livres actu Livres Actu

Accueil > Alfred De Musset > Les caprices de Marianne

Acheter ce livre - 3.9 €


53655ème dans les ventes


Alfred De Musset

0 abonné

Les caprices de Marianne (1999)

De Alfred De Musset chez Flammarion
(289 votes, note moyenne : 4.0)

Texte intégral avec notes et dossier.

Paru le 04-01-1999 - Format : Poche - 130 pages - 18 x 11 x 0 cm - 114 g - ISBN 10 : 2080709712 - ISBN 13 : 9782080709714

Collection : Gf

Tags : littérature du 19ème siècle, 19ème siècle, 18ème siecle, auteur français, français, littérature française, france, mariage, amour, theatre français, drame romantique, romantisme, drame, jalousie, classique, théâtre, pièce de theatre, comédie, littérature, tragédie, littérature du 19ème siècle, 19ème siècle, 18ème siecle, auteur français, français, littérature française, france, mariage, amour, theatre français, drame romantique, romantisme, drame, classique, théâtre, pièce de theatre, comédie, roman, littérature, tragédie, 19ème siècle, classique français, français, littérature française, france, amour, histoire d'amour, humour, drame romantique, romantisme, collège, drame, jalousie, classique, théâtre, pièce de theatre, comédie, roman, littérature, tragédie, littérature du 19ème siècle, 19ème siècle, 18ème siecle, auteur français, français, littérature française, france, mariage, amour, theatre français, drame romantique, romantisme, drame, classique, théâtre, pièce de theatre, comédie, roman, littérature, tragédie, littérature du 19ème siècle, 19ème siècle, 18ème siecle, auteur français, français, littérature française, france, mariage, amour, theatre français, drame romantique, romantisme, drame, classique, théâtre, pièce de theatre, comédie, roman, littérature, tragédie.

Citations de Les caprices de Marianne (10)

« Malheur à celui qui, au milieu de la jeunesse, s'abandonne à un amour sans espoir. »

MarianneVoilà une jolie question ! et si je n'avais que dix-neuf ans, que voudriez-vous que j'en pense ? OctaveVous avez donc encore cinq ou six ans pour être aimée, huit ou dix pour aimer vous-même, et le reste pour prier Dieu.

Tibia : Fi ! Votre femme n'a pas d'amants. – C'est comme si vous disiez que j'ai des maîtresses. Claudio : Pourquoi n'en aurais-tu pas, Tibia ? Tu es fort laid, mais tu as beaucoup d'esprit.

MARIANNE. – Encore ici, seigneur Octave ? et déjà à table ? C'est un peu triste de s'enivrer tout seul. OCTAVE. – Le monde entier m'abandonne ; je tâche d'y voir double, afin de me servir à moi-même de compagnie. MARIANNE. – Comment ! pas un de vos amis, pas une de vos maîtresses qui vous soulage de ce fardeau terrible, la solitude ? OCTAVE. – Faut-il vous dire ma pensée ? J'avais envoyé chercher une certaine Rosalinde, qui me sert de maîtresse ; elle soupe en ville comme une personne de qualité. MARIANNE. – C'est une fâcheuse affaire sans doute, et votre cœur en doit ressentir un vide effroyable. OCTAVE. – Un vide que je ne saurais exprimer, et que je communique en vain à cette large coupe. Le carillon des vêpres m'a fendu le crâne pour toute l'après-dînée.

CLAUDIO - Je crois que Marianne a des amants.TIBIA - Vous croyez, monsieur ?CLAUDIO - Oui ; il y a autour de ma maison une odeur d'amants ; personne ne passe naturellement devant ma porte ; il y pleut des guitares et des entremetteuses.TIBIA - Est-ce que vous pouvez empêcher qu'on donne des sérénades à votre femme ?CLAUDIO - Non ; mais je puis poster un homme derrière la poterne, et me débarrasser du premier qui entrera.Acte I

Malheur à celui qui, au milieu de la jeunesse, s'abandonne à un amour sans espoir ! Malheur à celui qui se livre à une douce rêverie, avant de savoir où sa chimère le mène, et s'il peut être payé de retour ! Mollement couché dans une barque, il s'éloigne peu à peu de la rive; il aperçoit au loin des plaines enchantées, de vertes prairies et le mirage léger de son Eldorado. Les vents l'entraînent en silence, et quand la réalité le réveille, il est aussi loin du but où il aspire que du rivage qu'il a quitté; il ne peut plus ni poursuivre sa route ni revenir sur ses pas.

