livres actu Livres Actu

Accueil > Alexandre Dumas > La bouillie de la comtesse Berthe

Acheter ce livre


148320ème dans les ventes


Alexandre Dumas

0 abonné

Alexandre Dumas (1802-1870) est un dramaturge et romancier proche des romantiques et auteur des célèbres Le Comte de Monte-Cristo et Les Trois Mousquetaires. Plus >

La bouillie de la comtesse Berthe (1997)

De Alexandre Dumas chez Ressouvenances
(1 vote, note moyenne : 4.0)

Paru le 11-09-1997 - Format : Broché - 124 pages - 21 x 14 x 1 cm - 170 g - ISBN 10 : 2904429824 - ISBN 13 : 9782904429828

Tags : récits, prose, frisson, traditions, numérique, pc, contes, littérature française.

Citations de La bouillie de la comtesse Berthe (4)

Ce général était un homme de basse extraction, qui avait commencé par être simple soldat, et que la faveur du prince, bien plus que son courage et son mérite, avait porté au grade de général.Je vous dis cela, mes chers enfants, pour que vous ne croyiez pas que j'attaque ceux qui de rien deviennent quelque chose ; au contraire, de ceux-ci j'en fais le plus grand cas lorsqu'ils ont mérité le changement qui s'est fait dans leur destinée ; il y a deux genres d'officiers de fortune : ceux qui arrivent et ceux qui parviennent.Or, le général n'était qu'un grossier et brutal parvenu : élevé au pain du bivac et à l'eau de la source, comme pour rattraper le temps perdu, il se faisait servir avec profusion les mets les plus délicats et les vins les plus recherchés, donnant le reste de ses repas à ses chiens, au lieu d'en faire profiter ceux qui l'entouraient.

Il faut vous dire, mes chers enfants, qu'il y avait autrefois en Allemagne une race de bons petits génies qui malheureusement a disparu depuis, dont le plus grand atteignait à peine six pouces de haut, et qui s'appelaient cobolds. Ces bons petits génies, aussi vieux que le monde, se plaisaient surtout dans les châteaux, dont les propriétaires étaient, selon le cœur de Dieu, bons eux-mêmes. Ils détestaient les méchants, les punissaient par de petites méchancetés à leur taille, tandis qu'au contraire ils protégeaient de tout leur pouvoir, qui s'étendait sur tous les éléments, ceux que leur excellent naturel rapprochait d'eux ; voilà pourquoi ces petits nains, qui, de temps immémorial, habitaient le château de Wistgaw, après avoir connu leurs pères, leurs aïeux et leurs ancêtres, affectionnaient tout particulièrement le comte Osmond, ainsi que la comtesse Berthe, et poussaient avec leur souffle bien loin de leurs domaines bénis le nuage chargé de grêle et d'éclairs. (p10)

Il se recueillit un instant, et me répondit :« Ce château est le château de Wistgaw.– Peut-on savoir à qui il appartenait ?– Certainement. Il appartenait à la famille de Rosemberg, et étant tombé en ruine, vers le treizième siècle, il fut rebâti par le comte Osmond et la comtesse Berthe, sa femme. Cette reconstruction donna lieu à une tradition assez singulière.– Laquelle ?– Oh ! cela ne vous amuserait pas, c'est un conte d'enfant.– Peste, mon cher monsieur Taschenburch, vous êtes bien dégoûté. Ah ! vous croyez que votre légende ne m'amuserait pas parce que c'est un conte d'enfant. Eh bien, tenez. »Je lirai de ma poche un petit volume fort joliment relié et je le lui montrai ; ce volume contenait le Petit chaperon rouge, Peau d'âne et l'Oiseau bleu.« Que dites-vous de ceci ? (p5)

Il y avait un jour un vaillant chevalier nommé Osmond de Rosemberg, lequel choisit pour femme une belle jeune fille nommée Berthe. Berthe n'aurait pas pu se mesurer, je le sais bien, avec les grandes dames de nos jours, quoiqu'elle fût certainement aussi noble que la plus noble (p7)


Critiques de La bouillie de la comtesse Berthe : avis de lecteurs (1)


  • Critique de La bouillie de la comtesse Berthe par Bouton (Babelio)

    Je n'ai pas l'habitude de lire ce genre de prose et malgré les phrases « à rallonge » j'ai adoré ! Il y a même des moments où j'ai eu des frissons… Bon… c'est que je n'aime pas trop les histoires de ...

    Lire la critique complète >
    Par Bouton - publiée le 05/05/2020

Du même auteur

Commentaires

Connexion




S'inscrire

Inscription à Livres Actu




Se connecter