    Par donaldguertin - publiée le 09/02/2020

  • Critique de Bondrée par sarahdu91 (Babelio)

    Vous aimez les grands espaces, les paysages splendides où règnent les forêts et leurs légendes toutes remplies de suspense, un monde où vous pourriez vous retrouver en plein nature où chasse, pêche ou...

    Lire la critique complète >
    Par sarahdu91 - publiée le 21/01/2020

  • Critique de Bondrée par Alexmotamots (Babelio)

    Le mois Québec en Novembre m'a donné envie de découvrir cette auteure, et pourquoi pas avec ce roman policier Prix SNCF du polar en 2019. Je dois dire que j'ai été étonnée par le style particulier ...

    Lire la critique complète >
    Par Alexmotamots - publiée le 06/01/2020

  • Critique de Bondrée par Djolyen (Babelio)

    Un bon polar. Excellent. Qui se lit bien. Avec de belles voix féminines et un regard sur l'adolescence. J'ai beaucoup aimé la langue, qui farcit le texte en français du Québec de quelques américanis...

    Lire la critique complète >
    Par Djolyen - publiée le 04/01/2020

  • Critique de Bondrée par mfrance (Babelio)

    L'été 67, celui de Lucy in the sky with diamonds, aurait dû être, à Bondrée, un été comme les précédents, vacances au soleil sur la plage, farniente au bord du lac, joyeuses baignades, barbecues odora...

    Lire la critique complète >
    Par mfrance - publiée le 01/12/2019

  • Critique de Bondrée par sylire (Babelio)

    Avant de résumer l'histoire, il me faut vous présenter Bondrée, qui est un lieu mais aussi, sans nul doute, le personnage principal du livre. On appelle Bondrée, dans ce roman, la région de Boundary P...

    Lire la critique complète >
    Par sylire - publiée le 30/11/2019

  • Critique de Bondrée par (Babelio)

    en plein milieu du livre. Bondrée entre Maine et Québec - texte émaillé d'expressions anglaises, comme la population mixée de Bondrée. lvieille égende persistante d'un homme reclus dans les bois de B...

    Lire la critique complète >
    Par Babelio - publiée le 28/11/2019

  • Critique de Bondrée par sebito (Babelio)

    J'ai beaucoup aimé ce thriller. C'est très bien écrit. L'histoire est intéressante. Il n'y a pas de débauche d'action, ce qui rend la rend plus subtile que beaucoup d'autres histoires policières. Les ...

    Lire la critique complète >
    Par sebito - publiée le 17/10/2019

  • Critique de Bondrée par VALENTYNE (Babelio)

    Je suis admirative devant le suspense et l'intérêt qu'a su susciter l'auteur Andrée A Michaud dans ce roman noir. Admirative, car sur une histoire au scénario finalement assez mince - une adolescente ...

    Lire la critique complète >
    Par VALENTYNE - publiée le 29/09/2019

  • Critique de Bondrée par isabelleisapure (Babelio)

    Un ensemble de collines boisées nommées Boundary Pond, Bondrée pour les francophones, un coin de paradis pour les vacances d'été, coincé entre les Etats-Unis et le Canada. Voisins, conjoints, pare...

    Lire la critique complète >
    Par isabelleisapure - publiée le 22/09/2019

  • Critique de Bondrée par Sydola (Babelio)

    1967, une jeune fille disparaît dans les bois de Bondary Pond plus connue sous le nom de Bondrée car à la frontière entre le Canada et les USA. Cette adolescente est retrouvée morte victime d'un piège...

    Lire la critique complète >
    Par Sydola - publiée le 13/09/2019

  • Critique de Bondrée par johnspecs (Babelio)

    Hypnotique, imaginez twin peaks, en moins etrange, ce roman a la frontière du canada et des usa, est un ovni, tour a tour, policier et livre d ambiance, t vite on comprends que ce n est pas le resulta...

    Lire la critique complète >
    Par johnspecs - publiée le 25/08/2019

  • Critique de Bondrée par marina53 (Babelio)

    La nuit était trop belle, les étoiles trop lumineuses en cet été flamboyant de 1967 pour que Zaza rentre chez elle aussitôt après quitté son amie de toujours, Sissy. Fredonnant, insouciante, enivrée, ...

    Lire la critique complète >
    Par marina53 - publiée le 19/08/2019

  • Critique de Bondrée par catchopedro (Babelio)

    Bondrée est un territoire où les ombres résistent aux lumières les plus crues, une enclave dont l'abondante végétation conserve le souvenir des forêts intouchées qui couvraient le continent nord-améri...

    Lire la critique complète >
    Par catchopedro - publiée le 12/08/2019

  • Critique de Bondrée par cloceline (Babelio)

    Bondrée, c'est Boundary Pond. Un lac entre le Québec et le Maine. Un lieu sauvage et reculé où quelques villégiatures de plus en plus envahissantes, ont poussé un trappeur- traqueur malheureux en amou...

    Lire la critique complète >
    Par cloceline - publiée le 04/08/2019

  • Critique de Bondrée par Wyoming (Babelio)

    C'est un roman policier, ainsi qu'un thriller psychologique, un roman d'atmosphères ce qui en fait sa richesse principale. L'histoire, classique dans sa trame, se déroule dans un décor de nature my...