Vous ne savez ni aimer ni haïr et vous êtes comme les roses du Bengale, Marianne, sans épines et sans parfum.

MARIANNE. – Comment s'appelle ce lait merveilleux ? OCTAVE. – L'indifférence. Vous ne pouvez aimer ni haïr, et vous êtes comme les roses du Bengale, Marianne, sans épines et sans parfum. MARIANNE. – Bien dit. Aviez-vous préparé d'avance cette comparaison ? Si vous ne brûlez pas le brouillon de vos harangues, donnez-le-moi, de grâce, que je les apprenne à ma perruche.

-Que tu es heureux d'être fou !-Que tu es fou de ne pas être heureux !

-C'est un peu triste de s'enivrer tout seul.-Le monde entier m'abandonne; je tâche d'y voir double, afin de me servir à moi-même de compagnie.

< Voir moins de citations
Voir plus de citations >

Critiques de Les caprices de Marianne : avis de lecteurs (60)


  • Critique de Les caprices de Marianne par maureen (Babelio)

    L'histoire n'est pas originale, elle est banale .Cette pièce de théâtre est courte (une cinquantaines de pages). Elle se lit vite en une heure maximum. L'auteur aurait pus développer un peu plus car ...

    Lire la critique complète >
    Par maureen - publiée le 09/02/2010

  • Critique de Les caprices de Marianne par einoha (Babelio)

    Je me rappelle que cette pièce (lu pour le lycée en seconde) m'avait rendu assez triste, de par sa fin... et m'avait beaucoup énervé avec cette écervelée de Marianne !!

    Lire la critique complète >
    Par einoha - publiée le 27/03/2010

  • Critique de Les caprices de Marianne par Sly (Babelio)

    Une très belle pièce de théâtre, qui a été pour moi très agréable à lire. On y trouve un triangle amoureux, et certains passages nous font penser à de la poésie. L'amour y est lié à la cruauté. M...

    Lire la critique complète >
    Par Sly - publiée le 04/07/2010

  • Critique de Les caprices de Marianne par missmolko1 (Babelio)

    De très bons passages mais le tout reste très plat.

    Lire la critique complète >
    Par missmolko1 - publiée le 11/11/2010

  • Critique de Les caprices de Marianne par chicbook95 (Babelio)

    Merci à mon prof de français de l'époque où j'étais en première de m'avoir fait découvrir cette pièce de théâtre que je me lasse pas de relire.

    Lire la critique complète >
    Par chicbook95 - publiée le 24/11/2010

  • Critique de Les caprices de Marianne par johaylex (Babelio)

    Ma préférée de Musset: subtile et dramatique. La scène finale est un chef-d'oeuvre à elle seule.

    Lire la critique complète >
    Par johaylex - publiée le 09/08/2011

  • Critique de Les caprices de Marianne par cicou45 (Babelio)

    Une histoire d'amour qui a fini par tourner au drame car toutes les conditions se trouvent réunies ici, à savoir la mort, la trahiston, l'adultère et des quiproquos qui ont fini par mal tourner. En e...

    Lire la critique complète >
    Par cicou45 - publiée le 29/08/2011

  • Critique de Les caprices de Marianne par solasub (Babelio)

    Qu'on ne s'y trompe pas : les « caprices » évoquent ici plus ceux de Goya que le théâtre de boulevard. Marianne est une figure féminine passionnante et d'une extrême modernité par son indépendanc...

    Lire la critique complète >
    Par solasub - publiée le 22/01/2012

  • Critique de Les caprices de Marianne par Pachy (Babelio)

    Alfred de Musset. A mes yeux l'un des plus grands auteurs de théâtre que l'on peut placer aux côtés de Claudel. Paul Claudel. Tous deux mettent beaucoup de poésie dans leurs testes. Les caprices de M...

    Lire la critique complète >
    Par Pachy - publiée le 25/06/2012

  • Critique de Les caprices de Marianne par bert4566 (Babelio)

    C'est cruel et en même temps drôle...En quelques mots, c'est du grand art!

