livres actu Livres Actu

Accueil > Agota Kristof > La preuve

Acheter ce livre - 6.5 €


8450ème dans les ventes


Agota Kristof

0 abonné

La preuve (1995)

De Agota Kristof chez Seuil
(23 votes, note moyenne : 4.2)

Au-delà de la fable, on se livre ici à l'exploration impitoyable d'une mémoire si longtemps divisée, à l'image de l'Europe. A travers le destin séparé de Lucas et de Claus, les jumeaux du Grand Cahier, Agota Kristof nous révèle que, dans l'univers totalitaire, générosité et solidarité sont parfois plus meurtrières que le crime.

Paru le 18-04-1995 - Format : Poche - 188 pages - 18 x 11 x 0 cm - 110 g - ISBN 10 : 2020239272 - ISBN 13 : 9782020239271

Collection : Points

Tags : littérature, roman, mémoire, écrivain femme, confessions, bibliothécaire, drame, violence, jumeaux, enfance, totalitarisme, psychologique, guerre, seconde guerre mondiale, littérature francophone, littérature française, hongrie, littérature hongroise, contemporain, 20ème siècle.

Citations de La preuve (10)

Lucas prend l'enfant enveloppé du linge dans ses bras, regarde le petit visage chiffonné :- Il ne faut plus parler de ça, Yasmine.Elle dit :- Il sera malheureux.- Toi aussi tu es malheureuse, pourtant tu n'es pas infirme. Il ne sera peut-être pas plus malheureux que toi, ou que n'importe qui d'autre.Yasmine reprend l'enfant, ses yeux sont remplis de larmes :- Tu es gentil, Lucas.- Tu sais mon nom ?- Tout le monde te connaît dans la ville. On dit que tu es fou, mais je ne le crois pas.Lucas sort, il revient avec des planches :- Je vais lui fabriquer un berceau.Yasmine fait la lessive, prépare le repas. Quand le berceau est prêt, ils couchent l'enfant dedans, ils le bercent.Lucas demande :- Comment s'appelle-t-il ? Tu lui as déjà donné un nom ?- Oui, à l'hôpital, on le demande pour le déclarer à la mairie. Je l'ai appelé Mathias. C'est le nom de mon père. Aucun autre nom ne m'est venu à l'esprit.- Tu l'aimais donc tant ?- Je n'avais que lui.(P 36-37)

- L'aimez-vous ?- Je ne connais pas la signification de ce mot. Personne ne la connaît.

Tout être humain est né pour écrire un livre et pour rien d'autre. Un livre génial ou un livre médiocre, peu importe, mais celui qui n'écrira rien est un être perdu, il n'a fait que passer sur terre sans laisser de trace.

Quand Peter sort, l'enfant se tourne vers Lucas : - Il est arrivé un malheur à Peter ? - Non, pas à Peter, mais à l'un de ses amis, je le crains. L'enfant dit :- C'est la même chose, c'est peut-être même pire. Lucas serre Mathias contre lui :- Tu as raison. Parfois c'est pire.

Le libraire dit :– Malheureusement, je n'ai pas de clients aussi assidus que vous. L'affaire ne marche plus. Avant la guerre, ça allait. Il y avait beaucoup d'écoles ici. Des écoles supérieures, des internats, des collèges. Les étudiants se promenaient dans les rues le soir, ils s'amusaient. Il y avait aussi un conservatoire de musique, des concerts, des représentations théâtrales toutes les semaines. Regardez dans la rue maintenant. Il n'y a que des enfants et des vieillards. Quelques ouvriers, quelques vignerons. Il n'y a plus de jeunesse dans cette ville. Les écoles ont toutes été déplacées à l'intérieur du pays, sauf l'école primaire. Les jeunes, même ceux qui ne font pas d'études, s'en vont ailleurs, dans les villes vivantes. Notre ville est une ville morte, vide. Zone frontière, bouclée, oubliée. Vous connaissez de vue tous les habitants de la ville. Ce sont toujours les mêmes visages. Aucun étranger ne peut entrer ici.

Je suis convaincu, Lucas, que tout être humain est né pour écrire un livre, et pour rien d'autre. Un livre génial ou un livre médiocre, peu importe, mais celui qui n'écrira rien est un être perdu, il n'a fait que passer sur la terre sans laisser de trace.

- Il y a beaucoup de livres à l'index ?- Presque tous.Lucas regarde les grandes caisses remplies de livres :- Quel triste travail que le vôtre.

Hélas, la vie calme et tranquille que je m'étais imaginée s'est très vite transformée en enfer.