    Lire la critique complète >
    Par Wyoming - publiée le 20/07/2019

  • Critique de Bondrée par magalibertrand (Babelio)

    Merci l'été qui, au hasard d'un passage dans une maison de la presse, juste à temps, juste avant la fermeture, juste pour être sûre de ne pas manquer, vous fait embarquer sans réfléchir la version poc...

    Lire la critique complète >
    Par magalibertrand - publiée le 20/07/2019

  • Critique de Bondrée par Fanfan-Do (Babelio)

    À l'été 1967, une jeune fille nommée Zaza Mulligan disparaît dans les bois entourant Boundary Pond, un lac situé à la frontière entre le Québec et le Maine, rebaptisé « Bondrée » par un trappeur qui y...

    Lire la critique complète >
    Par Fanfan-Do - publiée le 20/07/2019

  • Critique de Bondrée par iris29 (Babelio)

    Superbe... Il y a les romans policiers , et puis les romans policiers excellemment écrits.. Andrée A Michaud réussit à raconter une très bonne histoire, avec un climat particulier et un vocabulaire ...

    Lire la critique complète >
    Par iris29 - publiée le 16/07/2019

  • Critique de Bondrée par fflo (Babelio)

    Pas de suspense pour le titre de ce roman québecois: bondrée est un dérivé canadien de border ou boundary qui signifient frontière en anglais. Je ne spoilerai pas plus ce passionnant polar. L'intrig...

    Lire la critique complète >
    Par fflo - publiée le 09/07/2019

  • Critique de Bondrée par AnitaMillot (Babelio)

    Bondrée (boundary en anglais) c'est la frontière entre le Maine aux États Unis et le Québec. Paradis de la pêche, de la chasse, de la balade en forêt, des chalets de vacances pour les canadiens aussi ...

    Lire la critique complète >
    Par AnitaMillot - publiée le 09/07/2019

  • Critique de Bondrée par Salix_alba (Babelio)

    Avec « Bondrée », j'ai eu l'impression de lire un - Polar environnemental -, en effet, l'action se passe à la frontière du Maine et du Canada. Près du lac Boundary Pond - d'où d'ailleurs le titre du l...

    Lire la critique complète >
    Par Salix_alba - publiée le 05/07/2019

  • Critique de Bondrée par TheBookCarnival (Babelio)

    Bondrée de Andrée A. Michaud n'est ni un thriller, ni un polar. Bondrée est un grand roman noir d'atmosphère. J'ai adoré cette lecture. Bondrée se présente comme un lieu calme de villégiature entre l...

    Lire la critique complète >
    Par TheBookCarnival - publiée le 01/07/2019

  • Critique de Bondrée par Lilou08 (Babelio)

    « Bondrée » est un roman policier à part, différent… tout en atmosphère, en psychologie, ponctué d'instants glaçants et de moments touchants. C'est l'été. L'été 67. On se situe dans une zone frontal...

    Lire la critique complète >
    Par Lilou08 - publiée le 21/06/2019

  • Critique de Bondrée par (Babelio)

    Polar des lisières et des frontières linguistiques, Bondrée décrit le dernier été, celui de 1967, d'une fille devenant adulte. Andrée A. Michaud déploie les pensées de ces personnages comme autant de ...

    Lire la critique complète >
    Par Babelio - publiée le 17/06/2019

  • Critique de Bondrée par karmax211 (Babelio)

    Pour reprendre une appréciation du résumé, appréciation qui se confirme de la première à la dernière page de ce bouquin : oui le polar ou le thriller littéraire existe. Je viens d'en lire un et il s'...

    Lire la critique complète >
    Par karmax211 - publiée le 13/06/2019

  • Critique de Bondrée par SabrinaTrublet (Babelio)

    Bondrée c'est un lieu entre le Maine et le Québec. C'est un endroit marqué par le « fantôme »d'un ancien chasseur Peter Landry. C'est un lieu de vacances autour d'un lac. Autour de ce lac les famil...

    Lire la critique complète >
    Par SabrinaTrublet - publiée le 07/06/2019

  • Critique de Bondrée par Rosalia94 (Babelio)

    J'ai trouvé qu'il y avait du "Donna Tartt" et du "Laura Kasischke" dans l'atmosphère et l'environnement de Bondrée. Quoique un peu lent parfois dans l'intrigue, j'ai bien aimé.

    Lire la critique complète >
    Par Rosalia94 - publiée le 03/06/2019

  • Critique de Bondrée par BobPolar (Babelio)

    « Je n'ai rien oublié des forêts de Bondrée, d'un vert à ce point pénétrant qu'il me semble aujourd'hui issu de la seule luminosité du rêve. Et pourtant, rien n'est plus réel que ces forêts où coule e...

    Lire la critique complète >
    Par BobPolar - publiée le 27/05/2019

  • Critique de Bondrée par nadiouchka (Babelio)

    Choisissez une écrivaine canadienne à succès, Andrée A. Michaud (au hasard, enfin, presque…), un de ses livres, un thriller : « Bondrée » qui a reçu plusieurs Prix et je vous donne rendez-vous à Bound...

