livres actu Livres Actu

Accueil > André Taymans > Caroline Baldwin.2 - Caroline Baldwin - T02 - Contrat 48 A

Acheter ce livre


84241ème dans les ventes


André Taymans

0 abonné

Caroline Baldwin.2 - Caroline Baldwin - T02 - Contrat 48 A (1998)

De André Taymans chez Casterman
(2 votes, note moyenne : 4.0)

Quand Caroline décide d'aider son ami Mike Ford à retrouver le mécène qui a subvenu à ses besoins durant toute son enfance passée en orphelinat, elle ne se doute pas du terrible engrenage dans lequel elle a mis le doigt. Au fil d'une enquête mouvementée, Caroline va tenter de faire éclater au grand jour un gigantesque scandale d'expérimentations humaines, le contrat 48 A. Dans l'immédiat après-guerre, le contrat 48 A est un vaste programme visant à connaître les effets sur l'homme du plutonium et d'autres matières. La mère de Mike, morte en couches, fut une des victimes de ce programme. Caroline, pour rester en vie, va devoir se battre seule contre tous. CIA, FBI et politiciens véreux. Assassinats, attentats, trahisons...jusqu'au bout, l'issue du combat sera incertaine.

Retrouvez André Taymans sur son Blog en cliquant ici

Paru le 20-01-1998 - Format : Relié - 64 pages - 31 x 23 x 0 cm - 550 g - ISBN 10 : 2203379022 - ISBN 13 : 9782203379022

Collection : Casterman Bd

Tags : récits, bd belge, enquête policière, romans policiers et polars, sexualité, tristesse, enquêtes, randonnées, isolement, magique, obsessions, orphelins, indiens, gore, maternité, montagnes, détective, meurtre, indien.

Citations de Caroline Baldwin.2 - Caroline Baldwin - T02 - Contrat 48 A (10)

Caroline ! J'ai appris pour votre grand-père Je vous présente mes sincères condoléances.Merci monsieur.A propos, je sais de source sure que votre oncle était poursuivi pour fraude fiscale. Le plus grave, c'est que sa chaine de motels risque de faire le grand plongeon avec lui.Qu'il crève !Il a fallu cinquante ans à mon grand-père pour imposer ses "Authentic Indian Motel" dans ce foutu pays. Il n'a fallu que dix à mon oncle pour tout détruire. Dieu merci, grand-père n'est plus là pour voir agoniser son "œuvre" !

Typique des vins italiens ce petit pétillement…

Je ne risque pas de l'oublier ! Tu es la seule personne que je connaisse qui garde son whiskey au frigidaire !

Le calumet ne remplacera jamais une bonne vieille pipe.

N'oublie pas que j'ai du sang indien ! La montagne, c'est mon truc !

Quand elle est morte en couches, c'est moi qui ai porté le chapeau. J'ai été radié dans les jours qui suivirent. Ça n'a pas traîné ! Mais l'anesthésie n'était pour rien dans le décès. J'ai mis la main sur une copie du rapport d'autopsie. La patiente portait en elle de fortes doses de plutonium et de strontium radioactifs. Le rapport précisait aussi que les malformations de l'enfant pouvaient être dues à ces substances.

À votre avis, qu'est-ce que les gens viennent faire dans un fast food ? Voir le dernier Stallone ? Acheter des timbres ?

Il a fallu cinquante ans à mon grand-père pour imposer ses Authentic Indian Motel, dans ce foutu pays. Il n'a fallu que dix ans à mon oncle pour tout détruire. Dieu merci, grand-père n'est plus là pour voir agoniser son œuvre.

Enfin un indien qui ressemble à un indien ! […] Regarde bien le monsieur. C'est peut-être le dernier Peau-Rouge que tu verras parce que c'est une race en voie d'extinction.

Maman, tu crois que c'est Sitting Bull ?

< Voir moins de citations
Voir plus de citations >

Critiques de Caroline Baldwin.2 - Caroline Baldwin - T02 - Contrat 48 A : avis de lecteurs (2)


  • Critique de Caroline Baldwin.2 - Caroline Baldwin - T02 - Contrat 48 A par Presence (Babelio)

    Ce tome fait suite à Caroline Baldwin, Tome 1 : Moon river (1996) qu'il n'est pas indispensable d'avoir lu avant, mais ce serait dommage de s'en priver. Il est paru pour la première en 1998, écrit, de...

    Lire la critique complète >
    Par Presence - publiée le 02/03/2018

  • Critique de Caroline Baldwin.2 - Caroline Baldwin - T02 - Contrat 48 A par mariech (Babelio)

    BD agréable à lire , un univers rétro assez charmant .

    Lire la critique complète >
    Par mariech - publiée le 28/08/2011

Du même auteur

Commentaires

Connexion




S'inscrire

Inscription à Livres Actu




Se connecter