    Lire la critique complète >
    Par bert4566 - publiée le 24/08/2012

  • Critique de Les caprices de Marianne par (Babelio)

    La pièce retrace un trio amoureux autour duquel gravitent quelques satellites. Est-il besoin de faire leur présentation? Coelio, jeune homme pétri de principes et d'histoires maternelles plus ou moi...

    Lire la critique complète >
    Par Babelio - publiée le 27/04/2013

  • Critique de Les caprices de Marianne par Amelie44 (Babelio)

    Si au final une pièce comme Lorenzaccio a fini par m'intéresser, en revanche ce n'est pas le cas des Caprices de Marianne! Le seul point positif est le style de Musset, agréable et poétique, mais hél...

    Lire la critique complète >
    Par Amelie44 - publiée le 16/08/2013

  • Critique de Les caprices de Marianne par MissVanille (Babelio)

    Pièce de théâtre ultra romantique, Alfred de Musset nous emporte dans les caprices de l'amour. Il l'aime, elle ne l'aime pas jusqu'au jour où elle pensera qu'elle ne l'intéresse plus. Le jeu du chat e...

    Lire la critique complète >
    Par MissVanille - publiée le 14/09/2013

  • Critique de Les caprices de Marianne par Rubinowy (Babelio)

    Alfred de Musset, nous entraine sur le chemin glissant et tellement grisant de l'amour ! Coelio aime Marianne , épouse de Claudio mais n'osant pas déclarer sa flamme,il envoie donc son ami Octave pla...

    Lire la critique complète >
    Par Rubinowy - publiée le 17/02/2014

  • Critique de Les caprices de Marianne par raynald66 (Babelio)

    Pièce de théâtre qui se laisse lire mais dans ce domaine, je préfère les pièces de Corneille. L'histoire : Coelio est amoureux de Marianne, la femme de Claudio. Octave vient la voir pour déclarer la...

    Lire la critique complète >
    Par raynald66 - publiée le 30/03/2014

  • Critique de Les caprices de Marianne par (Babelio)

    Pour la première fois que j'ai lu cette pièce je n'ai pas pu aller plus loin je trouvais l'intrigue trop banale. Mais j'ai eu la volonté de lire à nouveau la pièce, je me suis rendu compte de mon impa...

    Lire la critique complète >
    Par Babelio - publiée le 24/04/2014

  • Critique de Les caprices de Marianne par livius (Babelio)

    Lu au collège...avec beaucoup de difficultés !

    Lire la critique complète >
    Par livius - publiée le 31/10/2014

  • Critique de Les caprices de Marianne par lessorcieres (Babelio)

    Pièce assez courte en deux actes. Parut en 1833 cette oeuvre est décrite par Musset comme une comédie hors il s'agit plutôt d'un drame. Ce qui m'a surprise d'ailleurs car je ne m'attendait pas à cette...

    Lire la critique complète >
    Par lessorcieres - publiée le 06/11/2014

  • Critique de Les caprices de Marianne par (Babelio)

    J'ai beaucoup aimé cette pièce, même si on se doute de ce qui va arriver à la fin. Marianne je la trouve idiote, de toujours repousser son galant! Il faut profiter! Enfin bon je l'ai lu pour la littér...

    Lire la critique complète >
    Par Babelio - publiée le 11/11/2014

  • Critique de Les caprices de Marianne par Srafina (Babelio)

    Petite pièce avec un triangle amoureux, certains passages nous font penser à de la poésie. L'amour y est lié à la cruauté. Marianne joue avec les sentiments qu'on lui porte faisant mine d'être dévote...

    Lire la critique complète >
    Par Srafina - publiée le 27/01/2015

  • Critique de Les caprices de Marianne par Ziliz (Babelio)

    Coelio s'est entiché de Marianne, mais la belle est mariée au vieux juge Claudio et semble indifférente au jeune homme. Trop timide, Coelio envoie son ami Octave - cousin de Claudio - lui déclarer sa ...

    Lire la critique complète >
    Par Ziliz - publiée le 16/02/2015

  • Critique de Les caprices de Marianne par fanfan50 (Babelio)

    Je viens de lire cette petite pièce très rapidement. L'écriture est plaisante et l'intrigue au départ un peu convenue : le vieux barbon de mari, la jeune épousée à peine sortie de couvent et son soupi...