    Lire la critique complète >
    Par nadiouchka - publiée le 02/05/2019

  • Critique de Bondrée par Arwen78 (Babelio)

    Challenge Lecture commune polar de février 2019. Par ce challenge, je découvre donc cette auteure canadienne. C'est une belle découverte même si j'ai mis beaucoup de temps pour lire ce livre. Été 19...

    Lire la critique complète >
    Par Arwen78 - publiée le 01/04/2019

  • Critique de Bondrée par Ranine (Babelio)

    Un bon livre qui fait le job ou plutôt la job. Des expressions québécoises, des meurtres, un coupable qu'on ne devine pas. Malgré un rythme un peu lent, j'ai bien aimé.

    Lire la critique complète >
    Par Ranine - publiée le 16/03/2019

  • Critique de Bondrée par Trollibi (Babelio)

    Le Québec et sa culture m'ont toujours attirée : j'écouterais mon amie R., expatriée québécoise, me parler de son pays pendant des heures, j'adore l'accent québécois et les expressions si colorées, je...

    Lire la critique complète >
    Par Trollibi - publiée le 11/03/2019

  • Critique de Bondrée par amanline (Babelio)

    Été 1967. Autour d'un lac à la frontière entre le Québec et le Maine, les vacances et l'insouciance sont au rendez-vous. C'est là que se retrouvent, tous les ans, plusieurs couples de nationalité diff...

    Lire la critique complète >
    Par amanline - publiée le 07/03/2019

  • Critique de Bondrée par sandrine57 (Babelio)

    Eté 1967. Boundary Pound fait le bonheur des vacanciers. du soleil, un lac entouré d'une forêt profonde. Nature et farniente, chasse et pêche, confitures et barbecues. Ils s'appellent Duchamp ou McBai...

    Lire la critique complète >
    Par sandrine57 - publiée le 06/03/2019

  • Critique de Bondrée par Olympe7744 (Babelio)

    Peut-être est-ce du au québécois mais ce verbiage à longueur de pages et cette lourdeur dans l'écriture pénalise une intrigue intéressante à défaut d'être captivante. L'écriture d'Andrée A Michaud es...

    Lire la critique complète >
    Par Olympe7744 - publiée le 05/03/2019

  • Critique de Bondrée par adtraviata (Babelio)

    D'accord, les prix attribués à un roman ne sont pas une garantie absolue mais Bondrée vaut bien les nombreux prix qu'il a gagnés, notamment le Prix des lecteurs aux Quais du polar en 2017. C'est là qu...

    Lire la critique complète >
    Par adtraviata - publiée le 26/02/2019

  • Critique de Bondrée par ChaChou14 (Babelio)

    Bondrée est un roman qui a déjà reçu trois prix littéraires : le Prix du Gouverneur général du Canada, le Prix Arthur Ellis et le Prix Saint-Pacôme du roman policier. Cette année, ce roman fait parti...

    Lire la critique complète >
    Par ChaChou14 - publiée le 25/02/2019

  • Critique de Bondrée par pompimpon (Babelio)

    Eté 1967, Summer of love, au bord du lac de Boundary Pound, cerné de forêts profondes, à la frontière entre le Canada et les Etats-Unis. Bondrée, pour les intimes. Endroit propice aux légendes tre...

    Lire la critique complète >
    Par pompimpon - publiée le 22/02/2019

  • Critique de Bondrée par Wolfgang (Babelio)

    J'avais lu "Rivière Tremblante" du même auteur qui ne m'avait pas plu du tout. En en lisant les critiques, celles ci m'avaient incité à lire Bondrée, visiblement beaucoup mieux. Et bien, je n'ai rien....

    Lire la critique complète >
    Par Wolfgang - publiée le 18/02/2019

  • Critique de Bondrée par Crazynath (Babelio)

    Bondrée est le premier livre de Andrée Michaud que je lis et surement pas le dernier. Je reconnais que sans le Challenge Lecture Commune Polar animé par Sallyrose ( encore merci à elle ), je serais s...

    Lire la critique complète >
    Par Crazynath - publiée le 18/02/2019

  • Critique de Bondrée par Cricri08 (Babelio)

    Un polar québécois ! Plongez dans l'épaisse forêt québécoise, près du lac nommé Boundary Pond, ou plus simplement Bondrée. En cet été 1967, plusieurs familles anglophones, francophones, québécoises ...

    Lire la critique complète >
    Par Cricri08 - publiée le 15/02/2019

  • Critique de Bondrée par Sallyrose (Babelio)

    À la fin des années 60, dans une zone frontière entre le Québec et le Maine, se trouve un bois touffu autour d'un lac où les citadins viennent passer la belle saison. Zaza et Sissy sont deux adoles...

    Lire la critique complète >
    Par Sallyrose - publiée le 13/02/2019

  • Critique de Bondrée par alanfre (Babelio)

    Un roman agréable à lire, un peu iniatiatique grâce à la "punaise" qui nous livre sa version des évènements, à hauteur de fillette qui en un été devient une "adulte" par ses sentiments, par ...

