livres actu Livres Actu

Accueil > Alain Bron > Maux fléchés

Acheter ce livre - 20.5 €



Alain Bron

0 abonné

Maux fléchés (2011)

De Alain Bron chez In Octavo éditions
(9 votes, note moyenne : 4.4)

Paru le 30-05-2011 - Format : Broché - 22 x 14 x 0 cm - 420 g - ISBN 10 : 284878119X - ISBN 13 : 9782848781198

Tags : récits, roman, romans policiers et polars, roman noir, scénario, innocence, ardèche, humour noir, religion, catholique, sociologie, montagnes, terroir, meurtre, détective, crime, littérature française.

Citations de Maux fléchés (5)

- Ton christ est juif, ta démocratie est grecque. Tes chiffres sont arabes, ton écriture est latine. Ton café est brésilien, ta chemise est indienne, ta radio est coréenne. Et...tu reproches à ton voisin d'être étranger ?

- Je ne suis pas contre les éoliennes. Je suis contre les mettre n'importe où. Ce n'est pas parce qu'il faut remplacer le pétrole et le nucléaire qu'on doit autoriser n'importe quoi. Les crêtes d'ici sont d'une beauté époustouflante. On y voit la vallée du Rhône d'un côté et le Massif Central de l'autre. C'est un patrimoine qu'il faut absolument protéger !- Le paysage, un patrimoine ? Ça n'a jamais rapporté un radis, le paysage !- Et ça va vous rapporter quoi un truc qui tourne au dessus de vos têtes nuit et jour en faisant du bruit ?- Ils ont dit qu'ils mettraient des fenêtres à double vitrage à tout le monde !- Et qu'ils donneraient des sous aux propriétaires des terrains et du coton pour les oreilles de tout le monde, c'est ça ?

JEUDI 16 NOVEMBRE. Quentin n'aurait jamais dû décrocher le téléphone. il aurait mieux fait de dissimuler sa voix et répondre qu'il n'était pas là, qu'il n'avait jamais été là et qu'il ne serait désormais plus là. Mais, voilà Quentin Cherrier montrait générosité et curiosité, deux qualités qui, combinées, pouvaient devenir un gravissime défaut.A la seconde où il avait raccroché, il se dit qu'il avait tout de même autre chose à faire...

ELIE N'AURAIT JAMAIS DÛ S'EMPORTER. Jamais il n'aurait dû hurler à son voisin: " Un jour j'aurai ta peau !". Et devant témoin par-dessus le marché. il aurait mieux fait d'obéir à sa culture parpaillote et laisser à Dieu seul le soin du châtiment. Ces quelques mots ne lui avaient valu rien de moins qu'une garde à vue, suivie d'une mise en examen et une incarcération à la maison d'arrêt de Privas...

Élie avait toutefois le sentiment d'avoir menti par omission. Il ne leur avait pas dit qu'il avait renseigné Tassin sur le lieu de travail de Simone. Pour une bonne raison : personne ne lui avait demandé. Plus généralement, personne ne s'était enquis de ce que lui, Élie, avait bien pu dire. Comme s'il était muet, ou pire, comme s'il était dépourvu de pensées. Et à la question : « Que t'a dit Tassin avant de partir ? », il aurait pu répondre ce que Jacky lui avait lancé avant qu'il ne s'endorme : « Tu vois l'Ardéchois, le but de la prison, c'est pas de faire payer une faute, c'est d'achever les types comme nous. Nous, on est cabossés par la vie d'avant. On est des naufragés. Et la prison, c'est pas pour moi ». Oui, il aurait pu le dire. Mais il ne l'avait pas fait. Pourtant, le peu qu'il connaissait de la prison donnait bougrement raison à Jacky. Mais ça, les gardiens ne pouvaient pas l'admettre. Est-ce qu'un viticulteur avoue que son vin est aigre ? Jamais. Bon.


Critiques de Maux fléchés : avis de lecteurs (9)


  • Critique de Maux fléchés par ChenLin (Babelio)

    Un super polar qui est bien ancré dans l'Ardèche. Les lieux, les personnages et le scénario sont très riches. On y trouve Quentin, un rédacteur de mots fléchés, Élie, le paysan accusé du meurtre de ...

    Lire la critique complète >
    Par ChenLin - publiée le 06/02/2019

  • Critique de Maux fléchés par rotko (Babelio)

    Journaliste à la petite semaine, Quentin, à la demande d'Elsa, quitte ses mots croisés, ses recettes culinaires et ses horoscopes polyvalents, pour prendre la défense d'un voisin ardéchois accusé de m...

    Lire la critique complète >
    Par rotko - publiée le 09/11/2018

  • Critique de Maux fléchés par koalas (Babelio)

    En hiver, dans un hameau de l'Ardèche d'ordinaire très calme, un homme est abattu d'un coup de fusil. Elie, son voisin qui l'avait déjà menacé est incarcéré. Pour les beaux yeux d'Elsa qui croit en ...

    Lire la critique complète >
    Par koalas - publiée le 07/11/2018

  • Critique de Maux fléchés par ktycat (Babelio)

    Tout d'abord, je remercie les éditions In Octavo pour cet envoi via la masse critique Babelio. Maux Fléchés a été réimprimé en poche pour (re)faire découvrir ce roman d'Alain Bron paru en 2011. J'ai e...

    Lire la critique complète >
    Par ktycat - publiée le 29/10/2018

  • Critique de Maux fléchés par cecileDay (Babelio)

    Avec "Maux fléchés", Alain Bron joue avec notre perspicacité. Personnellement, je n'ai pas découvert qui a réellement tué. Mais ça n'a aucune importance, parce que je me suis laissée embarquer dans un...

    Lire la critique complète >
    Par cecileDay - publiée le 26/10/2018

  • Critique de Maux fléchés par Stephclem (Babelio)

    Il est des auteurs qui se renouvellent. Alain Bron fait incontestablement partie de ceux-là. "Maux fléchés" n'a rien à voir avec "Vingt-sixième étage",en dehors de l'aspect purement stylisti...

    Lire la critique complète >
    Par Stephclem - publiée le 18/09/2016

  • Critique de Maux fléchés par Vanilleceylan (Babelio)

    Un vrai coup de coeur que ce roman qui allie impeccablement action et beaucoup d'humour. L'histoire se passe au fin fond de l'Ardèche. Elle est racontée à tour de rôle par les différents personnages : ...

    Lire la critique complète >
    Par Vanilleceylan - publiée le 17/09/2014

  • Critique de Maux fléchés par MelleFifi (Babelio)

    Synonyme de fortuit ou imprévu, en six lettres : HASARD. Voici comment on découvre un livre au détour d'une conversation. Sur un conseil me voici lancée au coeur d'une sombre histoire de meurtre en Ar...

    Lire la critique complète >
    Par MelleFifi - publiée le 05/08/2013

  • Critique de Maux fléchés par tilly (Babelio)

    Entre Frédéric Dard et Georges Simenon, il y a de la place pour Alain Bron. Sans compter les sorties de piste prématurées de Frédéric Fajardie et de Thierry Jonquet qui ont libéré la route devant les ...

    Lire la critique complète >
    Par tilly - publiée le 19/04/2012
< Voir moins de critiques
Voir plus de critiques >

Du même auteur

Commentaires

Connexion




S'inscrire

Inscription à Livres Actu




Se connecter