livres actu Livres Actu

Accueil > Aleksei Pekhov > Les chroniques de Siala1 - Le Rôdeur d'ombre

Acheter ce livre - 22.9 €


79560ème dans les ventes


Aleksei Pekhov

0 abonné

En Russie, où vit leur auteur, Les Chroniques de Siala sont très vite devenues un phénomène de librairie, hissant durablement Aleksei Pekhov dans les listes de best-sellers. C’est aujourd’hui l’oeuvre de fantasy la plus lue de l’autre côté du Caucase... Plus >

Les chroniques de Siala1 - Le Rôdeur d'ombre (2011)

De Aleksei Pekhov chez Pygmalion
(7 votes, note moyenne : 3.9)

Le rôdeur d'ombre Après des années de paix, l'Innommable se réveille... Jamais les Terres désolées n'avaient connu pareil rassemblement ; des milliers de géants, d'ogres et d'autres créatures maléfiques unissent leurs forces pour la première fois de l'histoire sous une bannière unique. Bientôt, l'Innommable et ses armées immondes seront aux portes de la cité d'Avendoom. À moins que Harold l'Ombre, Maître Voleur, ne trouve un moyen de les arrêter. Fantasy épique de haute volée, hommage à J.R.R. Tolkien et à Michael Moorcock, Les Chroniques de Siala narrent le destin sans pareil de Harold l'Ombre, le voleur à qui un roi a demandé de sauver le monde. Secondé dans sa quête par une princesse elfe, dix Coeurs sauvages - les combattants les plus valeureux que les Terres désolées aient jamais comptés - et un bouffon aux multiples surprises, Harold doit réussir là où des armées de guerriers et de mages ont échoué. S'il ne parvient pas à s'emparer de la Corne d'Arc-en-Ciel, le seul artefact magique assez puissant pour faire obstacle aux forces de l'Innommable, l'humanité pourrait bien vivre ses dernières heures...

Paru le 18-05-2011 - Format : Broché - 430 pages - 23 x 15 x 3 cm - 572 g - ISBN 10 : 2756404055 - ISBN 13 : 9782756404059

Collection : Fantasy

Tags : récits, roman, fantasy, classique, magie, quête, trolls, assassinats, cambrioleur, armées, magique, elfes, géants, maléfique, sfff, humour noir, assassin, littérature russe, russe, 21ème siècle.

Citations de Les chroniques de Siala1 - Le Rôdeur d'ombre (10)

Un maître-cambrioleur n'est pas du genre à trancher la gorge d'un veilleur de nuit ; c'est un homme qui pénètre en catimini chez les gens, prend ce qui l'intéresse et repart tout aussi discrètement, en laissant derrière lui un minimum d'indices, cadavres inclus.

A moins d'être un bouffon gobelin, il est toujours malvenu de contester les ordres d'un monarque. Une telle attitude nuit gravement à la santé.

- Auriez-vous des affaires urgentes à régler à une heure si tardive ? fit le baron. J'espère que cela ne consiste pas à pénétrer par effraction dans la demeure d'un riche innocent ?- On ne trouve de riche innocent que dans les contes de fées, messire. Je me raclai la gorge et me levai, bien décidé à aller vaquer à mes occupations.

Par chance, je n'ai encore croisé la route d'aucune des abominations qui infestent la cité depuis que l'Innomable fait de nouveau parler de lui après des siècles d'exil dans les Terres de la Désolation. Et c'est la raison pour laquelle je suis toujours en vie.

Les suppôts de l'Innommable risquaient de faire tomber à n'importe quel moment les pires calamités sur nos têtes. Il est bien connu que les lois de la malignité universelle s'appliquent toujours quand on s'y attend le moins.

L'ombre est porteuse de vie, de liberté, de richesse et de renommée. Harold l'Ombre le sait par expérience.

Le Grand Maître de l'Ordre venait d'admettre que les magiciens avaient bénéficié de mon aide, allant jusqu'à me remercier. Je venais d'obtenir la preuve que le monde était en équilibre précaire au bord du gouffre, et que le ciel risquait à tout instant de me tomber sur la tête.