    Lire la critique complète >
    Par alanfre - publiée le 10/02/2019

  • Critique de Bondrée par Gaphanie (Babelio)

    Bondrée réunit tout ce que je déteste dans un polar ou un thriller : beaucoup de descriptions d'états d'âmes, on connaît le coupable dès le début, et ses motivations sont franchement capillotractées. ...

    Lire la critique complète >
    Par Gaphanie - publiée le 05/02/2019

  • Critique de Bondrée par veroherion (Babelio)

    Un livre comme on en lit rarement, d'une densité incroyable sans être poussif. Un livre prenant sans que l'intrigue parte dans des rebondissements à la mécanique facile. Un livre qui nous amène à un...

    Lire la critique complète >
    Par veroherion - publiée le 14/01/2019

  • Critique de Bondrée par Elisart (Babelio)

    Défini comme un polar, un roman policier, Bondrée est certes structuré autour de deux assassinats, mais s'enrichit d'autres éléments : l'atmosphère et les caractéristiques du cadre dans lesquels ils s...

    Lire la critique complète >
    Par Elisart - publiée le 09/01/2019

  • Critique de Bondrée par isa-vp (Babelio)

    Bien plus qu'un thriller, ce roman très littéraire nous fait entrer dans son histoire comme si nous avions poussé une porte s'ouvrant sur Bondrée, une superbe région de villégiature de la frontière ca...

    Lire la critique complète >
    Par isa-vp - publiée le 11/11/2018

  • Critique de Bondrée par mainou72 (Babelio)

    1967, c'est l'été à Boundary Pond, lac situé à la frontière entre le Québec et le Maine. Des familles issues des deux pays viennent y passer leurs vacances, dans une ambiance calme faite de pêche, de ...

    Lire la critique complète >
    Par mainou72 - publiée le 26/10/2018

  • Critique de Bondrée par PascalPaleHardi (Babelio)

    Une atmosphère bien particulière dans ce thriller canadien. Sur les rives du lac Boundary Pond, deux jeunes filles sont découvertes mortes la jambe prise dans un piège à ours. Les vieilles légendes de...

    Lire la critique complète >
    Par PascalPaleHardi - publiée le 24/10/2018

  • Critique de Bondrée par Claire73 (Babelio)

    Difficile de ne pas sentir les odeurs de forêt, de ne pas entendre une mélodie québécoise, de ne pas être ébloui par les reflets du lac, une fois les premières lignes avalées. L'intrigue lie deux époq...

    Lire la critique complète >
    Par Claire73 - publiée le 12/10/2018

  • Critique de Bondrée par Ashallayne (Babelio)

    J'ai trouvé ce roman en boîte à livres et je l'ai pris sans me douter qu'il me happerait autant. On suit les habitants de Bondrée, petit coin de vacances tranquille perdu dans le Maine. Un endroit...

    Lire la critique complète >
    Par Ashallayne - publiée le 17/09/2018

  • Critique de Bondrée par kateginger63 (Babelio)

    Un roman d'atmosphère pour amoureux des forêts sombres * Bondrée est un roman que je voulais lire depuis fort longtemps. Il a eu tellement d'éloges. Et cette lecture tombe à pic puisque depuis peu, ...

    Lire la critique complète >
    Par kateginger63 - publiée le 21/08/2018

  • Critique de Bondrée par spleen (Babelio)

    Eté 1967 , sur les bords d'un lac dans un décor de rêve aux confins de la Province du Québec, les familles canadiennes et américaines s'installent dans leurs chalets en bois pour des vacances idylliqu...

    Lire la critique complète >
    Par spleen - publiée le 04/08/2018

  • Critique de Bondrée par Giraud_mm (Babelio)

    Bondrée, un petit lac au nord du Maine, à la frontière avec le Québec. Un havre de paix, où quelques familles américaines et canadiennes s'installent pour l'été. Survient le drame : une première jeune...

    Lire la critique complète >
    Par Giraud_mm - publiée le 22/07/2018

  • Critique de Bondrée par zabeth55 (Babelio)

    Bondrée c'est un lac à l'état sauvage à la frontière du Canada et des Etats-Unis. Pierre Landry, un trappeur y vit seul jusqu'à ce que des chalets se construisent et que toute une population s'y ins...

    Lire la critique complète >
    Par zabeth55 - publiée le 18/07/2018

  • Critique de Bondrée par Epictete (Babelio)

    Bondree est un petit coin de paradis forestier, situé à la frontière entre le Canada et les Etats Unis. C'est pourquoi Américains et Québecois viennent s'y établir quelques mois l'été, dans des cabane...

    Lire la critique complète >
    Par Epictete - publiée le 10/07/2018

  • Critique de Bondrée par Mogador (Babelio)

    Publié en 2014, mais vient de me tomber dessus comme suggestion de lecture estivale. C'est vraiment un polar à lire en vacances, au chalet, en camping ou simplement sous la véranda, par une de ces soi...

    Lire la critique complète >
    Par Mogador - publiée le 06/07/2018

  • Critique de Bondrée par Didili (Babelio)

    Ce livre c'est ma grande soeur Nath qui me l'a prêté. Elle l'avait pris lors du quais du polar en 2017 et fait dédicacer (ce n'est pas une Didicace lol). Je me suis rendue compte tout juste après m...