Tout être humain est né pour écrire un livre, et rien d'autre. Un livre génial ou un livre médiocre, peu importe, mais celui qui n'écrira rien est un être perdu, il n'a fait que passer sur la terre sans laisser de trace. (p.107).

- Je serai peut-être ton fils plus tard. (p.91).

< Voir moins de citations
Voir plus de citations >

Critiques de La preuve : avis de lecteurs (25)


  • Critique de La preuve par Allantvers (Babelio)

    Suite du « grand cahier » qui m'avait laissée aussi estomaquée qu'avide de connaître l'intention de l'auteure derrière la terrible fable. Avec « la preuve », l'effet de sidération se poursuit, mais s...

    Lire la critique complète >
    Par Allantvers - publiée le 25/05/2016

  • Critique de La preuve par Nowowak (Babelio)

    Ce livre est la suite d'Un grand cahier. Le style est parfois plat et poussif. Il dit. La phraséologie n'atteint aucun sommet. Le boniment est parfois creux comme un radis. Il dit. Cette absence de su...

    Lire la critique complète >
    Par Nowowak - publiée le 04/03/2020

  • Critique de La preuve par Shaynning (Babelio)

    À l'instar du "Grand cahier", bien qu'écrit de manière différente, "la preuve" perturbe, choque et au final, on ne s'en remet pas tout à fait. C'est le pouvoir des grands livres, selon moi, ...

    Lire la critique complète >
    Par Shaynning - publiée le 31/01/2020

  • Critique de La preuve par celinefabre27 (Babelio)

    Suite du grand cahier. J'ai tout aussi adoré. Ça raconte des choses simples d'une vie compliquée, triste et cruelle. Et pourtant ... j'apprécie !

    Lire la critique complète >
    Par celinefabre27 - publiée le 23/12/2019

  • Critique de La preuve par tynod (Babelio)

    suite du « Grand cahier « , La Preuve et Le Troisième Mensonge constituent la saga des jumeaux. Dans ces trois tomes, Le talent d' Agota Kristof éclate . Elle mêle , avec brio, l' imaginaire et le ...

    Lire la critique complète >
    Par tynod - publiée le 18/07/2019

  • Critique de La preuve par myosotis93 (Babelio)

    Quand nous avons laissé les jumeaux à la fin du "Grand Cahier" l'un d'eux venait de passer la frontière après la mort (programmée ??) de leur père. Le deuxième est resté alors que la dictature est .....

    Lire la critique complète >
    Par myosotis93 - publiée le 18/04/2019

  • Critique de La preuve par majero (Babelio)

    Ce deuxième opus débute par la séparation des jumeaux. Lucas resté derrière le 'rideau de fer' guérit sa profonde déprime en secourant le curé privé de revenu par le Parti, en adoptant le fruit diffor...

    Lire la critique complète >
    Par majero - publiée le 22/01/2019

  • Critique de La preuve par artemisia02 (Babelio)

    Second volet de la trilogie des jumeaux Enfin des prénoms apparaissent, les personnages ont du coup l'air plus humain, bien que ce soit relatif. La guerre touche à sa fin. Lucas vit dans la ferme de...

    Lire la critique complète >
    Par artemisia02 - publiée le 10/09/2018

  • Critique de La preuve par (Babelio)

    Lucas vit seul à la frontière d'un pays au régime totalitaire. Frontière que seul son frère jumeau semble avoir réussi à franchir. Son père est mort en échouant, sa mère est morte en couches en même t...

    Lire la critique complète >
    Par Babelio - publiée le 05/10/2017

  • Critique de La preuve par MadameLi (Babelio)

    A découvrir de toute urgence si pas encore fait.

    Lire la critique complète >
    Par MadameLi - publiée le 24/10/2016

  • Critique de La preuve par annec44 (Babelio)

    Les 3 tomes de cette trilogie sont assez inégaux dans les émotions qu'ils procurent. J'ai ressenti un vrai coup de coeur pour le 1er tome où l'on suit les deux frères à leur arrivée chez la grand-mèr...

    Lire la critique complète >
    Par annec44 - publiée le 24/10/2015

  • Critique de La preuve par blandine5674 (Babelio)

    La preuve est le deuxième tome de la trilogie des jumeaux, après Le grand cahier. Les frères se sont séparés : une épreuve de plus qu'ils s'infligent. Nous suivons donc seulement l'évolution de L...

    Lire la critique complète >
    Par blandine5674 - publiée le 22/03/2015

  • Critique de La preuve par zabeth55 (Babelio)

    Deuxième volet de l'histoire de Claus et Lucas. Il n'est question dans celui-ci que de Lucas qui, toute sa vie, attend le retour de son frère.