De l'orque ancien. J'ai dû consulter un dictionnaire pour le traduire, et bon nombre de choses m'ont échappé car le langage des orgues est plutôt amphigourique, mais j'ai transcrit l'essentiel même si mon texte manque d'élégance. L'original est en vers.

L'obscurité est mon alliée, ma maitresse, ma compagne. Elle me dissimule et est bien la seule à ne jamais rechigner à m'offrir un abri, à me protéger des flèches, des épées dont l'acier a des reflets menaçants sous le clair de lune , et des yeux dorés des démons assoiffés de sang.

Le vent dispersa les nuages et le ciel fut transmué en nappe noire sur laquelle un nanti avait éparpillé des poignées de pièces rutilantes. Des centaines et des milliers d'étoiles m'adressaient des clins d'œil, dans les hauteurs de cette froide nuit d'été.

< Voir moins de citations
Voir plus de citations >

Critiques de Les chroniques de Siala1 - Le Rôdeur d'ombre : avis de lecteurs (7)


  • Critique de Les chroniques de Siala1 - Le Rôdeur d'ombre par py314159 (Babelio)

    Harold est un maître cambrioleur. Chargé de dérober un objet à un duc, il se retrouve embrigadé par les plus hauts dignitaires de l'état. Aleksei Pekhov signe un roman de fantasy bien ficelé, avec un ...

    Lire la critique complète >
    Par py314159 - publiée le 29/03/2020

  • Critique de Les chroniques de Siala1 - Le Rôdeur d'ombre par antreguillemets (Babelio)

    J'ai adoré ce premier où je découvre cet auteur. C'est de la fantasy très classique et j'ai beaucoup aimé !

    Lire la critique complète >
    Par antreguillemets - publiée le 01/01/2020

  • Critique de Les chroniques de Siala1 - Le Rôdeur d'ombre par Tatooa (Babelio)

    C'est de la bonne "crapule" fantasy, plutôt classique, certes, mais bien écrite, légère, facile à lire, très très agréable pour se changer les idées. Harold est une "gentille" crapule, pas u...

    Lire la critique complète >
    Par Tatooa - publiée le 14/10/2018

  • Critique de Les chroniques de Siala1 - Le Rôdeur d'ombre par Crazynath (Babelio)

    Une découverte vraiment agréable et sympathique pour moi que ce premier tome des "chroniques de Siala " intitulé Le rodeur d'ombre. A travers le récit d'Harold l'Ombre, voleur de son état, on déco.....

    Lire la critique complète >
    Par Crazynath - publiée le 01/09/2014

  • Critique de Les chroniques de Siala1 - Le Rôdeur d'ombre par Ambresombre (Babelio)

    Sans être vraiment original, ce roman se lit avec plaisir. Le style d'écriture est très agréable et teinté d'humour. Bien sûr, il y a des elfes (quoique passablement différents de ceux auxquels on...

    Lire la critique complète >
    Par Ambresombre - publiée le 13/06/2014

  • Critique de Les chroniques de Siala1 - Le Rôdeur d'ombre par Mosquito (Babelio)

    Une quête pour détruire le mal, une communauté de personnages très typés et différents, des assassinats, poursuites, trahisons, ... de la fantasy russe qui "copie" Tolkien, mais avec originalité ! A ....

    Lire la critique complète >
    Par Mosquito - publiée le 04/08/2013

  • Critique de Les chroniques de Siala1 - Le Rôdeur d'ombre par Salsera15 (Babelio)

    Merci aux éditions J'ai lu de m'avoir permis de découvrir cet auteur de fantasy dont je ne connaissais pas l'existence. Il s'agit en fait du premier auteur russe que je lis. Une belle trouvaille, car...

    Lire la critique complète >
    Par Salsera15 - publiée le 08/10/2012
< Voir moins de critiques
Voir plus de critiques >

Du même auteur

Commentaires

Connexion




S'inscrire

Inscription à Livres Actu




Se connecter