    Lire la critique complète >
    Par Didili - publiée le 04/07/2018

  • Critique de Bondrée par JML38 (Babelio)

    Eté 67 au bord du lac Bondrée au Quebec l'insouciance règne dans une petite communauté de vacanciers, mélange de francophones et d'anglophones qui d'ailleurs ne se mélangent pas trop. «Lucy in the sky...

    Lire la critique complète >
    Par JML38 - publiée le 03/07/2018

  • Critique de Bondrée par Ingannmic (Babelio)

    C'est un lieu de villégiature lacustre, à cheval sur l'état du Maine et le Québec, un coin de nature que vient périodiquement égayer la communauté des heureux détenteurs d'une des résidences secondair...

    Lire la critique complète >
    Par Ingannmic - publiée le 16/06/2018

  • Critique de Bondrée par Brooklyn_by_the_sea (Babelio)

    Splendide ! Ce livre, c'est du concentré de fille, d'adolescente. Dans un savoureux français québécois, traversé d'interjections américaines, Andrée A. Michaud raconte un été 67, au bord d'un lac, dan...

    Lire la critique complète >
    Par Brooklyn_by_the_sea - publiée le 13/06/2018

  • Critique de Bondrée par Anne74 (Babelio)

    Dès les premières pages, on plonge dans l'ambiance de Bondrée, on sent les branches craquées sous les pas, l'odeur des sapins, le rire des enfants... L'intrigue tient en haleine jusqu'au bout. J'ai ap...

    Lire la critique complète >
    Par Anne74 - publiée le 22/04/2018

  • Critique de Bondrée par (Babelio)

    Un livre que j'aurai dû et voulu aimer, mais qui me laisse au final une impression un peu mitigée. A priori, le scénario a tout pour me plaire. Dans les années 60, dans un petit village de vacances...

    Lire la critique complète >
    Par Babelio - publiée le 22/04/2018

  • Critique de Bondrée par nymphea72 (Babelio)

    J'ai eu du mal à rentrer dans l'histoire, à me familiariser avec tous les personnages. Manque de suspens...

    Lire la critique complète >
    Par nymphea72 - publiée le 22/03/2018

  • Critique de Bondrée par Pietro38 (Babelio)

    Un récit très original et profondément envoûtant. "L'écho des pièges avait cependant claqué jusqu'aux confins du Maine, puisque Zaza Mulligan et Sissy Morgan, que l'on considérait comme le genre de...

    Lire la critique complète >
    Par Pietro38 - publiée le 24/02/2018

  • Critique de Bondrée par Gaoulette (Babelio)

    Utiliser une légende pour construire son polar est une très bonne idée. Mais quand ma partenaire de challenge m'embarque dans une littérature canadienne, je n'étais pas le bon public. Neneve merci de...

    Lire la critique complète >
    Par Gaoulette - publiée le 20/02/2018

  • Critique de Bondrée par Badole (Babelio)

    La narration qui mêle l'enquête et la vision d'une jeune fille entraine le lecteur dans un dédale de situation et d'images autour des 2 meurtres avec une fin brute et non pas inattendue mais inhabitue...

    Lire la critique complète >
    Par Badole - publiée le 19/02/2018

  • Critique de Bondrée par AudreyT (Babelio)

    *** Bondrée... Un lieu paradisiaque, entre États-Unis et Québec, où viennent se retrouver plusieurs familles pendant l'été. Certaines se connaissent, se côtoient, ou s'ignorent, mais toutes vivent en...

    Lire la critique complète >
    Par AudreyT - publiée le 09/01/2018

  • Critique de Bondrée par Boulibooks (Babelio)

    Ce livre possédait toutes les qualités pour me séduire : une couverture sublime, un cadre majestueux et une intrigue glaçante…oui et pourtant ça ne l'a pas fait ! Je n'ai pas été emportée, je me suis ...

    Lire la critique complète >
    Par Boulibooks - publiée le 14/12/2017

  • Critique de Bondrée par diablotin0 (Babelio)

    Chaque livre a son atmosphère, dans Bondrée, elle est envoûtante, voire hypnotique. Le type d'atmosphère qui vous colle à la peau et ne vous lâche pas avant longtemps. Un lac entouré de grandes forêt...

    Lire la critique complète >
    Par diablotin0 - publiée le 30/11/2017

  • Critique de Bondrée par delphp (Babelio)

    Résumé "Bondrée est un territoire où les ombres résistent aux lumières les plus crues, une enclave dont l'abondante végétation conserve le souvenir des forêts intouchées qui couvraient le continent n...

    Lire la critique complète >
    Par delphp - publiée le 02/11/2017

  • Critique de Bondrée par Chroniquesanshistoire (Babelio)

    Les éditions Rivages m'ont fait découvrir ce nouveau roman et leur choix est à saluer. Un résumé très aguicheur et un titre un peu énigmatique, je dois l'avouer. Je vous amène (ou ramène) à l'été ...