    Lire la critique complète >
    Par zabeth55 - publiée le 18/12/2014

  • Critique de La preuve par (Babelio)

    « La Preuve » fait suite au « Grand Cahier » Les jumeaux sont séparés et l'auteure raconte la vie de celui qui est resté Lucas. Son caractère ne change pas. Toujours la même absence d'émotions, tou...

    Lire la critique complète >
    Par Babelio - publiée le 29/10/2014

  • Critique de La preuve par Floccus (Babelio)

    [Livre audio lu par Éric Herson-Macarel] J'ai pris la suite un peu tard. J'avais perdu l'ambiance du premier. Et le lecteur a changé. Éric Herson-Macarel colle parfaitement au texte. Rythme et i...

    Lire la critique complète >
    Par Floccus - publiée le 14/09/2014

  • Critique de La preuve par air7 (Babelio)

    Tout ce qui arrive paraît de prime abord naturel et déborde les contours de la réalité, pour nous mener vers un univers déstabilisant.

    Lire la critique complète >
    Par air7 - publiée le 18/04/2014

  • Critique de La preuve par identifiantidentifiant (Babelio)

    Le tome 2 de la trilogie d'Agota Krystof raconte la séparation des 2 frères et en particulier le quotidien de Lucas qui est resté dans la ville. Lucas continue à vivre correctement, prend sous son a...

    Lire la critique complète >
    Par identifiantidentifiant - publiée le 03/10/2013

  • Critique de La preuve par vieuchamp (Babelio)

    Après le plaisir que j'ai eu à lire le premier volet de la trilogie d'Agota Kristof, j'ai tout naturellement attaqué immédiatement la lecture de cette suite. De suite , il faut préciser que le ton de ...

    Lire la critique complète >
    Par vieuchamp - publiée le 15/11/2012

  • Critique de La preuve par bodi (Babelio)

    Je termine le deuxième volume de la trilogie d'Agota Kristof et je reste époustouflé par cette histoire. Nous sommes, dans ce tome, avec celui des jumeaux qui est resté au pays. Même s'il a gardé sa r...

    Lire la critique complète >
    Par bodi - publiée le 14/07/2012

  • Critique de La preuve par val-m-les-livres (Babelio)

    Au fil du temps, je me suis attachée aux personnages de cette trilogie, c'est sans doute pourquoi j'ai préféré ce roman au précédent. Ici, il s'agit surtout de Lucas même si on retrouve Claus à la fin...

    Lire la critique complète >
    Par val-m-les-livres - publiée le 27/04/2012

  • Critique de La preuve par JeanLouisBOIS (Babelio)

    La Preuve est la suite du roman Le Grand Cahier. Certainement en ce qui concerne l'histoire, la narration, mais pour ce qui est de l'écriture, c'est beaucoup moins sûr, on a plutôt l'impression d'avoi...

    Lire la critique complète >
    Par JeanLouisBOIS - publiée le 30/11/2011

  • Critique de La preuve par lecassin (Babelio)

    On sent comme un changement d'atmosphère dans ce second volet de la trilogie... Une "suite" moins percutante que "le grand cahier".

    Lire la critique complète >
    Par lecassin - publiée le 06/11/2011

  • Critique de La preuve par tzadikheit (Babelio)

    Une grande, oui, une grande. N'abusons plus de ce mot "grand" - "grand philosophe", "grand historien", "grand sociologue", "grande romancière" - ne prenant à té...

    Lire la critique complète >
    Par tzadikheit - publiée le 18/05/2011

  • Critique de La preuve par MALIKA (Babelio)

    C'est beau, puissant, profond . Un roman d'une intensité comme qu'il y en a peu et des personnages si fascinants et bouleversants qu'on aimerait les suivre au delà du roman.

    Lire la critique complète >
    Par MALIKA - publiée le 30/01/2011

  • Critique de La preuve par iarsenea (Babelio)

    Dans cette suite de le Grand Cahier, on ne retrouve que très peu d'éléments communs avec le premier tome. Il y a beaucoup moins de bizarreries, de détails que j'aurais préféré ne pas avoir. Jusqu'à l'...

    Lire la critique complète >
    Par iarsenea - publiée le 14/01/2010
< Voir moins de critiques
Voir plus de critiques >

Ils parlent de La preuve

< Voir moins d'actualités
Voir plus d'actualités >

Du même auteur

Commentaires

Connexion




S'inscrire

Inscription à Livres Actu




Se connecter