    Lire la critique complète >
    Par fanfan50 - publiée le 04/04/2015

  • Critique de Les caprices de Marianne par StephanieMarcos (Babelio)

    J'ai bien aimé cette comédie malgré la fin tragique. C'est plutôt réaliste tout de même car la vie n'est pas un conte de fée.

    Lire la critique complète >
    Par StephanieMarcos - publiée le 22/04/2015

  • Critique de Les caprices de Marianne par Noon7814 (Babelio)

    je ne suis pas fan de pièces de théâtre et j'ai pourtant adoré la lire. Elle est courte mais belle, avec une histoire très bien tournée et des mots que l'on avale tant ils sont bien écrit et nous font...

    Lire la critique complète >
    Par Noon7814 - publiée le 12/06/2015

  • Critique de Les caprices de Marianne par Floyd2408 (Babelio)

    Les caprices de Marianne est une bagatelle subtile où l 'amour se berce de ces tourments de Alfred de Musset . C'est une pièce de Théâtre en deux actes, publiée en 1833, représentée pour la première ...

    Lire la critique complète >
    Par Floyd2408 - publiée le 27/10/2015

  • Critique de Les caprices de Marianne par Moomin60 (Babelio)

    Idem que pour le Mariage de Figaro, il ne me reste plus grand-chose en tête de cette pièce. J'ai l'impression qu'elles ont toutes été faites sur la même trame et qu'à force, on les confond.

    Lire la critique complète >
    Par Moomin60 - publiée le 19/05/2016

  • Critique de Les caprices de Marianne par Athenashobbies (Babelio)

    Je n'ai pas apprécié ma lecture

    Lire la critique complète >
    Par Athenashobbies - publiée le 04/07/2016

  • Critique de Les caprices de Marianne par meli_a (Babelio)

    Quelle grande déception pour le dénouement de l'intrigue. Par ce fait, je ne l'ai pas vraiment apprécié.

    Lire la critique complète >
    Par meli_a - publiée le 13/07/2016

  • Critique de Les caprices de Marianne par Soleney (Babelio)

    Coelio et Octave sont les deux faces d'une même pièce. L'un romantique, l'autre libertin, ils représentent tous deux la jeunesse incomprise d'une société qui les ignore. Le premier se noie dans son ém...

    Lire la critique complète >
    Par Soleney - publiée le 02/11/2016

  • Critique de Les caprices de Marianne par aouatef79 (Babelio)

    " Les Caprices de Marianne" est une pièce théâtrale en deux actes. Elle fut écrite par Alfred de Musset et jouée par La Comédie Française,le 14 juin 1851. Il s' agit d' une tragi-comédie .L' i.....

    Lire la critique complète >
    Par aouatef79 - publiée le 08/11/2016

  • Critique de Les caprices de Marianne par Nebulas (Babelio)

    Une pièce de théâtre amusante et légère qui provoque souvent de grands rires. Peut-être elle est un peu courte, je l'aurais préférée plus longue. L'histoire est très simple; on trouve la femme idolâtr...

    Lire la critique complète >
    Par Nebulas - publiée le 27/11/2016

  • Critique de Les caprices de Marianne par Meps (Babelio)

    Une pièce qui délivre ses charmes au fur et à mesure de la lecture. On passe du pastiche des comédies classiques, plutôt réussi d'ailleurs avec quelques outrances, mais plutôt bien géré... A quelque ...

    Lire la critique complète >
    Par Meps - publiée le 09/01/2017

  • Critique de Les caprices de Marianne par dienel (Babelio)

    Une pièce très courte mais réellement intense. Les phases de l'histoire s'enchaînent très rapidement et le drame se développe tranquillement sous nos yeux. Si l'histoire est très simple, je me suis vo...

    Lire la critique complète >
    Par dienel - publiée le 25/02/2017

  • Critique de Les caprices de Marianne par Virgule-Magazine (Babelio)

    Alfred de Musset avait vingt-deux ans quand il a écrit les Caprices de Marianne « avec un entrain juvénile, sans aucun plan » (d'après son frère Paul). La pièce, une « comédie en deux actes », a été p...

    Lire la critique complète >
    Par Virgule-Magazine - publiée le 17/03/2017

  • Critique de Les caprices de Marianne par Mondaye (Babelio)

    Une très jolie pièce mais si brève... à peine un soupir. Et pourtant il nous en faut pas plus pour nous faire vivre et vibrer. Est-ce que Musset serait un féministe en son genre? La diatribe de ...