    Lire la critique complète >
    Par Chroniquesanshistoire - publiée le 23/09/2017

  • Critique de Bondrée par RomansNoirsEtPlus (Babelio)

    Saisissant , émouvant . Ce sont les premiers mots qui me sont venus à l'esprit après avoir refermé la dernière page de " Bondrée ". Bondrée , cette région aux confins du Québec , Canada et du Maine ,....

    Lire la critique complète >
    Par RomansNoirsEtPlus - publiée le 20/09/2017

  • Critique de Bondrée par saphoo (Babelio)

    Une belle découverte que cette auteure, j'ai beaucoup aimé son style, et les belles ambiances qu'elle nous offre. Surtout le début, où elle décrit le lieu, Bondrée, un lac frontalier entre Canada et l...

    Lire la critique complète >
    Par saphoo - publiée le 04/09/2017

  • Critique de Bondrée par melul38 (Babelio)

    Zaza Mulligan est retrouvée morte le pied dans un piège a ours. Classé comme accident, elle sera rejointe par son amie Cissy. Qui a tué les 2 jeunes filles? Magnifique livre ou le roman policier re...

    Lire la critique complète >
    Par melul38 - publiée le 10/08/2017

  • Critique de Bondrée par sylvaine (Babelio)

    C'est l'été 67, à la limite entre Québec et l' État du Maine, Boundary Pont , un lac devenu avec le temps un lieu de résidence privilégiée où se côtoient yankees et frenchies., devenu pour tous Bondré...

    Lire la critique complète >
    Par sylvaine - publiée le 31/07/2017

  • Critique de Bondrée par Seraphita (Babelio)

    Entre le Maine aux Etats-Unis, et la Beauce au Québec, se trouve Bondrée à la végétation touffue, souvenir de forêts qui recouvraient le continent nord-américain il y a trois ou quatre siècles de cela...

    Lire la critique complète >
    Par Seraphita - publiée le 13/07/2017

  • Critique de Bondrée par Pixie-Flore (Babelio)

    Andrée A. Michaud réussit à créer une ambiance envoûtante dans ce roman policier. Elle a un style de narration très efficace, persuasif et charmant. Un style de narration où elle appose sa marque de f...

    Lire la critique complète >
    Par Pixie-Flore - publiée le 16/06/2017

  • Critique de Bondrée par cathulu (Babelio)

    Qu'une jeune fille meure, la jambe sectionnée dans un piège à ours dans la forêt de Boudary, rebaptisée Bondrée, est d'abord considéré comme un accident. Quand sa meilleure amie décède dans les même c...

    Lire la critique complète >
    Par cathulu - publiée le 12/06/2017

  • Critique de Bondrée par Zephyrine (Babelio)

    J'avais hâte de lire ce livre,, conseillé par une collègue avec laquelle je sais avoir les mêmes affinités littéraire, les critiques étaient bonnes...Mais là alors, grosse déception. L'action est abse...

    Lire la critique complète >
    Par Zephyrine - publiée le 26/05/2017

  • Critique de Bondrée par MichelRoberge (Babelio)

    Andrée A. Michaud. - Bondrée. - Montréal : Québec Amérique 2015. - 364 pages. ISBN 978-2-7644-2988-4 Polar Résumé : Été 1967. Un lieu de villégiature à la frontière du Québec et de l'état du Ma...

    Lire la critique complète >
    Par MichelRoberge - publiée le 08/05/2017

  • Critique de Bondrée par jgcentauro (Babelio)

    hé ben ça en fait des mots pour pas grand chose . Du Zola Canadien en quelque sorte , pas terrible franchement.

    Lire la critique complète >
    Par jgcentauro - publiée le 05/05/2017

  • Critique de Bondrée par (Babelio)

    Impossible de mettre moins de 4 étoiles pour cette écriture magique. Pourquoi pas 5? parce que le suspense, c'est supposément un polar/thriller, n'y est pas trop, Mais quelle écriture magique

    Lire la critique complète >
    Par Babelio - publiée le 26/04/2017

  • Critique de Bondrée par Ctucorrect (Babelio)

    Un roman noir comme je les aime. Une écriture sublime, le souci du détail, tous les sens en éveil, j'ai lu ce livre avec enchantement, comme une poésie. L'auteure nous emmène au fond des bois, au bor...

    Lire la critique complète >
    Par Ctucorrect - publiée le 12/04/2017

  • Critique de Bondrée par toto (Babelio)

    La partie policière est tout ce qui a de plus classique. Par contre l'auteure a su créer une ambiance angoissante à la richesse de son vocabulaire et la finesse de la description psychologique des no...

    Lire la critique complète >
    Par toto - publiée le 20/03/2017

  • Critique de Bondrée par Khalya (Babelio)

    Dès le départ une chose m'a profondément agacée : le franglais. Toutes les deux lignes, on a des expressions moitié anglaises-moitié françaises, des mots anglais, des titres de chansons en anglais… Un...

    Lire la critique complète >
    Par Khalya - publiée le 15/03/2017

  • Critique de Bondrée par SophieLesBasBleus (Babelio)

    Bondrée, au nom qui déforme la notion de frontière, c'est un peu la forêt des contes, celle qui hante encore la mémoire des enfants même lorsqu'ils sont devenus grands. Un lieu incertain qui allie san...