    Lire la critique complète >
    Par Mondaye - publiée le 23/03/2017

  • Critique de Les caprices de Marianne par frandj (Babelio)

    Cette « comédie » d'Alfred de Musset est étonnement brève. L'histoire, très simple, illustre les bizarreries de l'amour. Le jeune Coelio est amoureux fou de Marianne, mariée au juge Claudio, qui a un...

    Lire la critique complète >
    Par frandj - publiée le 21/06/2017

  • Critique de Les caprices de Marianne par AuxPetitsBonheurs (Babelio)

    Plus tragique que comique pour moi ! J'aime beaucoup le sarcasme d'Octave.

    Lire la critique complète >
    Par AuxPetitsBonheurs - publiée le 14/02/2018

  • Critique de Les caprices de Marianne par Nasir10 (Babelio)

    Les « caprices » de Marianne sont des ripostes légitimes à ceux des hommes qui l'entourent. Ce sont des tentatives d'émancipation face au piège d'une autorité masculine qui condamne la femme au mauva...

    Lire la critique complète >
    Par Nasir10 - publiée le 13/07/2018

  • Critique de Les caprices de Marianne par Turquesamelie (Babelio)

    J'ai beaucoup aimé cette pièce. Les personnages de Musset sont souvent tourmentés, à son image. Cette pièce a des moments typiques de la comédie bien que l'intrigue soit bien une tragédie. Tragédie pa...

    Lire la critique complète >
    Par Turquesamelie - publiée le 22/11/2018

  • Critique de Les caprices de Marianne par magireve (Babelio)

    Aussi brève soit-elle, cette pièce n'en est pas moins une réussite: cette oeuvre abrite les prémices du drame romantique, genre opposé au drame bourgeois typique du XVIIIe siècle qui privilégiait des c...

    Lire la critique complète >
    Par magireve - publiée le 23/04/2019

  • Critique de Les caprices de Marianne par Chasto (Babelio)

    Amours, complots, tromperies et retrouvailles rythment cette pièce. Les tableaux se succèdent, les sentiments se dévoilent et l'intrigue se déroule au fil des pages, de scènes en chapitres. Caprices...

    Lire la critique complète >
    Par Chasto - publiée le 26/05/2019

  • Critique de Les caprices de Marianne par Bruidelo (Babelio)

    Dommage, la fin est trop abrupte et plutôt ratée, mais sinon c'est une pièce agréable à lire, qui ne manque pas de charmes. Octave est un personnage séduisant, il y a de la finesse, de l'élégance dans...

    Lire la critique complète >
    Par Bruidelo - publiée le 16/07/2019

  • Critique de Les caprices de Marianne par Popotte (Babelio)

    C'est la première pièce que j'ai vu en représentation et qui m'a donné envie de lire des pièces de théâtre. Aujourd'hui encore je peux en citer quelques passages. Avec mon coeur d'adolescente de l'époq...

    Lire la critique complète >
    Par Popotte - publiée le 17/07/2019

  • Critique de Les caprices de Marianne par Musardise (Babelio)

    Deux pièces de Musset cette année, deux pièces qui m'ont plutôt gonflée. Soit c'est pas de chance, soit il s'avère que, finalement, je n'aime pas le théâtre de Musset, soit je n'aime pas Musset du tou...

    Lire la critique complète >
    Par Musardise - publiée le 20/09/2019

  • Critique de Les caprices de Marianne par bfauriaux (Babelio)

    Marianne se voit presenter un pretendant par son cousin qui compte la marier ! Mais ce serait mal connaitre Marianne de penser qu'ellle va accepter docilement le voeu de son cousin, elle compte bien c...

    Lire la critique complète >
    Par bfauriaux - publiée le 23/11/2019

  • Critique de Les caprices de Marianne par Vermeer (Babelio)

    Pièce beaucoup plus subtile que sa trame narrative assez simple et classique. Coelio est follement amoureux de la belle Marianne, 19 ans, mariée au vieux juge Claudio. Coelio, héros romantique par ex...

    Lire la critique complète >
    Par Vermeer - publiée le 08/01/2020

  • Critique de Les caprices de Marianne par Gwen21 (Babelio)

    Je m'attendais d'autant moins à apprécier cette pièce que je m'étais ennuyée à la lecture de "On ne badine pas avec l'amour". C'est donc une bonne surprise qui m'attendait. On le sait, il n'est pa.....

    Lire la critique complète >
    Par Gwen21 - publiée le 14/01/2020

  • Critique de Les caprices de Marianne par Cricri08 (Babelio)

    Deux pièces de théâtre autour de l'amour mais des fins bien tristes ! Marianne, mariée à Claudio, est un dragon de vertu mais quand Octave devient le messager de Coelio et lui rapporte ses sentiments...

    Lire la critique complète >
    Par Cricri08 - publiée le 21/02/2020

  • Critique de Les caprices de Marianne par Doubleplusgood (Babelio)

    Lu pour le challenge solidaire, ce tout petit livre (une cinquantaine de pages) m'a confortée dans l'idée que lire du théâtre n'est pas ce que je préfère. A la fin de ma lecture, je n'étais pas du to...

    Lire la critique complète >
    Par Doubleplusgood - publiée le 24/02/2020

  • Critique de Les caprices de Marianne par (Babelio)

    Ce court drame romantique de Musset , utilise deux thèmes connus : l'ami qui devient rival et le double (Coelio et Octave version en mineur du couple Lorenzino/Lorenzaccio) . On a aussi un personnag...

    Lire la critique complète >
    Par Babelio - publiée le 27/02/2020

  • Critique de Les caprices de Marianne par (Babelio)

    Délicieuse joute verbale dans la verve désabusée du cliché romantique de ce siècle, Alfred de Musset: un régal !

    Lire la critique complète >
    Par Babelio - publiée le 19/05/2020

  • Critique de Les caprices de Marianne par Amandine (Amazon)

    Un texte qui se lit rapidement, prenant, mais les caprices de Marianne laisse un peu sur notre faim. Les caprices de l amour auraient pu être plus developpes

    Lire la critique complète >
    Par Amandine - publiée le 31/01/2013

  • Critique de Les caprices de Marianne par laberthonniere (Amazon)

    Rien à redire c'est un livre ni plus ni moins encore une histoire à lire en espérant que ce soit sympa

    Lire la critique complète >
    Par laberthonniere - publiée le 08/07/2016

  • Critique de Les caprices de Marianne par Client d'Amazon (Amazon)

    Collège pour ma fille

    Lire la critique complète >
    Par Client d'Amazon - publiée le 04/05/2019

  • Critique de Les caprices de Marianne par olivier (Amazon)

    Na

    Lire la critique complète >
    Par olivier - publiée le 06/10/2019

  • Critique de Les caprices de Marianne par ara (Amazon)

    Cette courte pièce de théâtre pleine d'esprit, évidemment faite pour être jouée , me semble perdre'' beaucoup de sel ''à la lecture. Entre autre, j'imagine que des comédiens déballant , par exemple , les fausse...

    Lire la critique complète >
    Par ara - publiée le 21/05/2014

  • Critique de Les caprices de Marianne par NICOLAS (Amazon)

    Livre demander par école correspond bien à la photo

    Lire la critique complète >
    Par NICOLAS - publiée le 15/01/2020

  • Critique de Les caprices de Marianne par Bary (Amazon)

    Bonne qualité livraison rapide

    Lire la critique complète >
    Par Bary - publiée le 22/08/2019

  • Critique de Les caprices de Marianne par Frédéric D. (Amazon)

    Un classique de la littérature française !Parfait pour les lycéens ou encore pour les étudiants en classe prépa !

    Lire la critique complète >
    Par Frédéric D. - publiée le 09/05/2020

  • Critique de Les caprices de Marianne par Lucilou (Babelio)

    Et dire qu'Alfred de Musset a dit et écrit qu'avec "Les Caprices de Marianne", il avait commis une comédie... Menteur! Dramaturge perfide! Une comédie, tu parles Alfred! Une comédie? Une comédie! Mais...

    Lire la critique complète >
    Par Lucilou - publiée le 07/07/2020
< Voir moins de critiques
Voir plus de critiques >

Ils parlent de Les caprices de Marianne

< Voir moins d'actualités
Voir plus d'actualités >

Du même auteur

Commentaires

Connexion




S'inscrire

Inscription à Livres Actu




Se connecter