    Lire la critique complète >
    Par SophieLesBasBleus - publiée le 04/03/2017

  • Critique de Bondrée par Milleviesenune (Babelio)

    Le récit alterne les voix : les disparues, l'inspecteur en charge de l'enquête, le coupable. Et Andrée, 12 ans, centre du roman, qui raconte cet été pas comme les autres de son propre point de vue. J'...

    Lire la critique complète >
    Par Milleviesenune - publiée le 27/02/2017

  • Critique de Bondrée par lolapop93 (Babelio)

    Conscience collectif et psychopathe meurtrier. Bondary, surnommé Bondrée se situe au Québec. Pierre Landry, l'homme des bois, vit seul au milieu de ces bois de Bondary. Il voit peu à peu, ce q...

    Lire la critique complète >
    Par lolapop93 - publiée le 19/02/2017

  • Critique de Bondrée par (Babelio)

    Andrée A. Michaud a une sacrée écriture : belle, fine et poétique. Elle invente presque une langue en mélangeant le québécois, le français et l'anglais comme si ça allait de soi. C'est assez remarquab...

    Lire la critique complète >
    Par Babelio - publiée le 16/02/2017

  • Critique de Bondrée par Zabouille (Babelio)

    Une jeune fille disparait pendant l'été 67 au fin fond du Québec. Ce lieu renferme un lac, en plein coeur d'une forêt, Boundary Pond, qu'un vieux trappeur décédé a renommé « Bondrée ». Puis une 2ème d...

    Lire la critique complète >
    Par Zabouille - publiée le 16/02/2017

  • Critique de Bondrée par Tristale (Babelio)

    Une jeune fille meurt dans les bois prés de Boundary pound, un lac situé aux confins du Québec. Ce lieu rebaptisé Bondrée il y a bien longtemps par un trappeur disparu est un bel endroit, fréquenté ...

    Lire la critique complète >
    Par Tristale - publiée le 04/02/2017

  • Critique de Bondrée par (Babelio)

    De belles réflexions sur la mort prématurée, de jolies descriptions des lieux sauvages, les raisonnements de certains personnages (je pense notamment à la "petite punaise") subtils, mais c'est tout ce...

    Lire la critique complète >
    Par Babelio - publiée le 26/01/2017

  • Critique de Bondrée par lucia-lilas (Babelio)

    La magnifique couverture de ce livre représentant un lac entouré de conifères plongés dans une brume épaisse m'attirait irrésistiblement. Et je n'ai pas été déçue, oh non, bien au contraire : tout ce...

    Lire la critique complète >
    Par lucia-lilas - publiée le 25/01/2017

  • Critique de Bondrée par Velours26 (Babelio)

    Huis clos sordide dans la Bondrée,région forestière coincée entre le Québec et l'état du Maine où les résidents sont francophones ou anglophones.Cette région,autrefois occupée par Pierre Landry...

    Lire la critique complète >
    Par Velours26 - publiée le 16/01/2017

  • Critique de Bondrée par Ianouch (Babelio)

    "Bondrée" de Andrée A.Michaud. Finir 2016 et commencer 2017 sur un superbe roman ,ça le fait ! Roman noir d'atmosphère qui se déroule au Canada, on frissonne à la lecture de cette histoire de tueur.....

    Lire la critique complète >
    Par Ianouch - publiée le 11/01/2017

  • Critique de Bondrée par Sylla (Babelio)

    En 1967, le corps de la jeune Zaza est retrouvé en pleine forêt. La jeune fille a été victime d'un piège à ours datant de plusieurs années. Si la police pense à un accident, cette théorie va rapidemen...

    Lire la critique complète >
    Par Sylla - publiée le 05/01/2017

  • Critique de Bondrée par happyharry (Babelio)

    Comme ses personnages incroyablement attachants, on se perd dans Bondrée comme on glisse dans un marécage inextricable ou une forêt trop sombre. Bien qu'oublié par la plupart des médias littéraires, B...

    Lire la critique complète >
    Par happyharry - publiée le 02/01/2017

  • Critique de Bondrée par quoilire (Babelio)

    Après Mirror Lake et Lazy Bird, Bondrée constitue le troisième volet de la trilogie américaine écrite par Andrée A. Michaud. Nul besoin d'avoir lu les opus précédents pour s'y retrouver, puisque les l...

    Lire la critique complète >
    Par quoilire - publiée le 30/12/2016

  • Critique de Bondrée par cardabelle (Babelio)

    Le thriller en lui-même reste classique: une disparition, une enquête, un mystère qui s'épaissit, des forêts (avec un méchant loup ? ),un lac...tout y est pour bien créer une atmosphère lourde, bien...

    Lire la critique complète >
    Par cardabelle - publiée le 28/12/2016

  • Critique de Bondrée par (Babelio)

    Pas du tout aimé. Trop de personnages, trop lent et un dénouement qui me laisse perplexe ! Je suis passée à côté...

    Lire la critique complète >
    Par Babelio - publiée le 04/12/2016

  • Critique de Bondrée par monromannoir (Babelio)

    Bien souvent, c'est par l'entremise de traductions que l'on faisait la connaissance d'auteurs surprenants tels James Ellroy ou David Peace pour ne citer que ceux parmi les plus connus du catalogue Riv...

    Lire la critique complète >
    Par monromannoir - publiée le 27/11/2016

  • Critique de Bondrée par sweetie (Babelio)

    Un titre étrange, Bondrée, une déformation de Boundary, frontière entre le Québec et le Maine; Boundary Pound, un endroit de villégiature où les familles québécoises et américaines passent leurs vacan...

    Lire la critique complète >
    Par sweetie - publiée le 18/11/2016

  • Critique de Bondrée par clairejeanne (Babelio)

    Prix littéraires du Gouverneur Général 2014 Première impression : très belle écriture, soignée, évocatrice, poétique souvent, avec cette petite distance que crée le québecois ; une auteure qui aime...

    Lire la critique complète >
    Par clairejeanne - publiée le 17/11/2016

  • Critique de Bondrée par argali (Babelio)

    Des vacances familiales au bord d'un lac, des balades à vélo, des feux de camps, des plaisirs simples... On retrouve ici l'ambiance de l'album de Michel Rabagliati « Paul dans le Nord ». Et on replong...

    Lire la critique complète >
    Par argali - publiée le 12/11/2016

  • Critique de Bondrée par Bazart (Babelio)

    À l'été 67, une jeune fille disparaît dans les épaisses forêts entourant Boundary Pond, un lac des confins du Québec rebaptisé Bondrée par un trappeur mort depuis longtemps. Le surlendemain, on retrou...

    Lire la critique complète >
    Par Bazart - publiée le 09/11/2016

  • Critique de Bondrée par Clem_YCR (Babelio)

    J'ai eu la joie d'être à nouveau sélectionnée lors de la dernière édition masse critique de Babelio. Bondrée m'avait dans un premier temps attirée avec sa belle couverture et l'atmosphère qui s'en dég...

    Lire la critique complète >
    Par Clem_YCR - publiée le 08/10/2016

  • Critique de Bondrée par claraetlesmots (Babelio)

    Eté 67. Le lac Bondary Pound près de la frontière de l'Etat du Maine et du Québec attire chaque été des vacanciers. Des habitués surtout des familles possèdent des petits chalets dans le camping. L'an...

    Lire la critique complète >
    Par claraetlesmots - publiée le 04/10/2016

  • Critique de Bondrée par ktylauney (Babelio)

    Eté 67, c'est le temps des vacances, de l'insouciance, des feux de camp et des barbecues, du soleil qui brille sur le lac Boundary Pond. Boundary rebaptisé Bondrée. La jeune Elisabeth Mulligan sur...

    Lire la critique complète >
    Par ktylauney - publiée le 27/09/2016

  • Critique de Bondrée par encoredunoir (Babelio)

    « Rien ne semblait pouvoir assombrir l'indolence bronzée de Boundary, car c'était l'été 67, l'été de Lucy in the Sky with Diamonds et de l'exposition universelle de Montréal, car c'était le Summer of ...

    Lire la critique complète >
    Par encoredunoir - publiée le 23/09/2016

  • Critique de Bondrée par GB (Babelio)

    Un thriller, un roman policier: deux meurtres d'adolescentes en l'espace d'un été dans un terrain de camping. Le début de l'adolescence, une enquête policière et déjà la peur s'installe chez certain...

    Lire la critique complète >
    Par GB - publiée le 15/09/2016

  • Critique de Bondrée par belette2911 (Babelio)

    and #9835; Lucy in the sky with diamonds and #9834; chantaient à tue-tête les deux inséparables Sissy Morgan et Elizabeth « Zaza » Mulligan durant cet été 67. Elles sont jeunes, elles sont belles comme l...

    Lire la critique complète >
    Par belette2911 - publiée le 15/08/2016

  • Critique de Bondrée par karine6344a15 (Babelio)

    Pourquoi ce livre? Je vais utiliser un cliché, mais je n'ai pas choisi ce livre, c'est lui qui m'a choisi. Au printemps, à l'émission Plus on est de fous, plus on lit animée par Marie-Louise Arsen...

    Lire la critique complète >
    Par karine6344a15 - publiée le 21/09/2015

  • Critique de Bondrée par bilodoh (Babelio)

    Une jeune fille est disparue, puis retrouvée morte, et le lieu de villégiature du petit lac Boundary devient une frontière du paradis et de l'enfer. C'est l'été 67 au bord d'un lac à la limite du ...

    Lire la critique complète >
    Par bilodoh - publiée le 07/08/2015

  • Critique de Bondrée par Magi (Babelio)

    Un très bon roman. J'ai été captivé du début à la fin. Un polar, mais d'un genre spécial, bien écrit avec une touche de poésie. Une analyse fine des personnages et de leurs émotions. Cette auteure exc...

    Lire la critique complète >
    Par Magi - publiée le 10/12/2014
< Voir moins de critiques
Voir plus de critiques >

Du même auteur

Commentaires

Connexion




S'inscrire

Inscription à Livres Actu




Se connecter